PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

[+3]    #1 20/09/2020 15h03

Membre (2019)
Réputation :   255  

J’ouvre cette file suite à la découverte de cette petite société, Arcure.

Pour résumer, elle a développé un produit, le Blaxair, qui est une caméra intelligente qui permet de détecter et prévenir des collisions entre les engins et les piétons.

La société et son produit ne sont pas encore très connus. Cependant, les grands constructeurs d’engins de chantiers (Liebherr notamment) propose désormais en option le système blaxair directement monté "sortie d’usine". Ainsi, la boite prévoit 40% de croissance du CA sur les 4 prochaines années. D’autres produits viennent compléter la gamme.

Je ne vais pas épiloguer sur le dossier, d’autres comme Euroland Corp l’ont déjà fait ici. Vous y trouverez l’étude complète et les derniers flashs de cette valeur.

Ce qui me plait dans cette boite c’est les applications possibles. Vous montez cette caméra sur un Fenwick et plus de collision possible entre piéton et engins par exemple. Le marché me parait conséquent.

L’autre point non négligeable est que les industriels, même en temps de crise, dispose d’un Budget "EHS" qui pourrait permettre d’équiper les engins. Inutile d’insister sur l’importance de l’aspect "sécurité" dans les grands groupes…

Encore une fois, vous trouverez tous les détails sur le site d’Euroland.

Je pense ouvrir une position prochainement, pour 5% du PF dans la poche "croissance".

Au plaisir d’échanger,
Loop’

Dernière modification par LoopHey (20/09/2020 15h29)

Mots-clés : arcure, technologique, valeur de croissance

Hors ligne Hors ligne

 

#2 21/09/2020 00h36

Membre (2012)
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Actions/Bourse
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   718  

Alors ça, ça me parle parce que j’ai perdu un bout de doigt dans une collision entre un Fenwick et son hangar !
Ok c’est une réflexion qui n’apporte pas grand chose au débat mais il n’y a pas encore d’abonné à la file smile

Hors ligne Hors ligne

 

#3 21/09/2020 17h10

Membre (2019)
Réputation :   26  

Bonjour Loophey !

Ha se revirement vers la croissance smile. En plus 5% du portefeuille vous devez être confiant.

Est-ce que c’est de la croissance achetez à bon prix ? C’est à dire, comment on fait de la value dans la croissance ?
Et comment place-t-on notre marge de sécurité ?

Hors ligne Hors ligne

 

#4 22/09/2020 10h02

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   357  

INTJ

On en parle sur l’Usine Digitale:
https://www.usine-digitale.fr/article/p … s.N1003399

Hors ligne Hors ligne

 

#5 22/09/2020 11h18

Membre (2019)
Réputation :   255  

Ares, le 21/09/2020 a écrit :

Ha se revirement vers la croissance smile. En plus 5% du portefeuille vous devez être confiant.

Est-ce que c’est de la croissance achetez à bon prix ? C’est à dire, comment on fait de la value dans la croissance ?
Et comment place-t-on notre marge de sécurité ?

Bonjour Ares,

Pas de revirement vers la croissance, mais plutôt une diversification de mon PF, qui était jusqu’alors très Value.

Pour de la Value dans de la croissance, je ne sais tout simplement pas.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6 22/09/2020 11h43

Membre (2012)
Top 20 Expatriation
Top 5 Actions/Bourse
Réputation :   693  

Usine nouvelle a écrit :

VERS UNE AUTOMATISATION DES CHANTIERS
Mais Blaxtair n’est en fait qu’une "première étape vers l’automatisation des véhicules industriels". Franck Gayraud veut que sa société fasse pleinement partie de cette révolution et que la PME, qui affiche 7,7 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019, fournisse des nouveaux "capteurs intelligents" pour que "les véhicules puissent se guider de façon automatique dans leur environnement". Une ambition qui risque d’être freinée en France par une réglementation pour le moment assez frileuse sur les véhicules autonomes.

A l’heure des fantasmes sur la conduite autonome, de simples caméras font figures de lointain ancêtres…
Le bon point du dossier est qu’ils ont quand même réussi à commercialiser leur solution.

MAIS il faut se poser les bonnes questions MT :
1- est-ce que la société est rentable ? si non, quelle horizon de cash ? Quelle dilution attendue ?
2- est-ce que la société peut jouer un rôle dans le développement de solutions de conduite autonome ? Ce marché semble tellement juteux /prometteur que de nombreux acteurs puissants (GAFA, FORD, GM, TESLA) s’y sont déjà intéressés. Si la société n’a pas déjà une expertise / brevet indispensable, je vois mal comment ils pourront lutter.
Dans le cas contraire, la société sera surement rachetée … mais ce scénario me semble prospectif car elle aurait déjà pu ou dû être rachetée sans passer par la case IPO…

Dans les comparables post mortem, on peut regarder le dossier BALYO qui s’enfonce tous les jours alors qu’ils ont pourtant signé un partenariat avec Amazon…


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris" @StockPick_fr

Hors ligne Hors ligne

 

#7 26/09/2020 21h53

Membre (2019)
Réputation :   255  

Résultat et commentaire du S1 2020 ici.

Mon avis :
La boite brule encore beaucoup de cash, notamment lié au renforcement de ses équipes commerciales USA/Asie.

Je reste optimiste pour le MT quant à la croissance potentielle du CA. Le produit répond à un vrai marché.

Pas encore actionnaire.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #8 31/07/2023 18h05

Membre (2016)
Top 10 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 20 Monétaire
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1504  

ISTJ

En complément de la présentation de Loophey en 2020, je vous propose la mienne ci-dessous :

Cours : 2.50 €

Activité
Créée en 2009, Arcure conçoit et commercialise une solution intelligente de prévention des collisions entre les véhicules en environnement industriel exigeant et les piétons, dénommée « Blaxtair ». Blaxtair est un système destiné à équiper les engins industriels off road, véhicules de construction et de manutention, opérant dans des secteurs aussi variés que les usines, les entrepôts, le recyclage, les chantiers de travaux publics, les carrières, etc… Il dote ces engins dangereux d’une intelligence destinée à détecter des piétons et à alerter de manière fiable et pertinente le conducteur ou à permettre aux constructeurs de le coupler avec les commandes des engins afin d’arrêter automatiquement le véhicule en cas de risque identifié de collision avec une personne.

Pour faire plus simple : ils conçoivent et vendent des caméras Blaxtair, qui détectent les piétons et les risques d’accidents provoqués par les conducteurs d’engins de manutention. Une petite image sera plus parlante :

Ils utilisent l’IA (et en parlaient bien avant l’engouement 2023…), basée sur des dizaines de milliers d’heures de vidéos prises dans les entrepôts clients sur plusieurs années, afin de détecter les situations accidentogènes et alerter le conducteur ou arrêter l’engin.

Capital
Société cotée sur Growth depuis 2019, elle consolide ses comptes et n’a qu’une filiale (Blaxtair Inc aux US) détenue à 100%.
AK de 2 M€ mi 2022 + 4 M€ d’obligations convertibles en actions 7.75% d’intérêts maximum (oui c’est cher mais c’est une nano) ça fait donc 310 KEUR de charges financières en année pleine.
Emprunt d’une durée de 5 ans, convertible à 4.25 € donc dilution potentielle de 942 000 titres sur 5.7 millions de titres fin 2022 : 16.5% de titres supplémentaires potentiels mais à un cours 70% plus élevé alors ça me va.

Les instruments donnant droit au capital de façon différée sont considérés comme anti-dilutifs car ils induisent une augmentation du résultat net par action. Ainsi, le résultat dilué par action est identique au résultat de base par action.

En 2022 la société a publié un CA de 13 M€ en croissance de +25%, le S2 a été boosté par le report des commandes du S1, qui n’avaient pas pu être honorées du fait des pénuries de composants. Aujourd’hui cette situation de pénurie est derrière, les difficultés rencontrées par la société sont plutôt liées au recrutement en France ou aux US.

CA S1 2023 publié le 19/07 : 8.1 M€ +56% mais effet de base favorable vs le S1 2022, la société estime sa croissance normative du semestre à 25%.

La nouvelle caméra IA Blaxter Origin génère 60% de marge brute contre 50% pour la Blaxtair 3 (source visio conf des résultats annuels 2022).
Cette caméra a l’avantage de pouvoir être utilisée à l’avant et à l’arrière d’un véhicule, donc potentiellement ça double le potentiel d’activité pour un seul et même client.
Elle est vendue avec en supplément la possibilité d’un abonnement (#revenus récurrents) pour que les clients puissent accéder aux datas via un cloud.
Les ventes aux constructeurs d’engins (17% du chiffre d’affaires total) qui proposent des équipements Blaxtair en montage usine (OEM) ressortent en croissance régulière à 1,4 M€ (+13%).
Les USA pèsent 20% du CA du S1 et sont en forte croissance +128%.
Asie 6% du CA +48%
Europe hors France 54% du CA +78%
France 19% du CA -7%

Guidance croissance à 2 chiffres sur 2023, personnellement je pense qu’on peut tabler sur 16 M€ de CA minimum. Et la société maintient un objectif de 20 M€ pour 2024.
La société se développe notamment via des partenariats OEM directement avec les constructeurs d’engins pour un équipement d’origine. Dans la web conf on apprend que certains constructeurs ont essayé de développer leur modèle et se sont finalement retournés vers la solution Arcure.

La société annonce le 21 juin, deux contrats pour un total de plus de 500 Blaxtair (sans doute permettant la visibilité sur les guidances).

Un acteur majeur du secteur de l’emballage a sélectionné Arcure pour équiper ses engins industriels dans plusieurs pays. Cette nouvelle collaboration est prometteuse puisque cet acteur prévoit l’acquisition de Blaxtair pour équiper ses engins – chariots élévateurs et chargeuses – en Amérique du Nord, au Brésil et en Europe sur les 3 prochaines années. Il est prévu d’équiper tous les véhicules de Blaxtair Origin (à l’avant et à l’arrière), offrant ainsi une sécurité optimale et une gestion efficace des risques d’accidents. Blaxtair a également été choisi par l’un des leaders mondiaux de l’acier pour équiper ses engins industriels dans plusieurs pays en Europe.

De la visioconférence des résultats 2022 j’ai retenu (à réécouter…)
Sur 2023 vente de 2/3 de Blaxster Origin et 1/3 de Blaxster 3 (je suis plus sûr si ce n’est pas l’inverse, il faut que je réécoute, ça ferait entre 53 et 56% de marge brute globale suivant le mix). Amélioration de la marge brute grâce à ce mix car l’Origin marge à 60% vs 50% pour le Blaxter 3.
Marge brute 51% en 2021 et 2022
USA 1er pays 29% en 2022, parité dollar a favorisé le poids du CA en 2022 (contre effet en 2023 forcément)
Attention aux amortissements, faibles en 2022 car fin d’amortissement du Blaxter 3 et début d’amortissement du Blaxter Origin au S2 2022 seulement donc compter 2 à 2.5 M€ d’amortissements annuels. Ca s’amorti très vite, 2.5 ans, car ils développement régulièrement des nouveautés mais le cycle de vie du produit est plus long, le Blaxtair 3 par exemple est 100% amorti (durée de vie initiale de six ans) mais ils en vendent encore pour assurer une certaine longévité à la flotte de quelques clients.

En 2021, les amortissements concernaient la version 3.2 du Blaxtair, totalement amortie au 31 décembre 2021 (1.9 M€ sur l’année cf page 59). La commercialisation de Blaxtair Origin ayant débuté au second semestre 2022 (1.1 M€ dans le tableau 2022), aucune charge d’amortissement n’a été constatée au cours des 6 premiers mois de l’exercice.

Blaxtair Origin immo incorporelle totale de 4.875 M€ à amortir (DEU p62).
Séances de questions réponses
Capex iso 2023/2024 vs 2022
Effectifs : 70 dont prestataires sinon autour de 55 (48 fin 2022) en 2023 ils cherchent à recruter +1 à 3 commerciaux et idem niveau techniciens
+15% d’effet prix 2022, pas prévu en 2023 notamment car on fera des gros lots de plus de 100 Blaxtairs et ça s’est calmé niveau inflation fournisseurs.
Saisonnalité 2022 atypique du fait des pénuries, normalement il n’y en a pas
Croissance + mix moins DAP plus élevées on devrait être RN positif quand même.

Notes complémentaires
Déficits fiscaux reportables de 18.8 M€ en France et de 1.5 M€ aux USA.
Endettement net de 4 M€ (4.9 M€ de trésorerie et 8.9 M€ de dettes financières dont 4 d’obligations) = 4 fois l’EBITDA 2022 (covenant à 5 fois l’EBITDA à partir de fin 2023 mais on devrait passer largement en dessous)
694 KEUR de rémunérations brutes pour les dirigeants en 2022, 561 KEUR en 2021 c’est très élevé à mon goût)

Risques
- mono produit : 88% du CA est réalisé sur les solutions Blaxtair
- Nano cap (14 M€ de capitalisation) au bilan fragile
- BFR : dans le DEU y’a quelques factures en souffrance (retard > 90 jours) + quid si besoin de financement de croissance
- obligations convertibles potentiellement dilutives de 16% et coûteuses en intérêts 310 KEUR/an
- Taille critique pour le marché des US ?
- Annexes 2 conventions réglementées : 400 KEUR sortis en 2022 : loyers SCI, R&D et royalties dont 268 KEUR pour le CEA*
- reprise de provisions pour risques de 202 KEUR en 2022 donc on aura pas cet effet positif cette année (pour mon rappel page 59 du DEU le détail des DAP)
- quelques plans d’actions gratuites mais j’ai regardé en diagonale c’est environ 50 000 titres (<1%), les salariés peuvent opter pour le versement en actions de leur prime semestrielle sur objectifs
- la société utilise l’affacturage de BPI France pour 200 KEUR maxi, passés 120 jours les créances sont définancées et reviennent dans le groupe Arcure.
- un fond était en train de sortir ce mois ci, 125 000 titres échangés mercredi 19/07 (contre une moyenne à 6 000 avant cette journée qui l’a fait monter à 8 000), et malgré ce volume, un cours en baisse dans la journée pour finir à +0.8% en fin de journée, malgré un S1 en forte croissance ! Les ordres iceberg à la vente étaient énormes dans le carnet. Bon je ne sais pas si le fond en question a terminé sa sortie mais ça peut jouer sur le cours encore un temps (plus calme en volumes ces derniers jours).

*Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives List

Dans le cadre du projet COVER, la société a bénéficié en 2019 et 2020 d’une subvention versée par le CEA. Le versement des subventions suit un calendrier de versement établi contractuellement. L’éligibilité à la subvention repose sur un budget de dépenses à engager au titre de la recherche et du développement sur le projet.

La thèse est simple : passage du poids mort et levier opérationnel avec la croissance dans les tuyaux qui elle, semble au moins bien établie sur 2024 avec les commandes récentes. Mais pas sans risque vu la taille de la société et sa sortie récente des exercices déficitaires.

Sources
Rapport annuels 2022 + communiqués
Présentation résultats 2022

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Parrain InteractiveBrokers Saxo Boursorama ETPL4810 Assurancevie.com ETPL49769 Fortuneo 12470190 Degiro Linxea iGraal RedSFR Magnolia BSDirect

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #9 09/02/2024 10h38

Membre (2016)
Top 10 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 20 Monétaire
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1504  

ISTJ

Cours 4.08 € (+63% depuis mon message de juillet, après un pic à +80% à 4.50 €…).

La société a publié son CA annuel, historiquement haut à 18.2 M€ +40%. En cohérence avec ce qu’on attendait post S1.

Elle a également annoncé un partenariat avec Arcelor Mittal.

A ce rythme, le levier opérationnel devrait être massif d’ici 12/18 mois.

Calendrier
Résultats annuels 2023     Mercredi 27 mars 2024
Assemblée générale     Mardi 18 juin 2024
Chiffre d’affaires du 1er semestre 2024     Mercredi 17 juillet 2024
Résultats du 1er semestre 2024    Jeudi 19 septembre 2024

NB : quel dommage que le stock picking n’intéresse plus personne….. Vive les ETF……

Dernière modification par bibike (09/02/2024 10h39)


Parrain InteractiveBrokers Saxo Boursorama ETPL4810 Assurancevie.com ETPL49769 Fortuneo 12470190 Degiro Linxea iGraal RedSFR Magnolia BSDirect

Hors ligne Hors ligne

 

#10 09/02/2024 14h20

Membre (2023)
Réputation :   11  

INTJ

bibike a écrit :

[b]
NB : quel dommage que le stock picking n’intéresse plus personne…..

Si moi… et même plus que jamais car c’est dans ce type de circonstances qu’on peut escompter les plus forts rebonds à horizon de quelques années sur les smallcaps qui auront survécu… et surtout celles qui auront pu préparer l’avenir (la période actuelle me fait assez largement penser à 2001-2003 sur ce plan avec des valeurs comme Esker sous les 2€ à l’époque, ESI sous les 7€ et tant d’autres objets d’OPA depuis )… et parmi ces boites en bonne position pour ces prochaines années j’ai une belle ligne Arcure en réel et dans mon JTB…

N.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Nakama (09/02/2024 15h00)

En ligne En ligne

 

#11 12/02/2024 11h44

Membre (2019)
Réputation :   26  

bibike, le 09/02/2024 a écrit :

Cours 4.08 € (+63% depuis mon message de juillet, après un pic à +80% à 4.50 €…).

Bonjour Bibike,

Donc si on pousse l’analyse, c’est encore une bonne affaire ou ça devient trop tardif ?

Elle se rapproche d’une valorisation cohérente non ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #12 12/02/2024 17h07

Membre (2016)
Top 10 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 20 Monétaire
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1504  

ISTJ

Franchement…
Je remonte le sujet simplement pour dire "regardez, je me casse le … à vous partager plus de dix heures de travail sur une boite, avec une thèse qui fonctionne bien (au delà de mes espérances), et tout le monde s’en tape, il n’y a pas que les ETF dans la vie*".

*cette énorme secte du "tout le monde est nul personne ne bat le marché ça sert à rien d’essayer"

Tout ce que je voulais c’était des arguments contre ma thèse, des avis, des retours, un truc, même pas des remerciements juste de l’aide pour compléter ma vision. Quand on fait ce type de travail on a tendance à être trop positif, à être dans le biais de confirmation. Et c’est l’intérêt d’un forum que de chercher la contradiction (argumentée si possible..).

Et là la seule question que vous me posez, c’est savoir si vous pouvez encore en profiter. (!)

C’est tellement décourageant franchement. Ca ne donne vraiment pas envie.

Comme je ne suis pas totalement rancunier je vais vous répondre quand même. Je n’ai pas reposé les chiffres mais le repricing est au delà de mes espérances pour moi c’est "trop tard". Ou alors à vous de poser les chiffres et les hypothèses futures qui peuvent justifier de rentrer maintenant.

