PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Prosper Conseil (partenariat) : optimisation patrimoniale pour les chefs d’entreprise sans rétro-commission en cliquant ici.

#26 08/04/2024 11h58

Membre (2023)
Réputation :   2  

Un notaire orienté droit des entreprises compétant peut egalement creer vos statuts d’une SAS et vous apporter le service attendu. Le cout sera normalement moins cher que si ce travail est fait par un cabinet comptable ou un avaocat.

Cela peut etre egalement interessant de passer par un notaire car on peut evoquer par la meme occasion l’idee a terme de la transmission de la SAS. Nous l’avons fait et nous sommes satisfaits du travail de notre notaire sachant que nous sommes exigeants car en parti deja bien informé sur ces sujets.

Dernière modification par Co33590 (08/04/2024 11h59)

Hors ligne Hors ligne

 

#27 08/04/2024 12h29

Membre (2015)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 50 Actions/Bourse
Top 50 Obligs/Fonds EUR
Top 50 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 50 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   3440  

 Hall of Fame 

J’ai répondu dans le fil dont c’est le sujet :
p.6 Création d’une SASU : retour d’expérience et liste des formalités


Les vacances sont finies, au travail !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #28 08/04/2024 13h18

Membre (2012)
Top 20 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Expatriation
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 10 Entreprendre
Top 10 Banque/Fiscalité
Top 50 SIIC/REIT
Réputation :   635  

@ilanp vous envisagez vraiment de dépenser 1500€ en Commissaire aux apports et 2000€ à 3000€ pour la rédaction de statuts d’une SASU ?

Il va vous facturer quoi de très innovant l’avocat ou l’expert comptable  ? Une clause d’agrément pour nouvel entrant au cas où vous cediez des actions sans le savoir ? Une clause de vote à la majorité qualifiée pour certaines décisions pour lesquelles vous n’avez pas un avis tranché ? Une clause de distribution inégalitaire du dividende pour ne pas distribuer le même montant à chacune de vos actions ? roll

Désolé de manier un peu l’ironie, mais j’ai l’impression que vos Conseils sont heureux de vous avoir comme client !

Pour une SASU vous prenez des statuts en ligne ou utilisez un service en ligne à 100balles, vous les lisez, vous les comprenez, vous les ajustez éventuellement à la marge, et c’est tout. Vous aurez largement le temps de complexifier les choses le jour où vous ferez entre un nouvelle associé (si ça arrive).

Ou alors si vous le souhaitez je vous fais vos statuts de SASU pour 1000 € HT big_smile, c’est une sacrée ristourne !

Dernière modification par Geronimo (08/04/2024 15h57)

Hors ligne Hors ligne

 

#29 08/04/2024 14h42

Membre (2022)
Réputation :   1  

Bonjour Geronimo,

Geronimo a écrit :

@ilanp vous envisagez vraiment de dépenser 1500€ en Commissaire aux apports et 2000€ à 3000€ pour la rédaction de statuts d’une SASU ?

Au regard du CAA, il n’y a pas de sujet, c’est déjà fait et je ne le regrette pas.

Les 1500EUR HT (+1140EUR TTC d’expertise…) pourront toujours faire l’objet d’un remboursement auprès de la Société constituée qu’en elle sera en capacité de le faire.

Pour les documents légaux, je m’en occupe personnellement (j’ai procédé de la même manière que Bernard pour le squelette) et j’ai des contacts pour les révisions et conseils (surtout qui ne me facture pas, j’entends par là) au gré de mon expérience personnelle/professionnelle.

Par contre, comme l’a fait remarqué Co33590, il y a un vrai sujet patrimonial en fonction des situations, pour avoir été dans le même cas avec mon père suite à un problème de santé.
Aucune procuration sur les comptes, aucun dispositif de délégation des pouvoirs… Je m’en souviendrais.

J’ai bien suivi les recommandations en particulier pour le contrat de cession des marques (les fameuses redevances), mais aussi j’ai étendu pour le contrat d’apport après avoir croisé les avis.

J’espère Geronimo que vous n’avez pas pris mal ma bêtise et mon insistance,

Bonne semaine à tous,

ilanp

Message édité par l’équipe de modération (08/04/2024 15h46) :
- anonymisation du message

Dernière modification par ilanp (08/04/2024 16h02)

Hors ligne Hors ligne

 

#30 08/04/2024 17h02

Membre (2023)
Réputation :   2  

Avec le notaire, le sujet est effectivement en parti patrimonial (fait t’on deja entrer les enfants au capital et si oui avec quel % …. et/ou  se garde t’on l’usufruit sur la totalité des futurs dividendes ?)

Ce sujet est donc également fiscal a travers les dividendes et a terme avec la cession ou dissolution de la SAS.

Au stade de la creation, il faut pour ma part avoir une vision tranversale de la possible sortie de la SAS.

En cas de fort développement de l’activite cela entrainera dans le temps une revalorisation significative de la société. En cas de cession, si les statuts ont bien été réfléchis, cela peut faire faire gagner pas mal d’argent sur la fiscalité de la dernière année et sur les droits de succession.

Dernière modification par Co33590 (08/04/2024 17h03)

Hors ligne Hors ligne

 

#31 08/04/2024 17h34

Membre (2012)
Top 20 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Expatriation
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 10 Entreprendre
Top 10 Banque/Fiscalité
Top 50 SIIC/REIT
Réputation :   635  

Si le but est de faire entrer les enfants au capital rapidement, alors il eut été préférable de ne pas faire d’apport en nature smile.

Dernière modification par Geronimo (08/04/2024 17h50)

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums