PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

#1 05/03/2014 16h35

Membre (2013)
Réputation :   13  

Bonjour à tous,

Je regarde jours après jours des bilans financiers de multiples entreprises, après avoir lu pas mal de bouquins. A l’heure actuelle, je rencontre un souci que vous avez peut-être rencontré également.

Je suis face à deux éléments qui me gênent :
1) Le type d’entreprise, l’industrie et le secteur auxquels elle appartient.
2) La capitalisation boursière de l’entreprise.

En effet, il est logique et évident qu’en fonction du type d’entreprise, le risque opérationnel n’est pas le même (une désuétude technologique pour le secteur high tech est beaucoup plus probable qu’un arrêt d’achat des consommateurs des produits de procter and gamble), les frais d’entretien et de recherche varient énormément d’un secteur à l’autre (le capex de coca-cola est ridicule vis-à-vis des dépenses monstrueuses des sociétés pétrolières comme exxon), etc.

Deuxièmement, (en général), plus les entreprises sont grandes, plus l’espérance de croissance de la part du marché diminue et donc les PER diminuent. Pour autant, j’observe le bilan sur la décénnie des géants et je m’aperçois que certains maintiennent des croissances importantes des BPA quand les CA augmentent à un rythme modéré (grâce aux rachats d’actions bien relutifs notamment). C’est par exemple le cas de Mac Do qui s’échange à un multiple de 17 fois ses profits quand yum brands est à 30 fois environ, avec une croissance passée qui n’est pas supérieure pour autant, que ce soit en terme de CA et de BPA.

Les comparaisons que j’ai mentionné sont faciles à repérer voire caricaturales. Néanmoins, j’aimerais justement trouver des informations qui me permettront de repérer réellement un avantage concurrentiel d’une entreprise par rapport à une autre dans un secteur donné, ou encore des ratios de valorisation attractifs sur une action, qui ne sont pas le reflet d’un aspect ignoré du secteur (dépense probable non envisagée, profitabilité importante mais sans moat par exemple) mais vraiment d’une décote par rapport à la valeur réelle de l’entreprise.

Je commence à réaliser certaines généralités (le secteur pétrolier tourne en moyenne à un PER de 10 avec des P/B proches de 1, le high tech à 13 avec des P/B qui s’envolent compte-tenu de l’absence d’infrastructure coûteuse, la consommation de base « légale » sans risque opérationnel est à 20, la consommation de base avec risque plus important comme les cigarettiers à 15, etc) mais c’est très insuffisant pour bien identifier une opportunité d’achat.

Et vous :
1) Sur quels éléments êtes vous particulièrement attentifs en fonction du secteur ou connaissez-vous des ouvrages qui traitent de la valorisation par secteur, type d’entreprise ou d’industrie ?

2) Comment prenez vous en compte la taille de l’entreprise dans vos valorisations ?

Au passage, merci à notre hôte qui traite justement ce genre de cas particuliers comme récemment avec les newsletters sur le FFO et l’AFFO des reits.

Merci d’avance pour les réponses de ceux qui auront tout lu.

Dernière modification par prudentinvest (05/03/2014 17h10)

Mots-clés : action, industrie, secteur, valorisation

Hors ligne Hors ligne

 

#2 06/03/2014 21h47

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3871  

Hall of Fame

INTJ

Bonjour,

Votre question est très intéressante.

Parmi les newsletters, consultez la série :
- Comment trouver des entreprises extraordinaires ? (1/5)
- Comment trouver des entreprises extraordinaires ? (2/5)
- Comment trouver des entreprises extraordinaires ? (3/5)
- Comment trouver des entreprises extraordinaires ? (4/5)
- Comment trouver des entreprises extraordinaires ? (5/5)

Sur le site du professeur Damodaran, vous avez de nombreuses statistiques de multiples de valorisation en fonction de l’industrie :
Useful Data Sets

Avec l’habitude, on fini par "connaitre" les fourchettes de ratios PER et EV/Ebitda selon les industries.

Sur les 10 dernières années, le S&P500 a eu en median un forward PE de 15 et un EV/Ebitda de 9. Donc toute société qui est valorisée sur un multiple plus élevé doit justifier d’un risque opérationnel ou financier moindre et/ou d’une croissance opérationnelle supérieure [que le S&P500 dans son ensemble].

En ligne En ligne

 

#3 07/03/2014 11h46

Membre (2013)
Réputation :   13  

Merci pour les liens vers le site du professeur Damodaran que j’ai visité à plusieurs reprises sans regarder cette page.

J’ai également lu toutes vos newsletters et cela me fait penser au livre de Pat Dorsey (Amazon.fr - Le petit livre pour réussir en bourse : La formule choc pour trouver les meilleurs investissements - Pat Dorsey, Joe Masueto, Anne-Marie de Nailly - Livres) qui nous donne les éléments mettant en avant les barrières à l’entrée et qui nous dit qu’en investissement il faut "miser sur le cheval et pas sur le joker" dans une entreprise (même si avoir une belle entreprise avec une bonne gestion et une bonne allocation de capital c’est la cerise sur le gâteau).

Ce qui en ressort personnellement : achetez de la consommation de base, discrétionnaire, de la santé et du high tech avec des marges brutes élevées et un capex light (vous avez un nombre super important d’entreprises à choisir avec des barrières à l’entrée pérennes), et "fuyez" ou du moins limiter les télécommunications, les industrielles, l’énergie, les matériaux de base, le service aux collectivités avec des retours sur investissement moins importants et un coût de maintenance supérieur, où les entreprises exceptionnelles sont plus rares (L’immobilier et les financières étant à part). Bien sûr, il y a quelques exceptions dans ces secteurs mais elles se payent super chers (des boîtes comme essilor ou dassault par exemple)

On en revient au débat diversification - concentration du portefeuille, mais, considérant que je ne suis pas apte à analyser bien mieux que le marché des bilans d’entreprises pour tout miser sur 2, 3 boîtes, je pense que je vais m’orienter vers une sur-pondération des premiers secteurs évoqués précédemment qui me parlent plus et prendre des boîtes qui vont assurer de l’inertie, de la stabilité et un bon rendement au portefeuille dans les autres en ayant des multiples de valorisation raisonnables (avec des boîtes comme centrica, consolated edison, exxon…).

Hors ligne Hors ligne

 

#4 07/03/2014 12h45

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3871  

Hall of Fame

INTJ

prudentinvest a écrit :

On en revient au débat diversification - concentration du portefeuille, mais, considérant que je ne suis pas apte à analyser bien mieux que le marché des bilans d’entreprises pour tout miser sur 2, 3 boîtes, je pense que je vais m’orienter vers une sur-pondération des premiers secteurs évoqués précédemment qui me parlent plus et prendre des boîtes qui vont assurer de l’inertie, de la stabilité et un bon rendement au portefeuille dans les autres en ayant des multiples de valorisation raisonnables (avec des boîtes comme centrica, consolated edison, exxon…).

C’est exactement ma stratégie également.

En ligne En ligne

 

#5 17/08/2018 14h40

Membre (2014)
Réputation :   43  

Bonjour ,

Cela fait un petit moment déjà que je suis à la recherche de «repère(s)» sur la valorisation des actions cycliques , avec une entrée par secteur et si possible sur plusieurs cycles …

Savez-vous où je pourrai trouver pareille information ? Merci

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #6 18/08/2018 00h54

Membre (2016)
Réputation :   116  

Bonjjour,
Ne serait-ce pas cela que vous recherchez : Useful Data Sets
Site de référence

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums