PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

#101 16/02/2023 10h50

Membre (2020)
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   254  

jbpv le 10/01/23 a écrit :

On attend les résultats 2022 de Lagardère pour le 16/02/2023 avant Bourse.
Il n’y a aucune raison de penser qu’ils ne seront pas très corrects (retour à un bon niveau des ventes dans les boutiques d’aéroport en particulier).

Finalement les résultats ont été publiés le 15/02 après Bourse, ce qui revient au même et je laisse le soin à d’autres de les commenter car ce n’est pas le propos de mon post:

Les points que j’ai déjà soulignés sont le pourcentage de détention très bas des PP (autour de 3%, selon mes calculs) et le pourcentage très faible par rapport au capital du total des transactions mensuelles sur cette valeur (0,17% en 01/2023, encore en baisse par rapport aux mois précédents).

Si le cours a pu être maintenu bas en "raclant à l’achat, avec prudence, les fonds de tiroir", je pense qu’une hausse brutale du cours pourrait maintenant se produire.

Edit 11h06 orthographe et:
Je clarifie ma dernière phrase:
… maintenant se produire, les PP achetant sans précaution après la parution des résultats (au mieux du carnet d’ordres à la vente).

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Jbpv (16/02/2023 11h10)

Hors ligne Hors ligne

 

#102 15/04/2023 13h50

Membre (2020)
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   254  

Le 16/02 j’écrivais:

jbpv a écrit :

Si le cours a pu être maintenu bas en "raclant à l’achat, avec prudence, les fonds de tiroir", je pense qu’une hausse brutale du cours pourrait maintenant se produire.

Edit 11h06 orthographe et:
Je clarifie ma dernière phrase:
… maintenant se produire, les PP achetant sans précaution après la parution des résultats (au mieux du carnet d’ordres à la vente).

C’est effectivement ce qui s’est produit avec une hausse de 6% le 16/02 et un nouveau PH à 22,42€ !
Ensuite le cours a été repris en main (le cours est redescendu autour de 20€ durant la seconde quinzaine du mois de mars) pour pouvoir tranquillement reprendre les achats à bon compte avant de remonter progressivement (nouveau PH à 23,40€ hier, le 14/04).

Par rapport à la liste des achats à 24,10€ du post #98 les achats suivants ont été déclarés à l’AMF:
20.060 titres le 20/01/2023
20.477 titres le 03/02/2023
42.000 titres le 17/02/2023
20.000 titres le 03/03/2023
20.073 titres le 17/03/2023
20.423 titres le 31/03/2023

Sauf pour le rachat des 42.000 titres, dont une bonne partie a peut être été racheté le jour de la hausse de 6% en profitant des volumes importants de cette journée, on constate:
- qu’un volume d’environ 20.000 titres est vendu à 24,10€ à Vivendi tous les quinze jours et il est plus que probable qu’une quantité ou un montant égal a été rachetée par le vendeur sur le marché, générant une PV entre 24,10€ et le cours de Bourse,
- que le volume mensuel de ces rachats correspond à environ 25% du total MENSUEL des transactions, ce qui est en ligne avec ce que j’ai déjà constaté par le passé sur d’autres titres: un tel pourcentage est compatible avec un algorithme qui rachète en permanence tout en "gérant" le cours (idéalement en le faisant baisser doucement ou au pire en le freinant à la hausse),
- que le volume MENSUEL des échanges Euronext reste très faible, entre 0,15% et 0,25% du K, ce qui limite les capacités de rachat (les actions revendues à 24,10€ à Vivendi "sortent du marché").

L’évolution du cours de ce titre depuis la dégringolade de juin 2022 était donc facile à prévoir… et j’en ai bien profité (voir posts précédents).

Le delta entre le cours actuel (23,40€ à la clôture du 14/04) par rapport à 24,10€ devient faible.
Le CA T1 sera publié le 18/04 avant Bourse. Il ne reste donc qu’un jour de Bourse avant cette publication.
Tout est donc possible: soit une envolée du cours au delà de 24,10€ qui sera alors sans doute une belle occasion pour s’alléger avant que le cours ne soit une fois de plus "repris en main", soit une forte baisse dont on pourra alors profiter.

