PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

#1 22/08/2023 17h57

Membre (2019)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 50 Dvpt perso.
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 50 Monétaire
Top 50 Invest. Exotiques
Top 5 Entreprendre
Top 50 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   1428  

 Hall of Fame 

INTJ

Même si le business d’arm semble intéressant et florissant, quand je vois dans le même article "Softbank", "IPO" et "Intelligence artificielle", ça ne me donne pas envie d’y souscrire.

Arm lance sa méga-introduction en Bourse à New York

Le champion britannique des microprocesseurs Arm, filiale du japonais SoftBank, a officiellement lancé son processus d’introduction en Bourse à Wall Street, une opération qui pourrait devenir la plus importante dans la technologie depuis celle, pharaonique, du chinois Alibaba. Si «le nombre d’actions et la fourchette de prix doivent encore être déterminés», selon un communiqué publié lundi, les documents publiés par le groupe confirment que SoftBank Group a récemment racheté pour quelque 16,1 milliards de dollars les 25% de Arm qui étaient détenus par son unité Vision Fund.

La valorisation de plus de 60 milliards de dollars espérée par SoftBank n’avait rien d’évident jusqu’au début de cette année mais paraît désormais atteignable, comme le secteur mondial de la tech surfe actuellement sur l’euphorie autour de l’intelligence artificielle générative, un domaine dans lequel Arm compte jouer un rôle stratégique.

Mots-clés : arm, ipo, softbank


Parrain Interactive Brokers (par MP) - Déclaration fiscale IBKR Degiro Trade Republic  - Parrain Qonto (par MP) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 23/08/2023 04h13

Membre (2012)
Top 50 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Expatriation
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   243  

INTJ

C’est le genre d’entreprise qui est stratégique pour états comme multinationales, mais qui financièrement est relativement modeste. Du coup la valorisation risque d’être un peu en décalage avec la réalité économique, alors que tout le monde se rue pour prendre des participations.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 24/08/2023 10h14

Membre (2023)
Réputation :   8  

Enormément de hype autour d’Arm pour des chiffres extrêmement décevants…

Du côté positif, on peut noter :
- 99% de parts de marché sur le mobile
- 96% de marge brute (logique dans ce type de business)
- 26% de marge opérationnelle

En revanche, du côté de la croissance du CA et du résultat net, c’est clairement pas fou avec une baisse de 1% en un an et de 2,5% par rapport au trimestre précédent :



Dans le document déposé à la SEC, on lit aussi qu’ils n’ont aucun contrôle sur Arm China. Rassurant…

Le niveau de valorisation demandé semble complètement fou (environ 25x les ventes). N’est pas Nvidia qui le prétend !

Hors ligne Hors ligne

 

#4 24/08/2023 11h20

Membre (2019)
Top 50 Crypto-actifs
Réputation :   23  

J’étais très déçu quand ils l’ont retiré de la bourse de Londres (a l’époque capitalisé à 25Md y’a 5ans je crois). Et je penses que je serais très déçu quand ils vont la réintroduire.

Vu l’euphorie autours des puces en ce moment, je penses que ça sera un bon coup pour SoftBank, (ça faisait longtemps).

Hors ligne Hors ligne

 

#5 31/08/2023 11h50

Membre (2019)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 50 Dvpt perso.
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 50 Monétaire
Top 50 Invest. Exotiques
Top 5 Entreprendre
Top 50 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   1428  

 Hall of Fame 

INTJ

Cette IPO sent mauvais :
- Arm China contribue à 24,5% dans les revenus d’Arm
- Arm ne contrôle que 4,8% de la filiale Chinoise
- Arm n’a aucun droit de vote chez Arm China
- Arm China définit elle-même les revenus à reverser à Arm, sans aucun contrôle de cette dernière
- Arm est indéfiniment financièrement responsable de tout problème avec Arm China
- les actionnaires d’Arm China ne sont pas connus


IPO d’Arm : La Suisse des puces et son obscure filiale chinoise - 23/08/2023 | Zonebourse

Les ventes en Chine ont contribué à 24,5% de son chiffre d’affaires de 2,68 milliards de dollars pour l’exercice 2023, selon les documents publiés lundi avant son introduction en bourse.

La quasi-totalité de ce chiffre d’affaires provient d’Arm China, une entité indépendante qui détient les droits exclusifs de distribution de la technologie d’Arm dans le pays.

On ne sait toujours pas quels sont les actionnaires qui contrôlent Arm China.

F-1

Arm China means Arm Technology (China) Co. Ltd, an entity that operates independently of us and is our single largest customer. Acetone Limited, an entity controlled by SoftBank Group and in which we own a 10% non-voting interest, owns approximately 48% of Arm China. Our 10% non-voting interest in Acetone Limited represents an approximate 4.8% indirect ownership interest in Arm China.

Under the IPLA with Arm China, Arm China’s payments due to us are determined based on the financial information that Arm China provides to us. Accordingly, similar to our other royalty customers, we are dependent on Arm China providing us with reliable and timely information.

We perform various procedures to assess the reasonableness of Arm China’s data, and the IPLA includes rights for us to audit Arm China’s activities to ensure compliance with the IPLA.

In the past, we have had issues obtaining timely and accurate information from Arm China.
We believe the underlying problems causing our past inability to obtain such information have been resolved, but we can provide no assurances that our access to Arm China’s records will not be inhibited again in the future.
If Arm China does not provide us with timely and accurate information, our revenue could materially decline and our results of operations could be materially adversely affected.

We are also dependent on Arm China paying us the amounts that it owes us in a timely manner and in full. In the past, we have received late payments from Arm China and have had to expend company resources to obtain payments from Arm China. Although these historical issues did not have a material impact on our operations, any future failure to pay us the amounts we are owed under the IPLA could have a material adverse effect on our business, results of operations, cash flows and financial condition.

In addition, under the IPLA with Arm China, we are contractually obligated to indemnify both Arm China and its PRC customers that sublicense our IP in the event that either Arm China or such customers incur damages or costs in lawsuits, administrative proceedings or similar actions based upon a claim that our IP infringes the IP of a third party.

The liability that we incur to Arm China or its PRC customers under such provisions could be significant and have a material adverse effect on our results of operations and liquidity.

Dernière modification par Oblible (31/08/2023 11h51)


Parrain Interactive Brokers (par MP) - Déclaration fiscale IBKR Degiro Trade Republic  - Parrain Qonto (par MP) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#6 31/08/2023 21h02

Membre (2023)
Réputation :   2  

D’un point de vue purement technique, ARM pourrait être menacé sur le long terme par l’initiative RISC-V qui prend de plus en plus d’ampleur.
Le remplacement des cœurs ARM par du RISC-V a déjà commencé dans certains secteurs.

Dernière modification par zebre1000 (31/08/2023 21h02)

Hors ligne Hors ligne

 

#7 07/09/2023 13h31

Membre (2014)
Top 20 Année 2024
Top 20 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 50 Monétaire
Top 50 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   598  

Cela sera un bon révélateur des gérants de fonds.
S’ils prennent du ARM avec tous ces pb, alors on peut déduire qu’ils ne lisent pas le prospectus.
Ou qu’ils sont cyniques (achat avec espoir d’un pigeon d’un acheteur encore moins prudent).

Et ça permet de biffer encore quelques noms de la liste des gérants à qui on peut confier son épargne.


Dirige un cabinet de CGP - triple compétence France / Suisse / UK

En ligne En ligne

 

#8 12/09/2023 10h32

Membre (2012)
Réputation :   43  

INTP

Apparemment, ça se bouscule au portillon avec des grands noms dans la file.
Le prix d’introduction va être rehaussé.
A jeudi.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 15/09/2023 06h11

Membre (2018)
Top 50 Année 2023
Top 50 Banque/Fiscalité
Réputation :   188  

INTJ

+24,69% au premier jour de cotation. Capi à 65Mds
Pour combien de temps ?
https://amp.france24.com/fr/info-en-con … e-new-york

Hors ligne Hors ligne

 

#10 15/09/2023 10h11

Membre (2013)
Top 50 Année 2022
Top 50 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 50 Crypto-actifs
Réputation :   413  

zebre1000, le 31/08/2023 a écrit :

D’un point de vue purement technique, ARM pourrait être menacé sur le long terme par l’initiative RISC-V qui prend de plus en plus d’ampleur.
Le remplacement des cœurs ARM par du RISC-V a déjà commencé dans certains secteurs.

Dans les centres a serveurs? ce que je ne comprends pas c’est que comme Risc-v est open source, comment son developpement peut donner des produits aussi performants qu’ARM ?

Hors ligne Hors ligne

 

#11 15/09/2023 12h25

Membre (2021)
Top 50 Monétaire
Réputation :   73  

Open source et gratuit sont 2 choses différentes. ARM est vendu sous licence (aucune idée du prix). On peut aussi penser à Linux, dont la gratuité n’empêche pas une efficacité supérieure ou égale à Windows pour les serveurs.

Hors ligne Hors ligne

 

#12 14/02/2024 10h11

Membre (2019)
Réputation :   65  

Bonjour à tous,

C’est une valeur à la mode ces derniers temps : semi-conduteurs + IA.

1) Rappel général

ARM est sur le point de révolutionner l’informatique dans les années à venir, et les investisseurs devraient bénéficier de son leadership sur le marché des puces et de son modèle économique durable.

La valeur de l’action ARM a presque triplé depuis son introduction en bourse en septembre 2023, la majeure partie de l’action s’étant produite au cours de la semaine dernière après sa hausse.

Les résultats ont probablement accru la confiance du marché dans la participation d’ARM aux vents favorables émergents de l’IA, éclipsant l’exposition inhérente de son principal marché final mobile à un environnement de demande qui se redresse lentement.

Les conceptions de puces d’ARM, en particulier ARM v9 et Neoverse CSS, sont bien placées pour capitaliser sur les opportunités émergentes de l’IA.

Cela étend en conséquence le TAM d’ARM et, par inadvertance, les FCF qui sous-tendent le potentiel de hausse à long terme.7

Rappelons que le chouchou du marché de l’IA, Nvidia ( NVDA ), est un client clé de la technologie ARM.

Il n’y a pas si longtemps, Nvidia envisageait l’acquisition d’ARM avant que ses ambitions ne soient stoppées par des obstacles réglementaires.

Même si la dernière hausse d’ARM a contribué à une prime de valorisation substantielle, sa récente surperformance fondamentale et ses solides perspectives améliorent la durabilité.

L’augmentation du CA sur le dernier trimestre donne également l’assurance que la société reste en étroite collaboration avec Nvidia pour saisir les opportunités découlant de l’ère de l’IA.

Cependant, je pense que les catalyseurs de hausse à court terme resteront probablement limités, car la dernière hausse détourne l’attention du marché vers les capacités d’exécution d’ARM.

Pourtant, la dernière surperformance d’ARM représente un point d’inflexion pour l’entreprise, allant de la fourniture du segment mobile à une intégration à grande échelle dans les technologies clés de nouvelle génération.

Cela renforce par conséquent sa trajectoire de croissance à long terme et, par inadvertance, les multiples opportunités d’expansion du titre par rapport aux niveaux actuels.

2) Au niveau produits

ARM reste un partenaire essentiel en matière de conception de puces pour Nvidia.

Par exemple, ARM v9 est la dernière architecture de processeur de la société qui sous-tend les innovations clés de nouvelle génération, allant des appareils mobiles aux puces IA de Nvidia. La technologie affiche actuellement un taux de redevance presque double par rapport à son prédécesseur, l’ARM v8, avec des contributions passant de 10 % au Q2 à 15 % à la sortie du Q3.

Avec l’adoption d’ARM v9 dans le segment mobile actuellement saturé parmi les combinés haut de gamme, une intégration plus large à long terme devrait améliorer la rentabilité de l’unité ARM.

Ceci est également corroboré par la solide part de marché d’ARM, dont la technologie sous-tend plus de 95 % de tous les processeurs essentiels aux applications pour smartphones.

Avec ARM v9 capable d’augmenter les performances du processeur jusqu’à 30 % dans les applications mobiles et d’infrastructure, la technologie reste bien positionnée dans l’ère de l’IA où l’efficacité est nécessaire pour faciliter des charges de travail de plus en plus complexes et exigeantes. Cela renforce également une proposition de valeur qui soutient les ambitions d’ARM de faire de la technologie v9 la « plate-forme informatique pour les 300 milliards de puces à venir au cours de la prochaine décennie ».

Le contexte de la demande renforce donc la visibilité sur la trajectoire de croissance à long terme d’ARM. Plus précisément, la direction a noté qu’ARM v8 avait mis environ trois ans pour dépasser la pénétration de son prédécesseur. Et un calendrier similaire est attendu pour ARM v9, qui encapsule le double du taux de redevances et souligne l’accélération sur la même période de pénétration optimisée.

L’adoption d’ARM v9, et la contribution qui en résulte à la trajectoire de croissance d’ARM, est également renforcée par la demande de Nvidia dans le contexte des opportunités émergentes en matière d’IA. Plus précisément, les processeurs Grace de Nvidia sont actuellement basés sur l’architecture ARM v9, offrant des performances jusqu’à 10 fois supérieures dans le traitement des charges de travail d’IA.

Les Superchips Grace Hopper de nouvelle génération , qui combinent à la fois des processeurs Grace et des GPU Hopper, s’appuient également sur la technologie ARM v9.

Les superpuces Nvidia Grace Hopper, en particulier le GH200 de nouvelle génération, seront essentielles pour faciliter la transition des charges de travail d’IA d’une dominante de formation à une dominante d’inférence.
Plus précisément, une grande partie des charges de travail actuelles en matière d’IA sont liées à la formation de LLM qui sous-tendent les solutions d’IA générative.
Pendant ce temps, les activités d’inférence font référence au traitement des solutions d’IA générative déjà déployées, telles que la génération de résultats pour nos requêtes ChatGPT quotidiennes.

À mesure que de nouveaux produits d’IA générative entrent en utilisation à grande échelle, l’inférence devrait devenir le principal moteur des charges de travail d’IA.

L’industrie s’attend actuellement à ce que les charges de travail d’inférence dépassent les charges de travail de formation actuelles et soient multipliées par deux d’ici 2025.

Cela augmente en conséquence les exigences en matière d’efficacité et d’évolutivité du traitement, ce qui sous-tend la demande à long terme d’architectures de nouvelle génération, telles qu’ARM v9, optimisées pour les charges de travail IA et HPC.

La configuration renforce en conséquence le calendrier de quatre ans pour une pénétration maximale d’ARM v9, ce qui renforce la capture de taux de participation plus élevés, essentiels à la trajectoire de croissance des revenus de redevances à marge élevée de l’entreprise.

L’intégration de la technologie ARM dans du matériel leader du marché, tel que les processeurs optimisés pour l’IA de Nvidia, renforce également le moteur de croissance de l’entreprise.

Comme le dit la direction : « plus il y a de matériel sur Arm, plus de logiciels sont écrits pour Arm ; plus il y a de logiciels écrits pour Arm, plus le matériel est populaire ». Cela confirme encore davantage sa trajectoire de croissance et d’expansion de ses marges, alors que l’adoption de l’architecture ARM v9 à taux de redevances plus élevé s’accélère.

Une autre technologie qui améliore la participation directe d’ARM aux opportunités émergentes en matière d’IA est les sous-systèmes de calcul Neoverse (CSS).

La technologie répond aux demandes de calcul des charges de travail complexes sur les « marchés du cloud, de l’IA, de la 5G et des réseaux ».

Le sous-système est conçu pour accélérer jusqu’à un an le délai de commercialisation des processeurs des fabricants de puces.
CSS est essentiellement une conception de puce partiellement achevée qui peut être intégrée à la technologie exclusive des fabricants de puces. Cela accélère par inadvertance la mise sur le marché des produits et améliore l’évolutivité pour les clients en réduisant le travail de validation requis sur la technologie.

Le processeur de serveur Microsoft ( MSFT ) Azure Cobalt 100 est l’une des premières conceptions basées sur le CSS d’ARM.

Il s’agit d’un processeur de serveur optimisé en termes de puissance pour les charges de travail de calcul à usage général traitées via Azure.

Bien que la disponibilité générale des instances Cobalt 100 ne soit pas attendue avant la fin de cette année, Microsoft travaille déjà sur les puces de nouvelle génération.
Cela souligne par conséquent les opportunités de gain de part de marché à long terme pour ARM dans le domaine de l’IA, compte tenu de son rôle critique dans l’accélération des déploiements d’innovations pertinentes à grande échelle.

3) Sur le business model licences

L’avantage d’être une entreprise de licences technologiques est qu’une fois qu’une technologie est développée, le coût marginal de la licence pour une puce supplémentaire ou pour un client supplémentaire est négligeable.

En conséquence, ARM bénéficie de marges brutes extrêmement élevées (97 % au troisième trimestre, non-GAAP). Bien entendu, il existe des coûts de recherche et de développement pour produire initialement la technologie faisant l’objet d’une licence, mais ceux-ci ne sont pas proportionnels aux revenus : ils sont plus ou moins fixes pour une génération de technologie donnée.

Cela signifie que si ARM peut concéder sa technologie sous licence à davantage de concepteurs de puces et la placer dans une gamme plus large de puces, les revenus supplémentaires devraient s’ajouter aux bénéfices d’exploitation de manière relativement intacte (mis à part l’augmentation des frais généraux).
Ces bénéfices d’exploitation supplémentaires devraient ensuite se transformer relativement intacts en bénéfices nets (hors impôts).
Cela signifie que si ARM parvient à mieux monétiser son portefeuille technologique – ce qu’il fait clairement – ​​alors sa rentabilité pourrait potentiellement exploser.

Au cours de l’exercice 2023, les marges opérationnelles étaient de 26 %.
Au dernier trimestre, les marges opérationnelles ont bondi jusqu’à 41 %.

À mon avis, cela montre comment une augmentation des revenus due à une meilleure monétisation pourrait entraîner une augmentation très significative des bénéfices d’exploitation – et à travers eux des bénéfices nets.

ARM pourrait être prêt à connaître une énorme croissance de sa rentabilité dans les années à venir.

4) En synthèse

Les derniers bénéfices d’ARM, en hausse et en hausse, marquent un point d’inflexion pour la transition de l’entreprise vers les opportunités de nouvelle génération issues de l’ère de l’IA.

Plus précisément, la dernière hausse du titre souligne la confiance croissante du marché dans les opportunités d’ARM aux côtés du chouchou de l’IA Nvidia, dans un contexte d’adoption accélérée de la technologie naissante.

Certes, le titre est cher aux niveaux actuels, tant sur une base relative qu’intrinsèque mais quoi penser de NVIDIA ?

Il existe également, à mon avis, peu de catalyseurs à court terme pour une nouvelle expansion des multiples par rapport aux niveaux actuels.

À l’avenir, l’accent sera probablement mis sur la capacité d’ARM à exécuter et à conserver des parts de marché au milieu des opportunités émergentes en matière d’IA.

Mais la monétisation directe et indirecte des opportunités émergentes en matière d’IA, corroborée par la dernière hausse et hausse d’ARM, apporte néanmoins un soutien au titre aux niveaux actuels. Nous maintenons la note du titre aux niveaux actuels.

Même si les opportunités de croissance restent orientées à la hausse, surtout si l’adoption de l’IA s’accroît plus rapidement que prévu, j’attend à ce que les flux vers l’action continue d’augmenter comme les nombreux contrats d’options de traders qui voient le futur NVIDIA et ont envie de surfer sur la même performance !

On voit d’ailleurs des ETC déjà listés avec LEVSHARES ARM x3 !

Affaire à suivre…

Dernière modification par peakykarl (14/02/2024 10h21)

Hors ligne Hors ligne

 

#13 14/02/2024 18h31

Membre (2017)
Réputation :   36  

Concernant Arm, j’ai l’impression que ça n’a pas été dit dans les messages précédents, ne pas oublier que Softbank n’a introduit en bourse que 10%, et donc conserve les 90% restants.

Reuters, le 14 sept 2023 a écrit :

Arm secured a valuation of $54.5 billion on Wednesday after pricing its IPO at the top end of the marketed range, netting $4.87 billion for SoftBank (9984.T), which still holds a 90.6% stake.

Source: SoftBank’s Arm soars nearly 25% in market debut to $65 billion valuation

Et idem aujourd’hui:

Forbes, le 14 fév 2024 a écrit :

Shares in Son’s SoftBank, which owns roughly 90% of Arm, have been tracking the Nasdaq-listed chip company’s rally following its third-quarter earnings last week that gave a bullish outlook amid strong AI demand.

Source: Masayoshi Son Gains $8 Billion Thanks To SoftBank Profits, Arm’s Share Surge

Ça donne un meilleur contexte aux variations de cours.

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions peut-être similaires à “introduction en bourse d'arm (filiale de softbank) à la bourse de new york”

Pied de page des forums