PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

#301 19/11/2022 15h39

Membre (2014)
Réputation :   123  

INTP

Guillin continue ses opérations de croissance externe en suivant sa stratégie de maillage du continent européen et de diversification dans de nombreux matériaux.

Le groupe français annonce l’acquisition de la totalité du capital de Celtic Sales en Irlande. Basée à Dublin, l’entreprise est spécialisée dans la distribution d’emballages alimentaires en plastique, carton, pulpe, bois… dans son pays, à destination principalement des acteurs des métiers de bouche et des producteurs et conditionneurs de fruits et légumes. Elle réalise un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros par an.

Elle représentait déjà Guillin en Irlande, ainsi que d’autres fabricants tels que Sabert et Sanplast. « En tant que partenaire historique, c’est tout naturellement que Celtic Sales rejoint notre groupe avec pour objectif stratégique d’accélérer notre développement sur ce marché à fort potentiel de croissance, explique Sophie Guillin, directrice générale du groupe familial. Cette acquisition nous permet de nous implanter de manière déterminante en Irlande et de disposer d’une structure reconnue en mesure de porter nos ambitions. »

usinenouvelle.com/article/guillin-dans-le-multimateriau-en-irlande

Hors ligne Hors ligne

 

#302 19/11/2022 16h38

Membre (2022)
Réputation :   0  

Rapport S1 Commentaires

Bonjour suite à un analyse rapide il y a pas beaucoup de bonnes nouvelles:
1. BFR en forte hausse - à surveiller .
2. Rentabilité en berne- on sait pourquoi ( pétrole et électricité)
3.La société continue de racheter des actifs dans l’emballage papier en EU donc un autre sortie de cash pour financer la croissance future.
4. Est-ce que la société maitrise aussi bien l’emballage carton que l’emballage plastique? Faut il se contenter d’un rentabilité réduit?

3. Le cash devient rare ( investissement, augmentation BFR, rentabilité reduit)
Augmentation d’endettement en vue? Augmentation capital?
En attente de vos commentaires. Bon we. Grizzly0

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#303 19/11/2022 17h14

Membre (2021)
Réputation :   27  

@ grizzly Cf mon commentaire sur le S1
Parler d’une AK est absurde, Guillin reste très peu endetté. En plus, le pire est passé sur les MP et donc sur le BFR

Dernière modification par colonel92 (19/11/2022 17h14)

Hors ligne Hors ligne

 

#304 19/11/2022 17h50

Membre (2012)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   310  

Peut être que le pricing power n’est pas aussi fort qu’on ne le pense et que l’activité est un peu plus cyclique qu’on ne le pense.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #305 19/11/2022 21h32

Membre (2014)
Réputation :   123  

INTP

Bienvenu sur le forum @Grizzly0, cela fait combien d’années que vous suivez Guillin ? smile
Au minimum 7 ans je pense…

Sinon à mon avis les résultats semestriels S1 2022 ne sont pas très significatifs car les hausses de prix mettent du temps à être passées. C’est sûr que que la situation est plus intéressante pour les marges quand le cours des MP et de l’énergie baissent. Mais en regardant l’historique, avec des niveaux de part d’Achats consommés / Sales relativement similaires Groupe Guillin a su augmenter progressivement sa marge d’EBIT. Il y a quand même eu des gains de productivité en moyenne sur les 10 dernières années, logique car l’entreprise a doublé de taille.

A priori très bonne maitrise des métiers de l’emballage carton et capacité à proposer des solutions mixtes : par exemple bols à salade en carton/pulpe/papier et couvercles transparents en PET. La présence dans le métier carton permet de "contrôler" la concurrence et de continuer à augmenter ses parts de marché relatives.

Le fait que Guillin cote en dessous de ses CP dénote une sous-valorisation notoire. Avec un historique de ROE tout à fait corrects, Guillin est une société familiale de croissance. Sur les 5 dernières années un taux de croissance moyen de 11% des CP et des dividendes de l’ordre de 3-4%.

Aucun problème sur le niveau d’endettement, au contraire.

Le cours de l’action a souffert auprès du marché à cause du plastic bashing. Mais à force de renforcer son offre dans les autres matériaux, la décote n’est plus du tout justifiée. Guillin a une offre complète des produits les plus vertueux pour ses clients.
En prime, elle réutilise même du  PET venant de bouteilles collectées sur les rivages de l’Indonésie ce qui implique bien évidemment un surcoût. Peu de ses concurrents peuvent en dire autant…

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par etzanas (19/11/2022 22h32)

Hors ligne Hors ligne

 

#306 20/11/2022 10h16

Membre (2019)
Réputation :   3  

Bonjour,

La société est très discrète parce qu’elle est cotée en bourse au moment que la plupart de ses concurrent ne le sont pas. Ils ne veulent donc pas donner trop de détails sur leurs opérations.

Le manque de communication et la méfiance générale sur le thème du plastic n’aide pas à la performance boursière.

Par contre, la gestion opérationnelle de la société est exemplaire.  La société connait une croissance continue de son chiffre d’affaire par des acquisitions financées par les cash flows.  Les dernières années la société cible des sociétés qui apportent une diversification dans la matière de l’emballage.  Donc Guillin n’est plus que de l’emballage plastic !  Elle peux proposer à ses clients une offre diversifiée en fonction de leur souhait …

Ils est clair que l’année 2022 ne sera pas une année top pour la rentabilité (matières premières, énergie, salaires, …), mais il y a toujours la croissance du chiffre d’affaire … donc, le potentiel d’augmenter les résultats est toujours présent ! Il suffit que la pression des facteurs externes diminue pour que les résultats montent sensiblement … ou le temps nécessaire à faire passer les augmentations des couts dans les prix de vente.

Donc fondamentalement la société est très saine et très rentable sur le cycle … seulement la cotation en bourse est dramatique !  Elle décote sensiblement par rapport à ses fonds propres et à des multiples ridicules. 

Le management n’a pas l’air de trouver cette sous valorisation importante parce que la société ou les actionnaires de la famille n’achètent pas de titres.

La valorisation de la société sur le marché du private equity serait nettement supérieure que le cours actuel …., mais je crains que la famille n’a aucune intention de considérer une sortie de la bourse ;-(

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#307 20/11/2022 12h39

Membre (2015)
Réputation :   27  

Bonjour, on est dans le flou, on aimerait savoir quel a été leur prix de l’électricité pour ces mois passés et ce qu’il sera dans le futur.
Ont-il réussi à bloquer un prix pour une période future?

Hors ligne Hors ligne

 

#308 25/11/2022 17h33

Membre (2021)
Réputation :   27  

Depuis que le cours du PET est en baisse YoY, le titre reprend vie. C’est intéressant, et assez logique. La marge brute devrait progresser au S2 et au S1 2023 avec l’effet décalé des hausses de prix et la baisse des plastiques nouvellement achetés, et ceci malgré l’incertitude sur l’électricité.

Hors ligne Hors ligne

 

#309 26/11/2022 11h56

Membre (2014)
Réputation :   84  

Pour l’anecdote, nouvelle acquisition d’un distributeur (après le suisse Thermoflex) avec l’achat tout récemment de Celtic Sales, un distributeur d’emballages à destination principalement des acteurs des métiers de bouche et des producteurs et conditionneurs de fruits et légumes basé à Dublin, Irlande (10M€ CA).

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#310 18/12/2022 06h12

Membre (2013)
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 10 Monétaire
Top 20 Finance/Économie
Top 10 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Réputation :   1475  

ISTJ

Parrainages possibles :  Epargnoo - LINXEA - Boursorama (FRVE9093) - Fortuneo (12662218) - Assu prêt Zen'Up - Total Energie (114053388) - Bourse Direct (2019704537)

Hors ligne Hors ligne

 

#311 07/01/2023 11h01

Membre (2020)
Réputation :   67  

Alphaform adapte son offre pour la restauration

L’interdiction de la vaisselle et des contenants à usage unique à partir du 1er janvier 2023, une aubaine pour la filiale Alphaform qui produit également de la vaisselle réutilisable.

Il faudra attendre les résultats du S1 2023 pour se faire une idée du trend de croissance sur l’année en cours.

2022 devrait j’imagine afficher un EBIT de l’ordre de 70 M EUR (vs 80 M EUR en 2021) et une Dette financière nette de l’ordre de 50 M EUR. Le ratio VE / EBIT est de 7x sur ces bases à un cours de 25 EUR qui est pour moi un premier objectif. Le groupe devrait bientôt franchir la barre du milliard d’euros de chiffre d’affaires, ce qui témoigne d’un changement de dimension (CA = 500 M EUR en 2015, 600 M EUR en 2017 puis poursuite de la croissance depuis). Je garde sur du long terme.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#312 09/03/2023 11h40

Membre (2014)
Réputation :   123  

INTP

Transition écologique : Guillin communique sur sa stratégie lors d’une conférence en Italie.

Autre acteur fondamental de la transition écologique, le groupe Guillin, leader sur le marché des emballages pour les produits frais alimentaires. « Nous n’avons pas attendu les normes européennes », a affirmé Etienne Le Labourier, directeur général du groupe en Italie en citant l’exemple du recours à l’éco-design pour réduire le poids des emballages, ou encore l’utilisation de nouveaux matériaux et d’emballages recyclables à 80% voire plus pour certains, dans le respect de l’économie circulaire. Guillin a également lancé plusieurs études visant à mesurer l’impact environnemental de ses propres matériaux, comme le « cycle de vie » de l’emballage complet d’une barquette de framboises par exemple.

« La mesure est un élément essentiel pour la définition de la durabilité, mais il est nécessaire d’avoir quelques indicateurs communs », précise toutefois Etienne Le Labourier.

lepetitjournal.com/milan/communaute/entreprises-francaises-italiennes-unissent-pour-transition-ecologique

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #313 11/11/2023 14h04

Membre (2021)
Réputation :   27  

Petit coucou au forum Guillin, qui semble bien mort.
Les résultats semestriels ont prouvé pour la enième fois que la variable principale pour les marges sont les prix des matières plastiques. Celles-ci sont en forte baisse en 2023, et les résultats de Guillin sont en forte hausse (EBIT +52%) malgré une activité morose (CA en légère baisse à ptc, cela intègre naturellement de l’effet prix négatif).
C’est aussi une bonne chose pour le BFR, l’endettement se réduit vite.
Le communiqué :
https://www.groupeguillin.fr/wp-content … 6-2023.pdf
A bientôt

Hors ligne Hors ligne

 

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez les ratios boursiers et l’historique de dividendes de Groupe Guillin sur nos screeners actions.


Pied de page des forums