PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

#26 12/02/2023 08h11

Membre (2020)
Top 20 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Top 50 Actions/Bourse
Réputation :   444  

Chiffre d’affaires du T3 2022/2023 (exercice décalé au 31/03) : 259,3 M€ (+21,9%).

Sur les 9 premiers mois de l’exercice, le CA est en croissance de 25,1% à 736,5 M€ , notamment grâce à une forte croissance à l’international (+35,5%).
Le groupe vise le milliard d’euros de CA pour l’ensemble de l’exercice avec une marge opérationelle comprise entre 9 et 10%.
Source

A noter que SII a finalisé le mois dernier l’acquisition de 100% de la société  Metanext : 160 consultants implantée en Ile-de-France et à Lyon et plus particulièrement présente dans les secteurs de la banque-finance, de l’assurance, des services et de l’industrie, pour un CA de 18 M€ en 2021.

Les Echos a écrit :

Aucun détail n’est avancé concernant les modalités de cette opération, qui « présente des synergies commerciales, géographiques et métiers, porteuses de croissance rentable pour le groupe SII. » Elle est néanmoins réalisée en numéraire. « La rentabilité et le prix d’acquisition ne sont pas communiqués mais nous l’imaginons proche de 10x l’EBIT [résultat opérationnel] », indique de son côté le cabinet Portzamparc.

Source

A noter que SII n’est depuis peu plus éligible au PEA-PME depuis qu’elle a dépassé le milliard d’euro de capitalisation boursière.


𝓛1𝓿𝓮𝓼𝓽𝓲𝓼𝓼𝓮𝓾𝓻. 𝒫𝒶𝓇𝓇𝒶𝒾𝓃 𝐵𝒾𝓉𝓅𝒶𝓃𝒹𝒶, 𝐵𝑜𝓊𝓇𝓈𝑜𝓇𝒶𝓂𝒶 (𝒸𝑜𝒹𝑒 𝒟𝒜𝐻𝐸𝟩𝟫𝟣𝟨), 𝐵𝒻𝑜𝓇𝐵𝒶𝓃𝓀 (𝒸𝑜𝒹𝑒 NG0K), 𝐼𝓃𝓉𝑒𝓇𝒶𝒸𝓉𝒾𝓋𝑒 𝐵𝓇𝑜𝓀𝑒𝓇𝓈 𝑒𝓉 𝒟𝑒𝑔𝒾𝓇𝑜

Hors ligne Hors ligne

 

#27 11/05/2023 21h27

Membre (2020)
Top 20 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Top 50 Actions/Bourse
Réputation :   444  

L1vestisseur, le 12/02/2023 a écrit :

Le groupe vise le milliard d’euros de CA pour l’ensemble de l’exercice avec une marge opérationnelle comprise entre 9 et 10%.

Objectif atteint pour SII

BFM Bourse a écrit :

Discrètement mais sûrement, SII annonce avoir franchi un cap symbolique. L’entreprise de services du numérique a atteint pour la première fois de son histoire la barre symbolique du milliard d’euros de chiffre d’affaires annuel à l’issue de son exercice décalé 2022-2023 clos fin mars.

Le groupe de conseil en technologies (informatique, électronique et télécoms) et de services numériques (informatique technique et réseaux) a exactement réalisé un chiffre d’affaires de 1,02 milliard d’euros. Cette performance historique a été alimentée par une solide dynamique de croissance: SII a vu ses facturations progresser de plus de 23% sur un an.

Pour les autres lignes du compte de résultats, les investisseurs devront patienter jusqu’au mardi 6 juin, date de publication des résultats annuels de SII. L’entreprise de services du numérique a donné quelques éléments indicatifs en amont de ce point annuel. Elle a confirmé vouloir atteindre une marge opérationnelle comprise entre 9 et 10% sur l’ensemble de l’exercice.

