PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Prosper Conseil (partenariat) : optimisation patrimoniale et fiscale sans rétro-commission en cliquant ici.

#1 28/02/2024 09h47

Membre (2020)
Réputation :   7  

Bonjour,

Comme j’ai pu le signaler à plusieurs reprises, je suis en train grâce à vous de reprendre le contrôle de mes finances. Je vous en suis gré, et me sens déjà plus à l’aise.

Toutefois, j’étais sur le point de passer un ordre, et j’aimerais consulter la communauté pour avoir votre opinion.

Je suis actuellement chez Neuflize pour mon contrat d’AV.
Ouverture: Avant 2017 + Totalité des Primes versés avant 2017: 530 000€.
Frais en théorie: 1% Contrat + Frais de marché achat ETF.

Si je bascule le tout chez Spirit ou nouveau contrat BNP pour ouverture en 2024 (ouverture en cours).
Frais: 0.5% + 0.1% d’achat pour un ETF Monde.

J’essaye de déterminer s’il est plus avantageux de clôturer mon contrat Neuflize et perdre l’antériorité fiscale ou la garder pour bénéficier du PFL plus avantageux, à supposer qu’il n’y a pas de scénario compromis.

Hypothèse de calcul.
ETF Word: 8%/an sur 40 ans
Capital de départ: 530 000€.
En 2064: J’aurai 11 514 000€…

Si Contrat Neuflize (1.1%):
En 2064: 7 645 000€

Si Contrat Linexa (05% + 0.1%)
9 214 000€.

La probabilité que je ne retire rien jusqu’en 2064 est de zéro.

Je pars de l’hypothèse, que je retire environ 30K€/an de manière linéaire chaque année pour améliorer mon quotidien. Pour un 30K€ de retrait, avec le PFL moins l’abattement de 9200€: Je suis à un cout moyen 5138€ en terme de fiscalité Pre-2017.

Si je passe au PFU: l’addition se corse.

J’ai conscience qu’il manque des éléments, dans mon tableau et que vous allez me dire d’aller voir un CGPI de confiance et vous avez raison.

Selon vous devrais-je cesser mon contrat Neuflize à 1.1% et basucler tout chez AV à faible cout quitte à perdre l’antériiorité fiscalité sachant que je vais faire des retraits, pourquoi mourri aussi riche, si le plan fonctionne ou devrais-je aller ailleurs.

J’isole le fait que peut-etre Neuflize refusera de tout mettre sur un seul ETF, et vu qu’ils sont à vendre, je ne sais même pas si dans la cession, mes conditions resteraient les mêmes.

J’ai fait un tableur Excel, mais je doute de son résultat dans mes calculs.

Dernière modification par Bobinv (28/02/2024 09h54)

Mots-clés : assurance-vie, etf (exchange traded funds), fiscalité, frais de courtage, imposition

Hors ligne Hors ligne

 

#2 28/02/2024 09h53

Membre (2016)
Top 10 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 50 Monétaire
Top 50 Entreprendre
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1516  

 Hall of Fame 

ISTJ

Honnêtement les mauvais contrats deviennent rarement des bons avec le temps…….

Alors garder l’antériorité fiscale d’un mauvais contrat n’a souvent que peu d’intérêts…. Ce qui compte c’est le gain net au final, pas seulement la facture fiscale.

A votre place je transférerai les fonds sur un nouveau contrat mais je ne clôturerai pas l’ancien, j’y laisserai le minimum. On ne sait jamais …

PS : n’hésitez pas à ouvrir des tas de contrats aux caractéristiques différentes avec le minimum de fonds.
Au moins les compteurs fiscaux sont lancés et peut-être que vous trouverez un intérêt à diversifier vos ASV à un moment donné (rien que pour les supports disponibles ou l’évolution des fonds euros).


Parrain InteractiveBrokers Saxo Boursorama ETPL4810 Assurancevie.com ETPL49769 Fortuneo 12470190 Degiro Linxea iGraal RedSFR Magnolia BSDirect

Hors ligne Hors ligne

 

#3 28/02/2024 10h06

Membre (2020)
Réputation :   7  

Je vous rejoins et bénéficie encore de vos précieux conseils.

C’est juste que cela m’a pris un énrome effort psychologique pour prendre le contrôle à 100% de mes finances et que mon bientôt ex-courtier/CGP me fait douter, mais sans aucun calcul l’appui. Juste des phrases en l’air. Pris dans l’euphorie, je me demande si je ne fais pas une bêtise de fermer Neuflize pour les raisons suivantes:

A. Perte de l’antériorité fiscale (comme mentionné précédemment).
Même si je retire une somme très importante du contrat, cela revient à perdre l’antériorité car si je reverse à nouveau, ça sera forcément postérieur à 2017, donc au PFU.

B. Oui Neuflize ne pas va améliorer ces conditions, et honnêtement, je ne sais pas s’ils ont le droit unilatéralement de me mettre dehors si je laisse que 1000€ chez eux. Ce n’est pas Spirit, mais une compagnie qui ne s’embarrase pas des petits clients. Je n’aurai aucun autre avoir chez eux.

Par le passé Neuflize a apparemment viré tous les clients sous la barre des 500K€, parait-il.
C’est peut-être la meilleur chose qu’ils soient arivvés aux clients smile

C. A priori, il faut mieux se prendre 5 points de plus sur des retraits que 0.5% chaque année sur la totalité, mais je n’en suis pas sûr, et disons si un jour je craque et je touche vraiment le Jackpot espéré, alors c’est pas 30K€ que je vais retirer mais 2 Millions et un appartement à Miami smile
Je plaisante mais à moitié.

Donc, je souhaite faire le bon choix en âme et conscience, car vous m’avez convaincu pour aller sur un courtier en ligne avec ce que j’estime un capital important, et une approche lazy. Je vous remercie de cela, cependant je me demande si je vais pas un peu trop vite en besogne, pour une fois.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 28/02/2024 10h30

Membre (2023)
Top 50 Année 2024
Réputation :   31  

Bonjour,

Je n’ai évidemment pas (encore) l’expérience de certains membres ici, mais étant dans un scénario similaire, j’ai décidé procéder de la manière suivante.
J’ai 3 anciens contrats d’assurances vie, qui ne me satisfont pas pleinement, parmi eux, il y en a un sous le statut DSK (qui n’existe plus, mais ayant un avantage fiscal qui m’intéresse) que j’ai décidé de garder.

Pour les 2 autres, j’ai décidé de progressivement les réduire le temps que les nouvelles assurances vie aient 8 ans. Je transfère donc environ 10 % des AV anciennes (dans la limite des PV exonérées) vers de nouvelles.
J’ai également complètement revu l’allocation des actifs dans les assurances vie anciennes.
Les frais étant moins compétitifs, j’ai décidé de limiter le plus possible des Fonds euros dessus et d’avoir une exposition beaucoup plus agressive. 
J’accélérerais certainement les transferts d’ici quelques années, je préfère personnellement éviter les réactions binaires, je ne faisais pas attention à ces placements depuis plus de 10 ans, le rééquilibrage de ceux-ci peut se faire sur quelques années, les plus importantes d’après moi étant de reprendre le contrôle et de commencer a changer le cap.


Parrainage :  BitPanda

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 28/02/2024 10h43

Membre (2017)
Top 50 Année 2024
Réputation :   62  

Changer de contrat est intéressant, passer de 1% de frais de gestion à 0.5% aura plus d’impact que la fiscalité de sortie passant de 7.5% à 12.8%.

Je reprends vos hypothèses

Capital de départ 530 000 / 8% de rendement de l’indice / je retire 0.25% de TER de l’ETF
Et je considère 20 ans ( désolé 40ans ça fait un peu bcp à mon gout, voyons sur 20ans et aucun retrait sur la période pour simplifier)

Cas 1 : AV à 1% de frais de gestion annuels, sortie en PFL à la fin à 7.5% et 17.2% de PS
Montant final Brut 1 957 193€, qui fait après PFL +PS  1 604 679€

Cas 2 : AV à 0.5% de frais de gestion annuels, sortie en PFU à la fin à 12.8% et 17.2% de PS
Montant final Brut 2 148 928€, qui fait après PFL +PS  1 663 260€

Donc avantage à l’assurance vie à 0.5% de frais de gestion.

Faisons un cas n°3 sur CTO et sortie en PFU :

Cas 3 : CTO à 0% de droits de garde, je baisse le TER de l’ETF à 0.15% car sur CTO on a un vaste choix d’ETF, sortie en PFU à la fin à 12.8% et 17.2% de PS
Montant final Brut 2 402 586€, qui fait après PFL +PS  1 840 810€

Mais vous allez me dire, on est pas à l’abri d’une fermeture de l’ETF et vous auriez raison, donc faisons un cas n°4 avec une fermeture de l’ETF à 10ans, soit à la moitié de la période regardée :

Cas 4 : CTO à 0% de droits de garde, je baisse le TER de l’ETF à 0.15%, sortie en PFU aux 10ans puis à la fin des 20ans  à 12.8% et 17.2% de PS
Montant final Brut à la fin des 20ans 2 020 341€, qui fait après PFL +PS  1 698 911€

Donc avantage CTO mais incertitude sur la fiscalité (PFU) et fermeture possible de l’ETF qui déclenche l’imposition

Donc au final on a dans l’ordre de préférence :
Cas3 / Cas 4 /Cas 2 / Cas 1


Code Parrain Total Energie : 111358896 / Fortuneo : 12598758/ SaxoBanque / Linxea, Boursorama (Me Contacter)

Hors ligne Hors ligne

 

#6 28/02/2024 10h46

Modérateur (2010)
Top 20 Année 2024
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 50 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 50 Actions/Bourse
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 50 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2823  

 Hall of Fame 

Quelques reflexions :

1) Un préalable, pour savoir si l’antériorité fiscale de votre actuel contrat a une quelconque valeur, serait de savoir combien de plus values ont été accumulées sur le vieux contrat depuis son ouverture. S’il n’y a aucune plus-value, l’antériorité ne vaut rien….

2) Si l’antériorité vaut quelque chose  peut-être faudrait-il estimer combien : quel montant d’économie fiscale serait possible (en comparant ce qui devrait être payé lors de ces retraits étalés dans le temps, avec ce qui devrait l’être en retirant tout demain de l’ancien contrat).

3) Si l’antériorité vaut quelque chose  peut-être que conserver sur le vieux contrat uniquement quoi faire les 30k€/an de retrait pendant les N prochaines années, jusqu’à ce que le nouveau contrat ait passé la barre des 8 ans et qu’il soit possible d’y faire des retraits sans pénalisation pour cause d’antériorité fiscale, pourrait être une piste.

4) Votre raisonnement pourrait être amélioré, en raisonnant en € constants (donc hors inflation), ce que votre scénario actuel à 8% ne semble pas faire.., et en ne considérant pas seulement un rendement moyen de 8%/an (le passé ne garanti nullement l’avenir, même à long terme), mais plusieurs scénarios de rendement (par ex -6%/an, 0%/an, 6%/an, 12%/an, hors inflation).

5) Enfin, il faudrait tenir compte des éventuels frais sur versement du nouveau contrat.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#7 28/02/2024 11h25

Membre (2020)
Réputation :   7  

Performance: Malheureusement Peanuts: +10% (60K€) en UC sur une longue période. Mais c’est un autre sujet, d’où le fait que je reprends en main ma gestion.

Je vais voir si possible de conserver antériorité, mais pour les sommes en jeu, je me pose sincèrement la question.

Comme vu et après moultes lectures, je suis d’avis de placer l’essentiel de cette somme en CTO, ça me rassure, et meilleur frais. Toutefois, deux paramètres à prendre en compte:

Il est vrai que la fiscalité à l’intérieur de l’AV est bien plus alléchante, si Achat/Vente, et je pense même à des décisions de long-terme en gestion libre, acceptabilité plus grande de vente immédiate, car vous ne payer par l’impot de suite, qui parfois à biaisé mes décisions d’investissements (à tort, mais le biais psycho existe).

Successoral: Compte-tenu de mon patrimoine et ne sachant pas quand je vais passer dans l’au-delà, avoir une somme en AV permettra d’optimiser succession, si je n’ai pas eu le temps de une donation de CTO en purgeants les droits.

Malgré les apparences, je ne suis pas fan du tout de l’AV.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 28/02/2024 22h58

Membre (2015)
Top 20 Monétaire
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   98  

Vous envisagez un changement d’assureur, un changement d’enveloppe, un changement d’allocation… 

Attention de ne pas perdre en allocation d’actif ce que vous allez gagner en frais de gestion… ETF Word: 8%/an sur 40 ans, n’êtes vous pas très optimiste?

530KE de primes plus 60KE de produits, c’est donc 590KE en AV. Voulez-vous vraiment tout mettre actuellement sur un ETF world, en one shot, alors que les indices sont au sommet? N’augmentez-vous pas le risque par rapport à votre allocation actuelle chez Neuflize (que vous ne détaillez pas, mais avec cette performance faible, ce n’est pas du CW8)?

Pour l’enveloppe, si vous avez moins de 70 ans, combien de bénéficiaires soumis aux droits de succession multipliés par 152500 euros avez-vous décidé de gratifier? A quoi vous servirait d’avoir en AV ’en 2064… 9 214 000 €…’ ?  Aucun gain en terme de frais de succession. Vous auriez 57570 euros de frais de gestion annuels à 0,5%. Avoir trop en assurance-vie, c’est gaver les assureurs. Définissez votre cible en AV en fonction du nombre de bénéficiaires, après simulation des droits de succession.

Vous hésitez entre CTO et AV… N’opposez pas les enveloppes fiscales. Associez les.

Personnellement, j’ouvrirais un nouveau contrat d’AV pour prendre date, attendrais les 8 ans de l’ancien et maximiserais les rachats avec 9200 euros de produits par an (soit un rachat de 81,26 KE la première année à mettre par ex. sur un CTO, et/ou un PEA). C’est peut-être moins performant qu’un rachat total mais cela limite le risque de réinvestir en changeant l’allocation à contre temps. J’optimiserais le vieux contrat (si possible), définirais une allocation d’actif globale. Je garderais à terme le nécessaire et utile sur la deuxième AV.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 29/02/2024 07h45

Membre (2020)
Réputation :   7  

Comme j’ai pu le détailler dans d’autres posts. Je suis très insatisfait des performances de mon AV actuel en raison de deux facteurs:
- Chargé en frais: Enveloppe fiscale + mandat de gestion. (2%)
J’ai abandonné la gestion déléguée, j’étudie la question de voir si je peux acheter en direct.
En attendant, j’ai tout basculer en fonds EURO le temps de prendre une décision.
Vieille maison, pas sûr que cela soit possible.

Mon mandat a été dynamique avec essentiellement que des UC, des titres vifs, et pourtant je n’ai gagné qu’une petite dizaine de pourcentage sur une décennie, soit bien moins qu’ailleurs.
J’ai fait un rachat partiel récemment pour sécurisé des gains et besoin de gains et rembourser une avance AV, je reviens donc à 530K€ peu ou prou ma mise de départ. Scandaleux mais la réalité.

Comme vous le savez, la gestion indicielle a priori surperformé depuis un long-moment.
En théorie l’AV serait un investissement de longue durée pour transmettre aux enfants (2) avec une fiscalité plus avantageuse, si j’atteins ce niveau de patrimoine un jour, mais même au-dessous.
Vous aurez raison de dire, pensez à vous même plutôt.
Je peux investir par pallier et par one shot.
J’en suis venu au point de me dire qu’un ETF World est moins risqué que bien nombre d’autres actifs (mais c’est un autre sujet).

Le 2ème avantage que je vois avec l’AV est en effet le fait de faire des achats/ventes sans fiscalité immédiate, et réduite, mais surtout immédiate. Cela peut paraître immédiate, mais j’ai constaté qu’en gestion libre sur mes autres enveloppes, cela avait un impact néfaste de prendre cela en compte au détriment de ma performance.

J’ai aussi un CTO, et comme vous je devenu un partisan d’en laisser le moins possible aux intermédiaires.

Dans tous les cas, j’ai ouvert deux AV en ligne pour prendre date, une plus ancienne, une cette année.
En effet, l’on me réclame que quelque centaines d’euros ici.

J’ai fait un rachat l’année dernière de 10K€ et de 60K€ dans le deuxième cas, dans les deux cas, je serai non imposable à l’IR, puisque cela malheureusement la part de PV dedans est faible. (Environ 10%).

Le contrat avec la grosse enveloppe à plus de 8 ans.

En étudiant le sujet, j’aurai grosso modo une fiscalité de 10 à 12K€ en rachetant mon contrat en one shot. Si je prends 7 à 8 ans pour vider pour mon contrat pour faire jouer l’abattement de 9200€, je dois retirer environ 70K-80K€/an pour jouer l’abattement, je devrai payer un surcoût de 0.5%, soit 2500€/an (pas tout à vrai, avec la baisse du patrimoine) x 7, soit peu ou prou, le montant que j’aurai économiser si j’avais signé tout de suite avec une AV à 0.5% et mis l’intégralité des fonds, dedans ce que vraisembablement, je ne ferai pas. Donc à ce titre, et vu les sommes en jeu, je pense tout sortir quitte à perdre l’antériorité fiscale et les bénéfices qui vont avec, vu qu’à long-terme, je ne suis pas gagnant et le gain de rester avec la même compagnie est minime vu la nouvelle compétition sur le marché.

Je ne comprends pas votre point que l’avantage est nulle pour la transmission, il y a quand même une sacré différence de frais à partir d’un certain niveau de patrimoine?

Je suis à votre écoute et merci pour ces conseils.

Dernière modification par Bobinv (29/02/2024 09h44)

Hors ligne Hors ligne

 

#10 29/02/2024 09h47

Membre (2014)
Top 10 Année 2024
Top 20 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 50 Monétaire
Top 50 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   613  

Avec 530k€, vous avez aussi accès à l’AV Luxembourgeoise et ses FAS, qui vous permettront d’avoir accès à de meilleurs UC ou bien ETF.


Dirige un cabinet de CGP - triple compétence France / Suisse / UK

Hors ligne Hors ligne

 

#11 29/02/2024 09h54

Membre (2020)
Réputation :   7  

Pourriez-vous développer svp.
Car j’entends parler de ces fabuleuses AV Luxembourgeoise depuis un moment, pourtant:

- Mon CGP qui est prêt à me vendre n’importe quoi sur sa commission, ne me l’a jamais proposé.
- Un CGPI que j’ai consulté m’a dit que cela ne s’adressait en réalité à mon profil et frais.
- Offre une meilleur protection en cas de faillite, certes, mais bon heureusement nous en sommes pas là.

A ce titre, je ne comprends trop l’intérêt de migrer sur une compagnie luxembouregoise qui à ma connaissance aura des frais plus importants (il me semble) et une bénéficie limiter sachant que les ETFs mondiaux standards et performants sont disponibles en France ?

Honnêtement, je ne sais pas ce que j’ai manqué ? J’ai l’impression que je rate qq chose sur ces AV Luxembourgeoise, mais je ne sais pas quoi.

Hors ligne Hors ligne

 

#12 29/02/2024 11h04

Membre (2021)
Top 50 Monétaire
Réputation :   73  

Ne pas être soumis à Sapin 2 (blocage des AV)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #13 29/02/2024 11h38

Membre (2014)
Top 10 Année 2024
Top 20 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 50 Monétaire
Top 50 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   613  

Bobinv a écrit :

Pourriez-vous développer svp.
Car j’entends parler de ces fabuleuses AV Luxembourgeoise depuis un moment, pourtant:

- Mon CGP qui est prêt à me vendre n’importe quoi sur sa commission, ne me l’a jamais proposé.
- Un CGPI que j’ai consulté m’a dit que cela ne s’adressait en réalité à mon profil et frais.
- Offre une meilleur protection en cas de faillite, certes, mais bon heureusement nous en sommes pas là.

A ce titre, je ne comprends trop l’intérêt de migrer sur une compagnie luxembouregoise qui à ma connaissance aura des frais plus importants (il me semble) et une bénéficie limiter sachant que les ETFs mondiaux standards et performants sont disponibles en France ?

Honnêtement, je ne sais pas ce que j’ai manqué ? J’ai l’impression que je rate qq chose sur ces AV Luxembourgeoise, mais je ne sais pas quoi.

Tout dépend de votre situation en effet.
L’intérêt est d’investir sur des titres vifs ou OPC de grande qualité.

Par exemple, vous voulez investir sur un fonds de crédit.
En AV en France, l’un des meilleurs est Lazard Credit Opportunities RC, lequel a généré 4% ces 3 dernières années dont positif en 2022 (gageure).
Moi j’ai pour mes clients du choix. Prenons le Sphere Global Credit Opportunities qui lui a fait +26% sur la même période.
Small caps US ? Les meilleurs en AV françaises ont fait 60-70% les 5 dernières années.
Le fonds Driehaus ? 100% en 5 ans. 
Marchés émergents ? Vous pouvez vous faire arracher avec le EEM (-6% sur les 5 dernières années) ou bien regarder des alternatives…

Alors oui, vous allez payer 0,5% de frais de contrat en plus.


Dirige un cabinet de CGP - triple compétence France / Suisse / UK

Hors ligne Hors ligne

 

#14 29/02/2024 11h57

Membre (2022)
Réputation :   1  

Sauf que tous les CGP ne sont pas aussi performants que vous semblez l’être!
je suis dans la même situation :
Je quitte mon CGP en vendant mes contrats d’assurance vie que m’ont rapporté très peu depuis 20 ans, avec les frais qui vont avec malgré mes demandes répétées de supports dynamiques :bilan quelques maigres % sur certain contrats et négatif sur d’autres. Un contrat luxembourgeois m’a assommé avec les frais. je le fais sur 3 ans pour étaler les quelques PV et ai repris des AV en ligne (Assurancevie.com et Linxea) et ai un PEA et CT en ligne. Voire même des pertes sèches importantes sur des contrats de Capital risque (faillite de la société conseillée et escroquerie)
Désormais en retraite, je vais avoir le temps pour me former et gérer : depuis 1 an, mes nouveaux contrats ont fait X2 par rapport à mes contrats restants chez lui ( à performance égale de la bourse Europeenne et US)

Hors ligne Hors ligne

 

#15 29/02/2024 12h44

Membre (2020)
Réputation :   7  

kiwijuice a écrit :

Bobinv a écrit :

Pourriez-vous développer svp.
Car j’entends parler de ces fabuleuses AV Luxembourgeoise depuis un moment, pourtant:

- Mon CGP qui est prêt à me vendre n’importe quoi sur sa commission, ne me l’a jamais proposé.
- Un CGPI que j’ai consulté m’a dit que cela ne s’adressait en réalité à mon profil et frais.
- Offre une meilleur protection en cas de faillite, certes, mais bon heureusement nous en sommes pas là.

A ce titre, je ne comprends trop l’intérêt de migrer sur une compagnie luxembouregoise qui à ma connaissance aura des frais plus importants (il me semble) et une bénéficie limiter sachant que les ETFs mondiaux standards et performants sont disponibles en France ?

Honnêtement, je ne sais pas ce que j’ai manqué ? J’ai l’impression que je rate qq chose sur ces AV Luxembourgeoise, mais je ne sais pas quoi.

Tout dépend de votre situation en effet.
L’intérêt est d’investir sur des titres vifs ou OPC de grande qualité.

Par exemple, vous voulez investir sur un fonds de crédit.
En AV en France, l’un des meilleurs est Lazard Credit Opportunities RC, lequel a généré 4% ces 3 dernières années dont positif en 2022 (gageure).
Moi j’ai pour mes clients du choix. Prenons le Sphere Global Credit Opportunities qui lui a fait +26% sur la même période.
Small caps US ? Les meilleurs en AV françaises ont fait 60-70% les 5 dernières années.
Le fonds Driehaus ? 100% en 5 ans. 
Marchés émergents ? Vous pouvez vous faire arracher avec le EEM (-6% sur les 5 dernières années) ou bien regarder des alternatives…

Alors oui, vous allez payer 0,5% de frais de contrat en plus.

Visiblement, vous êtes CGP, je suis toujours preneur si vous voulez me contacter en MP.
Toutefois, je ne comprends pas trop la structure de prix, car à ma connaissance la Banque Rothschild, Neuflize ou Lombard ne sont pas les moins chers, on parle pas de Linexea là.

Dans tous les cas, j’ai en effet une très grande préférence pour les titres vifs et les ETFs avec une très capitalisation, liquidité, et visibilité, peu chargé en frais, pour le moins actuellement. Je pense que cela évoluera à terme.

