PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Prosper Conseil (partenariat) : une expertise patrimoniale vraiment indépendante en cliquant ici.

#1 08/12/2019 18h36

Membre (2019)
Réputation :   0  

Bonjour,

Je suis actuellement locataire et souhaite faire l’acquisition de bien immobilier.

Mon actuelle location se situe à environs 20km de mon travail.

Le bien immobilier dont je souhaite faire l’acquisition sera localisé plus proche de mon travail.
Cependant, des travaux sont à prévoir : je souhaite conserver mon actuelle location le temps d’effectuer les travaux.

-> Dans ce contexte, puis-je conserver ma location comme résidence principale (Malgrès le fait d’être propriétaire) ?

-> Cette question est également importante du fait que je suis aux frais réels ( je ferai les trajets location -> quotidiennement). Je voudrais m’assurer que cette situation ne soit pas problématique.

Merci par avance pour votre retour.
Bonne journée !

Clément

Mots-clés : fiscalité, imposition, investissement locatif fisacalité, résidence prinicpale

Hors ligne Hors ligne

 

#2 08/12/2019 19h59

Membre (2018)
Top 20 SCPI/OPCI
Top 10 Immobilier locatif
Réputation :   314  

Bonsoir,

Une fiche de service public définit la notion de résidence principale :

"Il s’agit du lieu où vous résidez effectivement et habituellement."

La notion est indépendante du statut de l’occupant : on peut être locataire de sa résidence principale et propriétaire d’une résidence secondaire.

Donc :

Entre l’achat du bien et l’emménagement, le nouveau bien sera votre résidence secondaire.

Vous pourrez opter pour les frais réels jusqu’à la date de fin de la location (pour autant que l’option soit intéressante l’année de transition, cela dépendra de votre date de déménagement). Il conviendra d’indiquer votre date de déménagement dans votre déclaration de revenus dans la section prévue à cet effet…

Si votre nouvelle résidence est en travaux au 1er janvier, vous pourrez demander une exonération de taxe d’habitation en invoquant le fait qu’elle est innocupée et vide de meubles (voir à ce sujet la notice bofip   BOI-IF-TH-10-10-10 cote 80). Pensez à réunir des élèments de preuve.

Attention, si votre future résidence se trouve dans une zone concernée par la taxe sur les logements vacants, vous ne pouvez bénéficier qu’une ou deux fois de cette exonération suivant les cas.

Canyonneur

Dernière modification par Canyonneur75 (08/12/2019 20h03)

Hors ligne Hors ligne

 

Flèche Prosper Conseil (partenariat) : une expertise patrimoniale vraiment indépendante en cliquant ici.


Pied de page des forums