Dernière modification par bibike (12/02/2024 17h08)


Parrain InteractiveBrokers Saxo Boursorama ETPL4810 Assurancevie.com ETPL49769 Fortuneo 12470190 Degiro Linxea iGraal RedSFR Magnolia BSDirect

Hors ligne Hors ligne

 

#13 12/02/2024 18h07

Membre (2015)
Réputation :   23  

Bonjour,

Dans ce cas, je vais rajouter quelques raisons supplémentaires de ne pas acheter si on a un horizon d’investissement un peu long :
Les barrières à l’entrant sont beaucoup trop faibles à mon goût : le business du "mono produit" est basé sur un prix de vente de 3000 à 4000€ d’après ce que j’ai pu lire en 5 minutes. Or, le système est basé sur :
- un système de stéréovision et reconstruction 3D : technologie connue depuis des décennies.
- un algo de reconnaissance de piétons qui coche la case marketing "IA" dont je pense avoir une assez bonne idée de sur quoi elle repose en réalité.
Quelle serait la difficulté pour un chinois de sortir un produit remplissant la même fonction à 300€ ?
La raison principale que je vois est la taille du marché : si elle est trop petite, elle n’intéresse pas les compétiteurs, sinon, une PME ne va pas pouvoir lutter.

Un risque légal quand on joue sur ce genre de marché de la sécurité des personnes. Au niveau positionnement on joue sur des œufs :
On ne peut pas garantir formellement que le système et sûr et qu’on ne va pas avoir de faux négatifs. Si on le fait et qu’on a un mort, on met la clé sous la porte immédiatement.
Si on n’apporte aucune garantie, on peut juste jouer sur le discours de réduction du risque, avec à la fois peu de faux négatifs et peu de faux positifs. Ce n’est pas simple, et c’est difficilement scalable avec une explication nécessaire aux utilisateurs qui sont des conducteurs de Fenwick, pas des pilotes d’avion …

Après, cet avis est purement technique, pas financier, n’engage que moi, et je ne prétends pas qu’il n’y a pas une possibilité de faire une belle plus value sur cette valeur, mais personnellement, elle ne me correspond pas.

En ligne En ligne

 

#14 12/02/2024 21h40

Membre (2023)
Réputation :   11  

INTJ

On peut aussi se dire qu’ils ont seulement équipé 0.1% du parc de véhicules à équiper… que la marge va progresser avec la nouvelle gamme… et va encore progresser avec la hausse de la part de pur software dans leur CA de 2025 et au delà… qu’ils prévoient d’ajouter différents types de services source de CA additionnels… quant aux concurrents chinois moins chers je ne sais pas si beaucoup d’industriels aurons envie d’un machin chinois qui filme tout et tout le temps au cœur de leur outil de production… sans compter les explications à fournir en cas d’accident faute d’avoir pris la solution d’Arcure réputée fiable mais plus chère.

Bref si sur ce type de dossier on accepte de prendre quelques risques ce doit être parce que le potentiel haussier de l’action est important sinon je ne vois pas l’intérêt… sur Esker je me souviens avoir accumulé en 2002-2004 une grosse position entre 2 et 3 euros que j’ai vendu quelques années plus tard entre 15 et 20 euros avec l’idée que c’était exactement conforme à mon objectif sur ce dossier, que les barrières à l’entrée n’étaient pas non plus énormes… 5 ans plus tard Esker atteignait les 200€… j’ai au passage retenu la leçon qu’il est aisé de sortir beaucoup trop tôt d’un beau dossier tout en pensant avoir fait une excellente opération wink

Donc pour moi Arcure était bradé il y a 6 mois à 2.5€ à cause d’un vendeur pressé et avec beaucoup de titres à écouler… à 4€ on valorise Arcure 1.3 fois son CA 2023 connu alors que tout les feux sont au vert (poursuite de la croissance, bilan sain, rentabilité quasi-certaine sur 2024)… c’est amha ni cher ni cadeau comme il y a 6 mois… c’est évidement un pari à prendre ou pas sur la suite… et donc en étant raisonnablement optimiste j’estime qu’un CA de 35-45M€ est à leur portée en 2025, et partant de là 10-15€ largement atteignable à horizon 2 ans, ou en cas d’OPA… à plus long terme on peut espérer bien davantage si bien sur ils n’écrasent pas entre temps des ouvriers en pagaille…

N.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Nakama (12/02/2024 21h48)

En ligne En ligne

 

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

Screeners actions Consultez les ratios boursiers et l’historique de dividendes d’Arcure sur nos screeners actions.


Pied de page des forums