PS: le cours de 24,10€ de rachat d’actions par Vivendi pour les actionnaires ayant opté pour l’offre subsidiaire de l’OPA n’est pas un marqueur définitif de la valorisation de Lagardère. On peut donc aussi se contenter de garder sa ligne et attendre … Bruxelles.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#103 26/04/2023 11h56

Membre (2020)
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   254  

Le 15/04 j’écrivais:

jbpv a écrit :

Le delta entre le cours actuel (23,40€ à la clôture du 14/04) par rapport à 24,10€ devient faible.
Le CA T1 sera publié le 18/04 avant Bourse. Il ne reste donc qu’un jour de Bourse avant cette publication.
Tout est donc possible: soit une envolée du cours au delà de 24,10€ qui sera alors sans doute une belle occasion pour s’alléger avant que le cours ne soit une fois de plus "repris en main", soit une forte baisse dont on pourra alors profiter.

=> hausse du cours le 18/04 jusqu’à 24,15€, dividende de 1,30€ inclus, suivie d’une baisse quelques jours plus tard jusqu’à 20,55€ le 25/04, dividende perçu, soit un delta maximum de 24,15€ - 20,55€ + 1,30€ = 2,30€ soit presque 10%.

Comme je suis un mauvais je n’ai réussi à empocher que 6% sur un gros allègement ensuite racheté.

Autorisation de Bruxelles au rachat de Lagardère par Vivendi
Un article récemment paru va plus loin que les indiscrétions / rumeurs de Reuters en donnant les dates de la future OPA de Vivendi sur Lagardère: du 21/06 au 05/07/2023 !
presse-citron.net
Je n’ai aucune idée du crédit qu’il faut donner à cet article, le libellé de ce site n’inspire pas, a priori, une énorme confiance.

Rachat de titres dans le cadre de l’offre subsidiaire à 24,10€
J’en ai parlé lors des posts précédents.
Si l’on regarde de près les dates successives de ces rachats, on remarque que les 9 déclarations à partir du 25/11/2022 sont TOUTES espacées de 10 jours de Bourse à l’exception des deux (23/12 et 06/01/23) qui comprennent entre elles les jours fériés de Bourse de Noël et jour de l’an, 9 jours de Bourse au lieu de 10, cette régularité est-elle une coïncidence, je ne le pense pas.

Ayant éliminé le dernier rachat de seulement 110 titres le 14/04, il n’y a donc plus plus de rachat régulier d’environ 20.000 titres depuis le dernier en date du 31/03.

On notera cependant que présenter des titres APRES le versement du dividende de 1,30€ (plus de 5% du cours de Bourse) serait plus intéressant qu’avant pour les actionnaires ayant souscrit à l’offre subsidiaire à 24,10€ puisque ce montant reste le même avant ou après versement du dividende.
Il n’y a pourtant plus de cession régulière à 24,10€ depuis maintenant 15 jours de Bourse, mais cet indice reste fragile.

On peut cependant penser que notre vendeur régulier tous les 10 jours de Bourse (environ 265.000 titres depuis le 25/11/22 et qui en rachetait très probablement pour le même montant 15 à 25% moins cher sur le marché) a maintenant décidé de garder tous ses titres Lagardère…
Peut être sait-il ce qu’il fait ?

Nota: je renforce ma ligne Lagardère

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Jbpv (26/04/2023 11h59)

Hors ligne Hors ligne

 

#104 26/04/2023 15h12

Membre (2018)
Réputation :   15  

D’autres médias comme La Tribune / BFM / Capital se basant sur l’info Reuters annoncent aussi l’autorisation de Bruxelles :

La Tribune

Capital

BFM

Dernière modification par ToniErdmann (26/04/2023 15h19)

Hors ligne Hors ligne

 

#105 26/04/2023 19h44

Membre (2020)
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   254  

@ToniErdmann
Relisez ce que j’ai écrit:

jbpv a écrit :

Un article récemment paru va plus loin que les indiscrétions / rumeurs de Reuters en donnant les dates de la future OPA de Vivendi sur Lagardère: du 21/06 au 05/07/2023 !


A ma connaissance les quasi copié / collé de La Tribune, BFM, Capital n’ont pas évoqué de dates pour la future OPA.
Mais cette info est peut être fantaisiste ….

La publication de  Vivendi concernant Lagardère, ce soir 26/04 sur le site de l’AMF est intéressante (voir l’évolution des DV).

Edit du 27/04 à 14h27
Article du 7 avril 2023 du site RadioFrance concernant la date de la décision de Bruxelles:
RadioFrance
En début d’article: "La décision est attendue pour le 23 mai 2023."
En fin d’article:"La Commission devrait rendre sa décision le 23 mai prochain."
Soit trois semaines exactement avant la date limite du 14/06/2023.
Affirmation fantaisiste ou journaliste bien renseigné ?

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Jbpv (27/04/2023 14h52)

Hors ligne Hors ligne

 

#106 09/06/2023 20h04

Membre (2019)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 50 Dvpt perso.
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 50 Monétaire
Top 50 Invest. Exotiques
Top 5 Entreprendre
Top 50 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   1427  

 Hall of Fame 

INTJ

La commission Européenne vient de valider l’opa de Vivendi sur Lagardère.

La Commission européenne donne son accord sous conditions à l?OPA de Vivendi sur le groupe Lagardère

La Commission européenne donne son accord sous conditions à l’OPA de Vivendi sur le groupe Lagardère

La Commission européenne a donné son accord « sous certaines conditions » à la prise de contrôle du groupe Lagardère, maison mère du troisième éditeur mondial, Hachette Livre, par le géant français des médias Vivendi, a-t-elle annoncé, vendredi 9 juin, dans un communiqué.


Parrain Interactive Brokers (par MP) - Déclaration fiscale IBKR Degiro Trade Republic  - Parrain Qonto (par MP) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#107 12/06/2023 10h24

Membre (2019)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 50 Dvpt perso.
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 50 Monétaire
Top 50 Invest. Exotiques
Top 5 Entreprendre
Top 50 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   1427  

 Hall of Fame 

INTJ

Maintenant que l’OPA a été validée par l’Europe, le prix de l’action Lagardère devrait normalement s’approcher du prix proposé par Vivendi, soit 24,10 euro ? ( l’action est à 22,15 euros ce matin )


Parrain Interactive Brokers (par MP) - Déclaration fiscale IBKR Degiro Trade Republic  - Parrain Qonto (par MP) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#108 12/06/2023 13h33

Banni
Réputation :   12  

Du coup, une question très bête due à mon inexpérience.

Qu’est-ce qui empêche d’acheter massivement à 22 euros et de revendre à Vivendi à 24 euros ? C’est 10% de PV sans risque ?

Pourriez-vous m’éclairer, j’ai du mal à y croire ?

Merci

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #109 12/06/2023 14h03

Membre (2020)
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   254  

Oblible a écrit :

Maintenant que l’OPA a été validée par l’Europe, le prix de l’action Lagardère devrait normalement s’approcher du prix proposé par Vivendi, soit 24,10 euro ? ( l’action est à 22,15 euros ce matin )

Non, je ne le pense pas, pour plusieurs raisons:

- l’annonce du 09/06 par Bruxelles est un non évènement (Bruxelles devait se prononcer avant le 14/06) et à partir du moment où Vivendi avait accepté les conditions exigées, l’accord ne faisait aucun doute,

- cette OPA à 24,10€ n’est réservée qu’aux actionnaires qui y ont souscrit (environ 30 millions de droits de cessions à 24,10€). Les volumes échangés sont très faibles, 0,15 à 0,30% du K par MOIS, ce qui ne permet qu’un volume faible, d’environ 20.000 titres tous les quinze jours d’être rachetés par Vivendi très probablement en échange de rachats sur le marché à 15€ il y a quelques mois puis jusqu’à 21 /22€ plus récemment.
"Le marché" n’a donc, comme depuis 06/2022, aucun intérêt à faire monter le cours de l’action, ce n’est que la pénurie de titres à racheter qui a fait monter très lentement le cours de l’action.

- je pense que Vivendi / VB va attendre la réalisation effective de la vente d’Editis et de Gala pour EVENTUELLEMENT se découvrir, mais est-ce réellement son intérêt de le faire rapidement ?
Je ne le pense pas et pourquoi lancer une OPA, s’il est encore possible de ramasser des titres de façon plus économique …. ou d’en faire racheter par la société pour les annuler …. ou d’attendre …. ou de sortir un nouveau truc (échanges contre X, etc …).