Hors ligne Hors ligne

 

#16 29/02/2024 22h32

Membre (2015)
Top 20 Monétaire
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   98  

Bobinv a écrit :

J’en suis venu au point de me dire qu’un ETF World est moins risqué que bien nombre d’autres actifs

Il y a bien sur plus risqué. Mais, par exemple, l’indicateur de risque de CW8 est 4/7. Sa volatilité sur 5 ans est de 17,38%. Bref, il est bien plus risqué que bon nombre d’autres actifs.

Bobinv a écrit :

En théorie l’AV serait un investissement de longue durée pour transmettre aux enfants (2) avec une fiscalité plus avantageuse, si j’atteins ce niveau de patrimoine un jour, mais même au-dessous.

Bobinv a écrit :

Je ne comprends pas votre point que l’avantage est nulle pour la transmission

Je n’ai pas écrit cela. Vous pouvez transmettre 152500 euros à chacun de vos 2 enfants sans taxation avec une AV chargée avant 70 ans (et le double si vous avez une épouse qui ouvre un second contrat). Puis imposition à 20 % de 152 500 à 852 500 €, et imposition à 31,25 % au delà. Ce que je veux dire, c’est que l’imposition à 20% de l’AV n’est interessante que si le taux d’imposition maximal lors de votre décès est de 30%, soit une part taxable par enfant après abattement de 100000 € comprise entre 552 325 € à 902 838 €. Si c’est le cas, plus de 305000 euros (primes plus produits) sur vos AV est pertinent. Sinon, placez le surplus ailleurs à moindre frais de gestion.

NB: un PEA avec dépôt au plafond de 150000 € permet aussi’ de faire des achats/ventes sans fiscalité immédiate…’. Vous n’en parlez pas, je suppose que le votre est au plafond.

Hors ligne Hors ligne

 

#17 29/02/2024 23h30

Membre (2020)
Réputation :   7  

En effet. J’ai optimisé tout ce que je pouvais faire hors AV, qui reste pour moi l’enveloppe la plus "mystérieuse". Un ETF Monde n’est en effet pas du tout un produit sécurisé, mais à mon sens sur une longue durée, il n’y a que peu de placement aussi diversifié, liquide, transparent, et visible sur sa composition, peu coûteux, avec en sus une performance (historique) éprouvée, et une diversification géographique, sectorielle, avec le risque d’un défaut mondial des principaux indices boursiers) disponible dans une AV qui puisse se vendre dans la minute. J’ai bien fait confiance à des experts en la matière, deux grandes banques de renoms dans la durée, et le résultat n’est vraiment pas probant. Les résultats historiques ne sont en rien synonyme du futur, et finalement ce n’est pas l’objet de ce thread, mais je trouve qu’une approche lazy se combine finalement assez bien avec une enveloppe comme une AV & PER, en fonction de votre âge de départ bien entendu.

Conclusion de mes échanges, sauf recommandation autre:

. J’ai décidé de solder mon AV à 1% ou du moins faire un autre retrait.
- Je verrai avec courtier/offre ce qu’ils proposent, mais bon je doute de la pertinence de continuer.
- J’ai ouvert 1 AV en ligne + 1 autre  venir pour dater, comme la précédente il y a 4 ans.
- Je récupère l’essentiel du montant dans un CTO jusqu’à que me décision d’investissement soit clairement établis, en espérant ne pas décéder prochainement pour mes héritiers.

Merci pour vos contributions respectives.

Hors ligne Hors ligne

 

#18 01/03/2024 08h21

Membre (2014)
Top 10 Année 2024
Top 20 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 50 Monétaire
Top 50 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   613  

Je comprends pas pourquoi vous persistez avec le courtier qui ne vous a pas bien servi ?
Sinon, en position d’attente, CTO et SICAV monétaire me semblent indiqués.


Dirige un cabinet de CGP - triple compétence France / Suisse / UK

Hors ligne Hors ligne

 

#19 01/03/2024 10h21

Membre (2020)
Réputation :   7  

Nous sommes d’accord. Je déboucle toutes mes positions avec lui.
L’AV étant la plus grosse ligne. J’étais en train de le faire et demandé l’avis de la communauté, si je ne jetais pas le bébé avec l’eau du bain en étant un peu trop excédé par des années de frustrations.

A ma grande surprise, certains pensent que je devrais pondérer mon choix, ce qui bien entendu un rationnel, en dehors de tout le ressentiment que je puisse éprouver.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums