PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

[+2]    #1 03/01/2022 15h31

Membre (2019)
Top 50 SCPI/OPCI
Réputation :   91  

Forsee Power SA - FORSE est une entreprise productrice de batteries électriques sur des marchés de niches (Bus, Camions, Maritimes et Trains) mais également sur le marché des deux roues en Inde.

J’ai finement analysé l’entreprise, je divise en 3 parties pour une lecture plus fluide si celle-ci est séparée compte tenu de la longueur.

I - IPO
L’entreprise est rentrée en bourse début Novembre dans le bas de la fourchette à 7,25€ par action (cours actuel inférieur à 6€) pour une capitalisation d’environ 386 millions d’euros.

Avant de rentrer dans le détail de l’entreprise, il est important d’évoquer l’actionnariat post IPO.
Eurazeo, pour le compte de fonds gérés (ex ID Invest) possède 30,23% du capital (hors exercice de l’Option de Surallocation). Un risque de sortie à MT est présent ce qui peut peser sur la valorisation.

Les marchés sur lesquels l’entreprise est présente étant relativement petits, les grosses entreprises du secteurs qui émergent n’iront probablement pas dessus, l’occasion pour l’entreprise de prendre une importante part de marché et de développer un atout technologique (R&D égale à 8% du CA2020, environ 5m€ ce qui n’est pas énorme face à d’éventuels concurrents chinois). L’entreprise ne produit pas ses cellules et se fournit chez LG & Toshiba.

L’entreprise est en plein cycle d’investissement pour développer ses outils de production et compte consacrer les produits de sa levée de fonds à :

Document d’enregistrement a écrit :

A titre illustratif, cette opération aurait comme objectifs l’innovation et le développement de nouveaux produits (à hauteur d’environ 30 millions d’euros), l’accélération du développement industriel à l’international (à hauteur d’environ 30 millions d’euros), la réalisation d’opérations opportunistes de développement (à hauteur d’environ 10 millions d’euros) ainsi que, pour le solde, le financement des besoins généraux du Groupe (à hauteur d’environ 30 millions d’euros).
Postérieurement à cette opération, la Société entend également bénéficier du renforcement de ses capitaux propres pour renégocier ou refinancer certains contrats de financement et bénéficier de meilleures conditions d’emprunt.

En bref, 30 millions pour financer l’avenir de l’entreprise, 30 millions pour augmenter ses capacités de production (passage d’ici fin 2023 de 1 à 2GWh annuels, les usines ayant des plans d’augmentation de charges (cf ici "on a installé des lignes pour avoir une capacité de production de 2150 batteries de bus ou équivalent par an, [en 2020] on va en fabriquer 400") et l’entreprise ayant des contrats LT, on peut juger que cela sera réalisé) et s’implanter aux US, 10 millions pour "l’expansion dans des zones géographiques et dans des gammes de produits
complémentaires à ceux du Groupe" (ce type d’achat peut en effet est très intéressant) et enfin 30 millions pour le BFR ainsi que le remboursement de 8,5m€ prêté par la BEI (on y reviendra). Concernant ce dernier point, il faudra être vigilant car l’augmentation des volumes pourrait avoir un impact important.

Par ailleurs, concernant le développement de son activité en Inde bénéficie du réseau de Mitsui (2ème actionnaire du groupe), ce qui à mon sens est important vu la complexité du pays.

II - Endettement / Financement futur
L’Etat prévoyant de subventionner/prêter de l’argent aux Gigafactories, je pense qu’il y a un coup à jouer (même une faible subvention pourrait être un bon catalyseur pour l’entreprise).

L’endettement de l’entreprise au 30/06 se répartit de la manière suivante:

A noter page 18 de la note d’opération et page 141 du document d’enregistrement:
- En 2020, la Société a émis 30 millions d’euros d’obligations convertibles […] et ont été intégralement converties […] le 28 septembre 2021. La ligne emprunt obligataire est donc égale à 0 à ce jour.
- La Société a opté pour l’option de remboursement de tous ses PGE sur la durée la plus longue. Ainsi, les trois PGE ont bénéficié du report additionnel d’un an de remboursement de capital, et le capital sera ainsi amorti linéairement jusqu’en 2026. Taux des PGE : HSBC 1,69%, BNPP 0,75% et BPI 2,35%.
- Le contrat de crédit BEI 2020 pour un montant total de 50 millions d’euros répartis en (i) une tranche A d’un montant maximum en principal de 21,5 millions d’euros (qui a été tirée par la Société en juin 2021), (ii) une tranche B d’un montant maximum en principal de 8,5 millions d’euros (qui sera a probablement été tirée dans le courant du mois d’octobre 2021 puis remboursée suite à l’IPO (cf ci-dessus) sous réserve de satisfaction des clauses relatives à ce tirage), (iii) une tranche C d’un montant maximum en principal de 10 millions d’euros et (iv) une tranche D d’un montant maximum en principal de 10 millions d’euros. C’est du financement pas cher…
- Prêt Atout BPI au taux effectif global de 5 % remboursé trimestriellement à compter du 31 août 2021 et jusqu’au 31 mai 2025.

Comme indiqué dans l’affectation des fonds levés, il y aura sûrement des renégociations (je l’espère surtout avec BPI…).

III - Opérationnel

CA (k€): 2019 : 50342 / 2020 : 62060 (S1: 27653/ S2: 34407)
Pour info, S1 2021 : 37171

La croissance future espérée sera donc plus forte que celle passée (pas d’anomalie à ce niveau là).

La marge d’exploitation est négative mais passe de -45,23% en 2019 à -27,32% au S1 2021, le fort accroissement de l’activité conjugué à la courbe d’expérience va continue d’améliorer ce point (et je l’espère permettre un point d’inflexion sous peu).

BFR "retraité" 2020 estimé à environ 125 jours de CA (approximation du BFR par étude du bilan) contre 110 en 2019 selon mes paramètres, à surveiller avec l’augmentation de l’activité…

CAF logiquement négative compte tenu du fort développement de l’activité et des investissements, les 100m€ levés soutiendront la tréso pour quelques temps.

Personnellement, quel rapport ai-je avec la société? (relativisant mes propos plutôt favorable à l’entreprise).
- J’ai habité dans une ville proche de l’usine française, celle-ci était avant une usine qui fabriquait des pistons pour moteurs diesel, belle reconversion (léger biais d’ancrage affectif). Par ailleurs, un bassin industriel se situe à environ 20km et de la main d’oeuvre potentielle y habite (les ex-Fonderies du Poitou notamment…). Je sais qu’ils faisaient de la formation interne lors des premiers recrutements, je ne sais pas à présent. A noter la présence d’une usine SAFT au sud de Poitiers (15km), espérons que la valse du personnel ne se fasse pas au gré des opportunités.
- Je n’ai pas participé à l’IPO mais achetés quelques actions lorsque le cours a baissé (environ 4% de mon PEA dont je détaillerai prochainement le portefeuille…), PRU 6,25€.

C’est un dossier qui peut basculer dans un sens comme de l’autre au gré des résultats… Je tiendrai une mise à jour du fil au gré des infos.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Mots-clés : batteries, forsee power, véhicules électrique

Hors ligne Hors ligne

 

#2 17/02/2022 09h23

Membre (2019)
Top 50 SCPI/OPCI
Réputation :   91  

Forsee Power dépasse son objectif de chiffre d’affaires 2021 avec des revenus en hausse de 17% à 72,4 M€

Déploiement de la feuille de route opérationnelle
- Démarche de prospection engagée aux Etats-Unis avec un démarrage de l’activité prévu d’ici fin 2022
- Extension de la gamme de produits et de l’offre de services
- Projets de développement sur les marchés des véhicules non routiers et ferroviaires
- Montant des commandes enregistrées pour 2022 déjà supérieur au chiffre d’affaires 2021 : Commandes enregistrées au 31 janvier 2022 qui seront livrées et facturées d’ici le 31 décembre 2022

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 09/11/2022 16h04

Membre (2019)
Top 50 SCPI/OPCI
Réputation :   91  

Forsee Power réalise un chiffre d’affaires de 75,9 M€ au 30 septembre 2022, en croissance de +60%

Pour le suivi, l’activité se lance enfin !

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 11/11/2023 12h29

Membre (2019)
Top 50 SCPI/OPCI
Réputation :   91  

Petit retour un an après… Toujours actif sur le dossier.

En bref que s’est-il passé ?
La croissance se poursuit, les pertes se stabilisent, l’effet ciseau semble se diriger dans la bonne direction… Une augmentation de capital de 50m€, renforçant les fonds propres de l’entreprise, lui permettant d’envisager l’atteinte de l’équilibre sans nouveau financement (qui dans le contexte de taux actuel pourrait peser…).

Au 30/06/2023 quelques chiffres dans le désordre :
- CA semestriel égal à 78,8m€ (vs 49,7m€ au 30/06/2022, +58%)
- Stabilisation des achats consommés en parts de CA à 85,8%, identique à 2022. Ce point peut potentiellement devenir problématique si on ne constate pas d’amélioration
- Charges de personnel à 19,7% du CA (vs 27,1% sur 2022)
En bref, des marges toujours négatives mais en amélioration, surveillons la part des achats consommés en fonction du CA pour les résultats annuels, une non-amélioration vs 2022 risque d’abaisser mon anticipation de rentabilité intrinsèque du business.
- Trésorerie à 46,6m€, en lien avec l’augmentation de capital. Consommation de cash de 35m€ (hors augmentation de capital) principalement liée à la croissance de l’activité comme ils l’indiquent dans le rapport semestriel :

Elle s’explique principalement par le paiement de dettes fournisseurs en raison de la normalisation du cycle cash sur le premier semestre 2023, une augmentation des stocks, des créances clients et des autres créances en lien avec la croissance de l’activité du Groupe, effets partiellement compensés par l’augmentation des avances et acomptes reçus ainsi que des dettes fiscales.

Au 30/09/2023 :
- CA à 9 mois égal à 126 604k€ vs 111 019k€ pour l’année 2022 entière (confirmation de l’objectif de CA>160m€ en année pleine)
- Croissance drivée par les véhicules lourds, stabilisation sur les véhicules légers (qui représente 15% du CA à 9mois)
- Confirmation des objectifs à court et moyen terme: 

• 2024 : Chiffre d’affaires supérieur à 235 M€ et EBITDA ajusté* supérieur ou égal à 0
• 2028 : Chiffre d’affaires supérieur à 850 M€ et un taux de marge d’EBITDA ajusté de 15%

La définition de leur EBITDA ajusté est présenté à la page 6 du Rapport semestriel

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Woyal (11/11/2023 12h32)

Hors ligne Hors ligne

 

#5 26/11/2023 19h22

Membre (2023)
Réputation :   1  

Je commence seulement à regarder le dossier, j’ai l’impression que pour Forsee les performances financières sont corrélées en inverse du cours du lithium .

Au vu de leur carnet de commande, de la forte augmentation de la production de l’usine de Poitiers à venir et du démarrage des US au cours de l’exercice 2024. Peut être un beau dossier du second semestre 2024 … d’ici là les chiffres du S2 2023 devraient être moyens (sauf si bonne surprise/gestion sur la fourniture en module batterie).

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrainages Parrainages
Louve Invest
Prosper Conseil

[ Générée en 0.017 sec., 15 requêtes exécutées ]