=> L’offre subsidiaire à 24,10€ est encore valide jusqu’au 15/12/2023. Jusqu’à cette date on peut penser que le cours qui sera freiné à la hausse pourrait encore monter, mais le plus lentement possible, de façon à rendre encore attrayant les échanges "cessions à 24,10€ / rachats sur le marché".
Au delà tout est possible … y compris une baisse !

Nota:
J’ai apporté ma ligne Lagardère à l’OPA principale à 25,50€ et je l’ai ensuite reconstitué entre 16 et 20€.
Je n’exclue pas de revendre avant le 15/12/2023, sauf nouveaux évènements entre temps.


Edit du 12/06 à 18h30
Nouvelle déclaration ce soir de rachat de 29400 titres Lagardère par Vivendi à 24,10€
Le total racheté dans le cadre de l’offre à 24,10€ atteint maintenant 684.000 depuis le 22/07/2022 soit seulement 0,5% du K, le faible volume des échanges ne permettant pas plus de rachats sans faire bondir le cours, ce qui annulerait l’intérêt de ces opérations).
=> aucune raison pour que cela ne continue pas tranquillement jusqu’au 15/12/2023.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Jbpv (12/06/2023 18h37)

Hors ligne Hors ligne

 

#110 15/09/2023 19h44

Membre (2020)
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   254  

jbpv a écrit :

Oblible a écrit :

Maintenant que l’OPA a été validée par l’Europe, le prix de l’action Lagardère devrait normalement s’approcher du prix proposé par Vivendi, soit 24,10 euro ? ( l’action est à 22,15 euros ce matin )

Non, je ne le pense pas, pour plusieurs raisons:

Je pensais que le cours continuerait d’être freiné à la hausse, voire continuer à naviguer dans un couloir de 20 à 22€.

Ce soir un coup de massue a été donné à la clôture avec 127.408 titres échangés à 19.34€, sans doute un simple vendu-racheté (-7.4%).

Le 16/12/2022 une opération identique portant sur 121.120 titres avait eu lieu à la clôture et avait fait baisser le cours de 6% ce jour là (c’était également une veille de WE, coïncidence ?).
Bien sûr, l’action s’était ensuite reprise progressivement.

M’étant allégé les 10 et 15/08 vers 21.80€ (maximisation des PV), j’avais commencé à me racheter le 12/09 à 21.15€, donc un peu tôt … je vais pouvoir continuer.
Avec la régularité d’un métronome Vivendi déclare tous les 10 séances de Bourse environ 20.000 rachats à 24.10€. La prochaine déclaration devrait être imminente.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Jbpv (15/09/2023 20h33)

Hors ligne Hors ligne

 

#111 11/10/2023 10h12

Membre (2018)
Top 50 Année 2023
Top 50 Banque/Fiscalité
Réputation :   188  

INTJ

Côté LVMH, DFS annonce 26% de croissance sur 9 mois et l’électrocardiogramme de Lagardère reste plat et perd 11% sur l’année, même chose côté Dufry.
Mystère.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#112 14/10/2023 18h30

Membre (2020)
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   254  

Il est quasiment évident, voir #110 que l’échange de plus de 127K titres à la clôture du 15/09 a été un vendu / racheté, à la fois pour enregistrer une MV déductible et pour faire baisser le cours … pour se retrouver ensuite avec un carnet d’ordres plus favorable pour acheter.

Rappelons que le pourcentage MENSUEL des échanges Euronext est très faible, de l’ordre de 0,08% à 0,34% du K, selon les mois. Il est donc facile à un algorithme de "gérer" le cours.

Il n’est pas donc pas surprenant que l’électrocardiogramme ou l’encéphalogramme du cours depuis le début de l’année soit plat, avec cependant des mouvements plus ou moins logiques lors d’évènements majeurs:
- hausse le 16/02/2023 après la parution des bons résultats 2022,
- baisse le 18/04/2023 après la parution du bon CA T1 2023 mais le cours était alors élevé,
- hausse le 09/06 à l’annonce de l’accord de Bruxelles
- baisse le 26/07 après l’annonce des résultats du bon S1 2023 mais le cours était alors plutôt élevé

Qu’attendre lundi prochain le 16/10 de la parution du CA T3  vendredi 13/10 après Bourse ?
- le CA du Travel Retail (62% du CA total et croissance de 26.5% par rapport au T3 2022) continue de tirer la croissance ce qui avait déjà été le cas au T3 2022 avec une croissance / rattrapage de +53.8% par rapport au T3 2021)
- le cours étant bas, le nombre d’échanges plutôt poussif, le CA très correct et les perspectives annoncées encourageantes, on pourrait logiquement s’attendre à une hausse du cours lundi prochain, … mais la Bourse est déprimée …

=> je m’aventure à prédire une hausse, ce qui me conduira, je l’espère, à m’alléger de renforcements récents à moins de 19€

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Jbpv (14/10/2023 18h35)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #113 30/04/2024 14h18

Membre (2019)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 50 Dvpt perso.
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 50 Monétaire
Top 50 Invest. Exotiques
Top 5 Entreprendre
Top 50 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   1427  

 Hall of Fame 

INTJ

Arnaud Lagardère a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de gérer et l’obligation de fournir un cautionnement de 200 000 euros.

Mis en examen, Arnaud Lagardère démis provisoirement du mandat de PDG de son groupe - Le Parisien

Mis en examen, Arnaud Lagardère démis provisoirement du mandat de PDG de son groupe

Une décision prise au lendemain de sa mise en examen. Le PDG Arnaud Lagardère a été mis en examen lundi pour « diffusion d’informations fausses ou trompeuses, achat de vote, abus de biens sociaux et abus de pouvoir et non-dépôt de comptes ». Au lendemain de cette annonce, le groupe Lagardère a annoncé ce mardi dans un communiqué sa décision de le démettre de son mandat de PDG.

« Dans le cadre de sa mise en examen, une mesure provisoire d’interdiction de gérer a été prononcée à l’encontre de M. Arnaud Lagardère », est-il précisé, une « mesure qu’il conteste et contre laquelle il va faire appel, mais qui le contraint néanmoins à se démettre de ses mandats exécutifs au sein du Groupe, en dépit du recours formé. »


Parrain Interactive Brokers (par MP) - Déclaration fiscale IBKR Degiro Trade Republic  - Parrain Qonto (par MP) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#114 30/04/2024 14h56

Membre (2020)
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   254  

Tout ça est lamentable et complètement inattendu.

On peut penser, étant donné la notoriété de l’intéressé que, malgré ses "fermes contestations" le juge a un dossier solide.

Du pain béni pour VB qui se débarrasse peut être définitivement de "Nono" sans avoir à lever le petit doigt, mais la hausse du jour de plus de 4% n’a pas de raison d’être: le cours est d’habitude soigneusement maintenu le plus bas possible pour permettre à Vivendi d’acheter.

=> je m’allège pour racheter plus tard et au passage après avoir encaissé les dividendes …

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Jbpv (30/04/2024 14h58)

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #115 03/05/2024 21h43

Membre (2021)
Top 50 Année 2023
Réputation :   53  

Jbpv a écrit :

Tout ça est lamentable et complètement inattendu.

Pas complètement inattendu pour les lecteurs assidus du site du Haut conseil du commissariat aux comptes (une population assez restreinte, certes) qui ont pu voir publier il y a tout juste un an la sanction à l’encontre du commissaire aux comptes des holdings personnelles d’Arnaud, M. Guy Isimat-Mirin, aboutissant à sa radiation et autres joyeusetés. L’intéressé a formé recours devant le Conseil d’Etat.

Voir la décision ici : H3C

C’est naturellement très long, très technique, mais assez intéressant. Car ce qui est reproché au commissaire aux comptes par le régulateur de la profession constitue le fondement des poursuites menées actuellement par le parquet contre le dirigeant des entités concernées, Arnaud Lagardère, président de Lagardère SAS et Lagardère Capital.

Lagardère SAS est la holding faîtière d’Arnaud, associé quasi unique (avec une coquille lui appartenant LM Holding et un collaborateur) qui détient à 100% Lagardère Capital. Cette dernière société porte la participation dans Lagardère SCA, devenue SA. Elle s’appelait auparavant Lagardère Capital & Management, avec une activité de refacturation de prestations à la société cotée. Suite aux grandes manoeuvres et à l’entrée (temporaire) de Bernard Arnault dans ce véhicule les deux activités ont été scindées et Lagardère Capital n’est plus que le holding de contrôle de la SA, ainsi que de la société Argil Commanditée-Arco, qui était l’autre commandité avec Arnaud, avant la fin de ce statut.

Donc il est reproché au CAC et maintenant à Arnaud plusieurs irrégularités "d’une particulière gravité" concernant ces deux sociétés, durant la période 2014-2018.

Tout d’abord, la valorisation de la participation de Lagardère Capital dans Lagardère SCA, soit une dizaine de millions de titres au cours d’achat de 475 M€ environ (gloups) qui seront progressivement provisionnés mais à un prix encore très supérieur à la valeur de marché constatée chaque année. En fait on retire 15€ correspondant à la distribution exceptionnelle suite à la vente de la participation dans EADS (re-gloups), et ensuite on dit que les analystes trouvent les perspectives excellentes et on ne touche plus à rien pendant la plus grande partie de la baisse qui s’ensuit. Tout cela aurait dû être documenté et expertisé de manière bien plus professionnelle.

En face de cet actif il y a la dette qu’Arnaud a contractée pour augmenter sa participation (triple gloups) qui consiste en un contrat à terme de genre swap bien opaque aimablement fourni par CA-CIB (Crédit agricole). Il y avait apparemment de convenants permettant à Agricole faire vendre les titres plus bas que 19€ et plus haut que 29€. Les deux bornes ont été successivement touchées mais CA-CIB n’a très gentiment pas bronché. Mais ce risque aurait dû figurer dans les annexes des comptes. La dette varie dans le temps, en diminution, fluctuant entre 300 M€ et 100 M€.

Autre actif qui lui ne cesse de monter, le poste "Autres créances", jusqu’à 200 M€. On n’a pas la moindre idée de ce dont il s’agit en lisant les comptes, sauf qu’en fait c’est une avance en compte courant pour la société au-dessus, Lagardère SAS. Quid de la recouvrablité ? Fallait-il provisionner ? Le CAC aurait dû au moins se prononcer.

Passons donc à l’étage dessus, Lagardère SAS. Au passif il y a donc dans ces années-là quasi exclusivement l’avance de la filiale. Mais l’actif n’est pas bien fameux non plus. On y trouve pour pour plus de 50% les titres de la filiale, Lagardère Capital, et rebelote, on remonte les interrogations précédentes sur la valorisation retenue pour Lagardère SCA. Ensuite on a une mystérieuse "créance successorale" pour 32 M€ (quadruple gloups), le financement pour 42 M€ des SCI personnelles d’Arnaud (on entend les sirènes au loin) et pour couronner le tout un compte courant d’associé constamment débiteur pour 6 M€ (sirènes, gyrophares, coups à la porte).

Quelle est la portée de ces irrégularités voire de ces infractions ou délits (dans sa bonté le H3C n’a pas retenu un soupçon de mouvements de fonds pouvant relever de Tracfin) ? Pour le CAC, la décision documente bien la gravité des manquements et une sanction sévère est prononcée (sous réserve de l’appel en cours). Pour Arnaud en tant que dirigeant d’entreprise, les membres du forum plus fins juristes pourront peut-être éclairer notre lanterne. Il est à noter toutefois que tous ces problèmes ne concernent pour Arnaud que la gestion de son propre argent, entre ses deux sociétés c’est lui l’unique débiteur et l’unique créancier, à l’exception du prêt de CA-CIB. Cela ne l’exonère pas au regard du droit des sociétés, mais il ne semble pas qu’à aucun moment les actionnaires de Lagardère SCA aient été lésés.

Le point le plus délicat en la matière semble la prise en compte de dépenses personnelles liées à deux de ses résidences. La décision indique qu’elles étaient payées par Lagardère Ressources, une entité détenue par Lagardère SCA, qui les refacturait à Lagardère Capital, et cela finissait dans le compte courant de Lagardère SAS. Les aspects les plus fâcheux, à savoir le compte courant débiteur qui apparemment finançait des voyages et autres extras non professionnels ne concernait pas la SCA cotée mais Arnaud et sa propre SAS. Il est probable qu’il y aura aussi une note fiscale plutôt salée pour couronner le tout.

Evidemment l’impact en termes d’image est colossal, tout comme l’obligation de se démettre de ses mandats sociaux.

Cet épisode met à nouveau en lumière la situation patrimoniale très tendue d’Arnaud jusqu’au "sauvetage" par Vivendi, avec probablement une situation nette négative certaines années.

Aujourd’hui cela devrait aller mieux, grâce au bol d’air fourni par l’indemnisation de la fin de la commandite à hauteur de 200 M€ en nouvelles actions de la SA. Arnaud dispose maintenant de 15 675 000 actions Lagardère SA, soit 11,11% du capital (source rapport annuel 2023), ce qui fait 377 M€ au cours de l’offre subsidiaire à 24,10€. Il dispose d’un patrimoine immobilier de grande qualité, avec ses deux maisons Villa Montmorency, une résidence dans les Yvelines et une superbe maison dans les Hamptons, tout cela devant valoir dans les 80 M€. Le niveau de dette est plus difficile à approximer, avec 150 M€ d’un nouvel emprunt à la BNP sur Lagardère Capital, qui remplace celui de CA-CIB, pourtant mentionné pour le nantissement des titres MMB détenus par Arco. Le compte courant chez Lagardère SAS n’est plus que de 30 M€, peut-être le financement CA-CIB est il monté à la holding faîtière. Cela devrait le mener vers une situation nette entre 250 M€ et 300 M€, ce qui n’est pas mal du tout vu par où il est passé. Tout cela étant bien sûr hautement conjectural.

Sa mise en examen va toutefois accentuer son problème de cash flow, les 10 M€ de dividendes étant siphonnés par le service de la dette, et sa rémunération de 3,5 M€, maintenant suspendue, étant bien nécessaire pour couvrir des dépenses familiales connues pour être plutôt soutenues.

S’agissant de Bernard Arnault, on relève au passage sa prudence légendaire. Il n’a été actionnaire (à travers Financière Agache) de 27% de Lagardère Capital que quelques mois entre 2020 et 2021, en plus de sa participation au niveau de Lagardère SCA. Il est sorti en se faisant payer en nouveaux titres de la SA attribués à Arnaud en échange de la fin de la commandite, qu’il a ensuite apportés en partie à l’offre. Il conserve quand même une participation significative dans la SA, avec 11 250 000 titres (7,97% du capital).

Hors ligne Hors ligne

 

#116 07/06/2024 12h45

Membre (2019)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 50 Dvpt perso.
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 50 Monétaire
Top 50 Invest. Exotiques
Top 5 Entreprendre
Top 50 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   1427  

 Hall of Fame 

INTJ

Arnaud Lagardère vend un quart des actions qu’il détient, juste pour éponger une partie de sa dette.

Je lui donne encore quelques mois avant que VB ne le vire.

Étouffé financièrement, Arnaud Lagardère cède un quart de ses actions à Vincent Bolloré

Étouffé financièrement, Arnaud Lagardère cède un quart de ses actions à Vincent Bolloré

Arnaud Lagardère cède un quart de ses actions à Vincent Bolloré pour rembourser un crédit - l’Opinion

Arnaud Lagardère cède un quart de ses actions à Vincent Bolloré pour rembourser un crédit

Le seuil symbolique des 10% a été franchi. Arnaud Lagardère détient désormais 8,14% du capital et 9,17% des droits de vote au sein du groupe dont il a hérité de son père, après avoir vendu des titres au conglomérat de Vincent Bolloré, le groupe Vivendi, rapportent nos confrères du Figaro jeudi 6 juin.

Dernière modification par Oblible (07/06/2024 12h47)


Parrain Interactive Brokers (par MP) - Déclaration fiscale IBKR Degiro Trade Republic  - Parrain Qonto (par MP) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez les ratios boursiers et l’historique de dividendes de Lagardere sur nos screeners actions.


Pied de page des forums