Source

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


𝓛1𝓿𝓮𝓼𝓽𝓲𝓼𝓼𝓮𝓾𝓻. 𝒫𝒶𝓇𝓇𝒶𝒾𝓃 𝐵𝒾𝓉𝓅𝒶𝓃𝒹𝒶, 𝐵𝑜𝓊𝓇𝓈𝑜𝓇𝒶𝓂𝒶 (𝒸𝑜𝒹𝑒 𝒟𝒜𝐻𝐸𝟩𝟫𝟣𝟨), 𝐵𝒻𝑜𝓇𝐵𝒶𝓃𝓀 (𝒸𝑜𝒹𝑒 NG0K), 𝐼𝓃𝓉𝑒𝓇𝒶𝒸𝓉𝒾𝓋𝑒 𝐵𝓇𝑜𝓀𝑒𝓇𝓈 𝑒𝓉 𝒟𝑒𝑔𝒾𝓇𝑜

Hors ligne Hors ligne

 

#28 11/05/2023 21h47

Membre (2020)
Top 50 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 20 Monétaire
Réputation :   206  

INTJ

A force d’allègements il ne me reste plus que 80 titres en PV de 1073%.

Comme quoi il faut laisser courir ses PV !

Hors ligne Hors ligne

 

#29 12/05/2023 08h10

Membre (2020)
Top 20 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Top 50 Actions/Bourse
Réputation :   444  

Oui c’est une action à garder sur le long terme. A 13,5x les bénéfices la valeur n’est pas excessivement chère, et avec un cours 10% en-dessous de ses plus hauts, ce n’est pas une mauvaise idée d’accumuler.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


𝓛1𝓿𝓮𝓼𝓽𝓲𝓼𝓼𝓮𝓾𝓻. 𝒫𝒶𝓇𝓇𝒶𝒾𝓃 𝐵𝒾𝓉𝓅𝒶𝓃𝒹𝒶, 𝐵𝑜𝓊𝓇𝓈𝑜𝓇𝒶𝓂𝒶 (𝒸𝑜𝒹𝑒 𝒟𝒜𝐻𝐸𝟩𝟫𝟣𝟨), 𝐵𝒻𝑜𝓇𝐵𝒶𝓃𝓀 (𝒸𝑜𝒹𝑒 NG0K), 𝐼𝓃𝓉𝑒𝓇𝒶𝒸𝓉𝒾𝓋𝑒 𝐵𝓇𝑜𝓀𝑒𝓇𝓈 𝑒𝓉 𝒟𝑒𝑔𝒾𝓇𝑜

Hors ligne Hors ligne

 

#30 12/05/2023 19h59

Membre (2022)
Réputation :   8  

Oui, OK pour 13,5 de multiple sur l’exercice écoulé (et décalé avec l’année calendaire).
Si on se projette sur tout 2023 et qu’on retire le cash net on est plutôt vers 12, très raisonnable.

En ligne En ligne

 

#31 07/06/2023 08h37

Membre (2020)
Top 20 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Top 50 Actions/Bourse
Réputation :   444  

ZoneBourse a écrit :

Le groupe SII, spécialiste des métiers de l’ingénieur,a fait part de ses résultats annuels de l’exercice 2022/2023. Le résultat net part du groupe s’affiche à 80,47 millions d’euros, en croissance de 35,4%. Le résultat opérationnel dépasse pour la première fois les 100 millions d’euros, à 100,7 millions d’euros, en progression de 27,3%. Le chiffre d’affaires ressort à 1,0225 milliard d’euros sur la période, en amélioration de 23,4% par rapport à 2021/2022. Au 31 mars 2023, le bilan fait ressortir une trésorerie nette renforcée à 163,9 millions d’euros, contre 128,6 millions.

Côté perspectives, le groupe anticipe une croissance organique de son chiffre d’affaires comprise entre 8 et 12% pour le premier semestre de son exercice 2023/2024.

SII ambitionne également de maintenir son niveau de marge opérationnelle entre 9% et 10% sur ce premier semestre.

Le groupe SII précisera ses objectifs pour l’exercice lors de la publication de ses résultats semestriels, en fonction des évolutions conjoncturelles.

La société annoncera son chiffre d’affaires du premier trimestre 2023/2024, le mercredi 10 août 2022 après bourse.

Source

Soit un PER de 12,2x sur l’exercice 2023. Cela ne m’étonnerait pas que l’on prenne 10% aujourd’hui.


𝓛1𝓿𝓮𝓼𝓽𝓲𝓼𝓼𝓮𝓾𝓻. 𝒫𝒶𝓇𝓇𝒶𝒾𝓃 𝐵𝒾𝓉𝓅𝒶𝓃𝒹𝒶, 𝐵𝑜𝓊𝓇𝓈𝑜𝓇𝒶𝓂𝒶 (𝒸𝑜𝒹𝑒 𝒟𝒜𝐻𝐸𝟩𝟫𝟣𝟨), 𝐵𝒻𝑜𝓇𝐵𝒶𝓃𝓀 (𝒸𝑜𝒹𝑒 NG0K), 𝐼𝓃𝓉𝑒𝓇𝒶𝒸𝓉𝒾𝓋𝑒 𝐵𝓇𝑜𝓀𝑒𝓇𝓈 𝑒𝓉 𝒟𝑒𝑔𝒾𝓇𝑜

Hors ligne Hors ligne

 

#32 07/06/2023 09h18

Membre (2021)
Réputation :   73  

Je possède quelques titres SII sur mon PEA-PME (150 pour être précis). Cette valeur n’étant visiblement plus éligible PEA-PME, et mon courtier (BourseDirect) ne m’ayant rien dit ou fait, dois-je vendre mes titres spontanément? Est-ce qu’il y a un délai pour régulariser la situation?

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #33 07/06/2023 09h30

Membre (2020)
Réputation :   17  

L’AMF avait été interrogée à ce sujet. Les conditions d’éligibilité sont fixées à la date d’acquisition.

En l’occurrence, quand vous avez acheté ces titres, ils étaient éligibles au PEA-PME et vous pouviez donc en acheter sans problème.

Aujourd’hui, ces titres ne sont plus éligibles dans le sens où vous ne pouvez pas en acheter d’autres. En revanche, rien n’interdit de les conserver ou de les vendre.

Hors ligne Hors ligne

 

#34 07/06/2023 13h48

Membre (2020)
Top 50 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 20 Monétaire
Réputation :   206  

INTJ

L1vestisseur a écrit :

ZoneBourse a écrit :

Le groupe SII, spécialiste des métiers de l’ingénieur,a fait part de ses résultats annuels de l’exercice 2022/2023. Le résultat net part du groupe s’affiche à 80,47 millions d’euros, en croissance de 35,4%. Le résultat opérationnel dépasse pour la première fois les 100 millions d’euros, à 100,7 millions d’euros, en progression de 27,3%. Le chiffre d’affaires ressort à 1,0225 milliard d’euros sur la période, en amélioration de 23,4% par rapport à 2021/2022. Au 31 mars 2023, le bilan fait ressortir une trésorerie nette renforcée à 163,9 millions d’euros, contre 128,6 millions.

Côté perspectives, le groupe anticipe une croissance organique de son chiffre d’affaires comprise entre 8 et 12% pour le premier semestre de son exercice 2023/2024.

SII ambitionne également de maintenir son niveau de marge opérationnelle entre 9% et 10% sur ce premier semestre.

Le groupe SII précisera ses objectifs pour l’exercice lors de la publication de ses résultats semestriels, en fonction des évolutions conjoncturelles.

La société annoncera son chiffre d’affaires du premier trimestre 2023/2024, le mercredi 10 août 2022 après bourse.

Source

Soit un PER de 12,2x sur l’exercice 2023. Cela ne m’étonnerait pas que l’on prenne 10% aujourd’hui.

S’ils annoncent le mercredi 10 août 2022 leurs résultats du premier trimestre 2023/2024,les dirigeants de SII sont "fortiches" !

Nous prenons pour l’heure 6% et ce n’est pas si mal.

C’est ma meilleure ligne en PV de 1188 %, acquise il y a longtemps à 4,20€/action. J’ai malheureusement procédé depuis lors à de nombreux allègements.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par emilienlar (07/06/2023 13h48)

Hors ligne Hors ligne

 

#35 07/08/2023 19h43

Membre (2021)
Réputation :   10  

Bonjour à tous,

Je m’intéresse à SII depuis quelques temps, et essaie de mieux comprendre un point qui m’échappe : comment traiter les intérêts minoritaires du groupe lors du calcul de la VE ?

En faisant un rapide tour sur leur site internet, on constate que le groupe SII ne détient « que » 70% de SII Pologne (https://sii-group.com/sites/default/fil … 1_2022.pdf). Un certain Grégoire Nitot, CEO SII Pologne détient les 30% restants (https://www.linkedin.com/in/gregoirenitot/). Ces 30% sont très importants sur le périmètre de SII, la Pologne représentant à la louche la moitié du CA avec une marge supérieure à la France.

Selon ce que j’ai appris, SII Groupe devrait donc faire apparaître dans ses comptes consolidés (au bilan comme au compte de résultat) des intérêts minoritaires cf. méthode d’intégration globale. Pour autant, on constate que ces intérêts minoritaires n’apparaissent nulle part ni au bilan ni au compte de résultat: le résultat net part du groupe est quasi identique au résultat net (80.467m en résultat net vs 80.460m résultat net part du groupe).

Un début d’explication dans le dernier rapport annuel (P145) :

SII RAF 2022-2023 P145 a écrit :

Puts sur participation ne donnant pas le contrôle : Le groupe peut consentir aux participations ne donnant pas le contrôle de certaines de ses filiales des engagements de rachat de leurs participations. Le prix d’exercice de ces opérations peut être fixe ou établi selon une formule de calcul prédéfinie.

Le groupe enregistre un passif financier au titre des options de vente accordées aux participations ne donnant pas le contrôle des entités concernées. En application de la méthode dite de "l’acquisition anticipée", le groupe ne reconnaît pas d’intérêts non contrôlés vis-à-vis des participations ne donnant pas le contrôle bénéficiant de l’engagement de rachat : aucune quote-part de résultat ne leur est donc attribuée dans les comptes consolidés. Le passif est initialement comptabilisé pour la valeur actuelle du prix d’exercice. Lors des arrêtés ultérieurs, sa valorisation est ajustée en fonction de la dernière actualisation disponible des paramètres de calcul contractuels. Les variations de juste valeur des engagements de rachat, après leur comptabilisation initiale sont enregistrées en contrepartie des capitaux propres part du groupe. Le passif financier est présenté au sein des "Autres passifs courants" en fonction de la date d’exigibilité de l’engagement de rachat. Des puts sur participations ne donnant pas le contrôle ont été constatés sur les filiales SII Sp. Zoo (Pologne), SII Deutschland (Allemagne), SII Concatel (Espagne), SII IT&C Services SRL (Roumanie), SII s.r.o. (République Tchèque, SII Colombia (Colombie) et SII Inc. (Canada)

Du coup si je comprends bien, le groupe consolide dans ses résultats 100% de ses filiales, mais n’affiche pas clairement d’intérêts minoritaires en contrepartie au bilan. Il affiche cependant un passif courant, qui se base sur : nombre de put octroyés aux minoritaires * prix d’exercice des puts. Chaque année, ces puts sont valorisés selon une méthode de calcul non précisée, et leur variation vient en déduction des capitaux propres. Ainsi, la revalorisation de ces puts entrainerait une diminution des capitaux propres.


Actuellement ces « puts sur participation ne donnant pas le contrôle » sont estimés à 89,897m € (P145 du rapport annuel 2022). Mais j’ai l’impression que le prix d’exercice de ces options de vente est largement sous-évalué. les seuls 30% de SII Pologne valent selon moi déjà bien plus que 89.977m€. A ce prix, les détenteurs des puts n’exerceront donc jamais leurs options.

SII Rapport annuel 2022 2023 P145 a écrit :

Des puts sur participations ne donnant pas le contrôle ont été constatés sur les filiales SII Sp. Zoo (Pologne), SII Deutschland (Allemagne), SII Concatel (Espagne), SII IT&C Services SRL (Roumanie), SII s.r.o. (République Tchèque, SII Colombia (Colombie) et SII Inc. (Canada)

Mais quel intérêt de passer par cette méthode plutôt que via une intégration globale classique ?
Si je comprends bien, ces puts qui ne seront jamais exercés sont bien agréables pour la valorisation: la VE est tirée à la baisse car ils ne sont pas inclus dedans, et le RoE est artificiellement gonflé car le résultat net contient la part des minoritaires, tandis que les capitaux propres au bilan sont hors intérêts minoritaires. Est-ce que je me trompe quelque part ? Voyez vous d’autres impacts sur les états financiers ?

Au plaisir de vous lire,


"Mais comment gravirai-je la montagne ?" "Monte toujours et n'y pense pas"

Hors ligne Hors ligne

 

#36 07/08/2023 20h23

Membre (2014)
Réputation :   124  

INTP

Pour info, le prix d’exercice de ces options de vente est déterminé par une formule. Si le DG de SII Pologne voulait vendre ses 30% de SII Pologne, contractuellement ce serait à ce prix. Ces intérêts minoritaires sont donc bien comptabilisés à leur vraie valeur.
A mon avis, il est probable qu’il sortira un jour et il revendra ses parts de SII Pologne au prix fixé.

De mon point de vu, très bonne politique d’intéressement qui a fait d’ailleurs ses preuves étant donné les résultats époustouflants de ce DG. Ce type d’intéressement du management se trouve chez d’autres ESN midcaps. Il évite notamment de payer des charges sociales et le DG d’une filiale peut faire fortune grâce à la performance de son entité.

Hors ligne Hors ligne

 

#37 08/08/2023 00h22

Membre (2021)
Réputation :   10  

Etzanas a écrit :

Ces intérêts minoritaires sont donc bien comptabilisés à leur vraie valeur.

Bonsoir Etzanas,

Merci pour votre retour ! Selon le rapport annuel, l’entièreté de ces intérêts minoritaires s’élève à c. 90m€ (P145 RAF 2022), et est quasiment exclusivement attribuable à SII Pologne.
Pour simplifier, faisons comme si ils étaient exclusivement attribuables à cette filiale. La part du minoritaire dans cette filiale est de 30%. D’après la page 170, SII Pologne fait 55m€ de résultat net, et M. Nitot qui détient ces 30% récupère donc cette année 30%*55m€ = 16,5m€ de résultat net.
Si ces intérêts minoritaires sont comptabilisés à leur juste valeur, ils ne peuvent pas valoir seulement 90M€. En effet, cela signifierait que la participation de M .Nitot serait valorisée à un PER de 90/16,5=5,45x
. Or le PER de SII est d’environ 13x, et SII Pologne est encore plus rentable que le groupe et devrait donc être encore mieux valorisée.

Pour moi ces intérêts minoritaires sont loin d’être comptabilisés à leur juste valeur. Pire, le résultat net part du groupe ne l’est pas vraiment, puisqu’il faudrait déduire la part revenant à M. Nitot soit 16,5m€ des 80m€ de résultat net. Ainsi le PER de SII relève moins des 13x (1070/80) que des 17x (1070/80-16,5).

Ai-je raté quelque chose ?

Dernière modification par Kelu (08/08/2023 01h10)


"Mais comment gravirai-je la montagne ?" "Monte toujours et n'y pense pas"

Hors ligne Hors ligne

 

#38 08/08/2023 08h07

Membre (2014)
Réputation :   124  

INTP

Si je me rappelle bien comme je l’ai indiqué ci-dessus le prix d’exercice de ces options de vente est déterminé par une formule.  C’est une convention qui a été passée avec le dirigeant à la création de la filiale Sii Pologne. Ces options de vente sont donc bien comptabilisées à leur vraie valeur. Sii est prioritaire pour le rachat des parts minoritaire du DG au prix conventionnellement fixé par la formule.

Ce n’est pas si étonnant car à mon avis SII Pologne fait en partie du nearshoring pour le groupe Sii. Son niveau d’activité est donc en partie lié au groupe et il y a peut-être aussi un avantage fiscal de placer les bénéfices en Pologne. De toute manière SII Pologne profite beaucoup de l’image du groupe et il y a sans doute des transferts de savoir-faire entre les pays. Une filiale a aussi été démarrée en Roumanie mais pour l’instant elle est beaucoup moins dynamique.

Dernière modification par etzanas (08/08/2023 08h39)

Hors ligne Hors ligne

 

#39 08/08/2023 09h19

Membre (2021)
Réputation :   10  

Bonjour,

Je ne doute pas qu’ils soient calculés par une formule, c’est marqué noir sur blanc dans le rapport.
Mais cela n’assure pas que la formule soit juste, ni qu’elle permette de comptabiliser ces intérêts minoritaires à leur juste valeur.
Justement cette formule P145 du rapport valorise ces options à c.90m€.
Pour moi, elle les sous évalue largement et ce faisant surévalue les capitaux propres.


"Mais comment gravirai-je la montagne ?" "Monte toujours et n'y pense pas"

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #40 08/08/2023 09h33

Membre (2016)
Réputation :   128  

Bonjour,

L’utilisation de la méthode de l’acquisition anticipée qui permet de ne pas constater les intérêts minoritaires réponds à des normes strictes dont la documentation est normalement vérifié par les CAC.

Si SII l’utilise pour sa filiale polonaise c’est probablement qu’il existe des accords contractuels démontrant que SII Groupe finira par obtenir le contrôle à 100% de cette filiale.

Ainsi, je suis d’accord avec vous qu’à l’instant T le résultat net intègre une part de minoritaires qui n’appartient pas encore au groupe, mais comme cela sera le cas dans le futur, on considère qu’on peut passer l’étape de la présentation des minoritaires.

Pour ce qui est de la valorisation, il est possible que ces contrats aient été signés à une date ou SII Pologne était très loin de réaliser ces résultats et effectivement comme le dit Etzanas, qu’une part de l’activité soit en réalité lié au fait que le groupe gagne des contrats via sa notoriété puis les fait exécuter par sa filiale polonaise pour des questions de couts du travail.

En revanche, selon moi c’est un élément qui s’apparente à une dette et qui doit donc bien être intégré à la VE.

Hors ligne Hors ligne

 

#41 08/08/2023 10h00

Membre (2016)
Top 50 Entreprendre
Réputation :   58  

INTJ

Kelu a écrit :

Bonjour,

Je ne doute pas qu’ils soient calculés par une formule, c’est marqué noir sur blanc dans le rapport.
Mais cela n’assure pas que la formule soit juste, ni qu’elle permette de comptabiliser ces intérêts minoritaires à leur juste valeur.
Justement cette formule P145 du rapport valorise ces options à c.90m€.
Pour moi, elle les sous évalue largement et ce faisant surévalue les capitaux propres.

La formule est juste, elle a été acceptée par les 2 parties (SII et le dirigeant de la filiale locale) et l’activité polonaise n’aurait sans doute pas cette envergure sans l’apport et le soutien du groupe qui est majoritaire. C’est gagnant-gagnant pour les 2 parties.

Pour ce qui est de la valorisation, quand vous avez 30% d’une société et que l’acteur qui détient les 70% i) est votre patron, ii) vous apporte une bonne part de votre business (donc une bonne part de votre résultat vient de lui), iii) a financé votre développement, vous êtes bien content d’avoir une formule qui vous permet de vendre vos titres un jour.

Si vous n’avez pas d’option de vente et de formule de prix, vos 30% ont une valeur très théorique, qui va les acheter (a part SII) ?


"Le côté obscur de la force, redouter tu dois"

Hors ligne Hors ligne

 

#42 08/08/2023 10h24

Membre (2021)
Réputation :   10  

Bonjour Yoda,

Donc pour vous la formule est juste, ne sous évalue pas ces intérêts minoritaires et un jour ou l’autre Mr. Nitot acceptera de vendre ses 30℅ de SII Pologne à c. 90m€ à SII ?
Je pense personnellement que ces options ont très peu de chance d’être exercées.
Je me questionne sur cette pratique comptable peu commune "de l’acquisition anticipée" qui permet actuellement à SII d’effacer du bilan des intérêts minoritaires qui existent pourtant bel et bien.

@Flosk, merci pour cette réponse argumentée qui me permet d’y voir plus clair. Une autre façon de faire serait de ne pas corriger la VE, mais de diminuer l’EBIT, EBITDA etc. des 30℅ de SII Pologne lors des calculs de multiples non ?

Flosk a écrit :

Ainsi, je suis d’accord avec vous qu’à l’instant T le résultat net intègre une part de minoritaires qui n’appartient pas encore au groupe, mais comme cela sera le cas dans le futur, on considère qu’on peut passer l’étape de la présentation des minoritaires.

Justement, selon moi ces options n’ont aucune chance d’être exercées, jamais Mr Nitot ne vendra à un prix aussi faible.

Dernière modification par Kelu (08/08/2023 11h15)


"Mais comment gravirai-je la montagne ?" "Monte toujours et n'y pense pas"

Hors ligne Hors ligne

 

#43 08/08/2023 21h18

Membre (2016)
Top 50 Entreprendre
Réputation :   58  

INTJ

Kelu a écrit :

Justement, selon moi ces options n’ont aucune chance d’être exercées, jamais Mr Nitot ne vendra à un prix aussi faible.

Et à qui Mr Nitot vendra-t-il ses actions (à part SII) ? Aucun fonds d’investissement ou groupe n’achètera 30% d’une société face à un actionnaire industriel qui a les 70% restants et contrôle la boîte (et ses résultats pour une bonne part).

Je ne connais pas le contrat entre SII et Mr Nitot mais j’imagine qu’il y a des options d’achat/ vente croisées qui engagent les 2 parties.


"Le côté obscur de la force, redouter tu dois"

Hors ligne Hors ligne

 

#44 09/08/2023 12h00

Membre (2021)
Réputation :   10  

Bonjour Yoda,

C’est justement mon point, je pense que Mr. Nitot ne vendra pas à court terme. D’ailleurs il détient cette participation depuis un moment de ce que j’ai compris.

Pourtant, comptablement à cause de cette façon de faire dite "de l’acquisition anticipée" on fait comme s’il avait déjà vendu, (à un prix que je trouve faible mais comme précisé par etzanas la valo est discutable) ce qui implique des états financiers trompeurs qu’il faut retraiter.


"Mais comment gravirai-je la montagne ?" "Monte toujours et n'y pense pas"

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #45 11/12/2023 14h44

Membre (2020)
Réputation :   7  

Bourse Direct a écrit :

La cotation de SII a été suspendue à la demande de la société, dans l’attente de la publication d’un communiqué de presse et jusqu’à nouvel avis.

SII: cotation suspendue. Le suspens reste pour l’instant entier, mais l’annonce respire le doux parfum de l’OPA.

Si c’est le cas, la côte française perdrait encore une pépite… En effet, la filiale polonaise de SII a une marge et une croissance stratosphérique, notamment du fait d’un régime fiscal particulièrement avantageux, d’une main d’œuvre qualifiée abondante et bon marché, le tout positionné sur un secteur extrêmement porteur.

Je serais bien triste de sortir ce titre de mon portefeuille, mais je compte sur l’éventuelle prime pour rapidement retrouver le sourire big_smile

Affaire à suivre…

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par driczer (11/12/2023 14h49)

Hors ligne Hors ligne

 

#46 12/12/2023 19h49

Membre (2021)
Réputation :   5  

OPA à 70 EUR, soit une prime de 32% au cours de 52.90 EUR.

SII OPA - CP du 12/12/2023

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#47 12/12/2023 20h22

Membre (2020)
Top 20 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Top 50 Actions/Bourse
Réputation :   444  

Triste de voir cette très belle valeur quitter la côte, mais l’offre me parait décente.
C’est ma première OPA, je compte vendre au cours de 70€ demain pour réinvestir les liquidités.
Pour les actionnaires et autres habitués des OPA, que pensez-vous de l’offre ?
Y’a t-il une chance significative que les 90% ne soient pas atteints, et donc dans ce cas cela pourrait valoir le coup d’attendre et de ne pas apporter en attendant une offre plus généreuse ?

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


𝓛1𝓿𝓮𝓼𝓽𝓲𝓼𝓼𝓮𝓾𝓻. 𝒫𝒶𝓇𝓇𝒶𝒾𝓃 𝐵𝒾𝓉𝓅𝒶𝓃𝒹𝒶, 𝐵𝑜𝓊𝓇𝓈𝑜𝓇𝒶𝓂𝒶 (𝒸𝑜𝒹𝑒 𝒟𝒜𝐻𝐸𝟩𝟫𝟣𝟨), 𝐵𝒻𝑜𝓇𝐵𝒶𝓃𝓀 (𝒸𝑜𝒹𝑒 NG0K), 𝐼𝓃𝓉𝑒𝓇𝒶𝒸𝓉𝒾𝓋𝑒 𝐵𝓇𝑜𝓀𝑒𝓇𝓈 𝑒𝓉 𝒟𝑒𝑔𝒾𝓇𝑜

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #48 12/12/2023 21h23

Membre (2020)
Top 50 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 20 Monétaire
Réputation :   206  

INTJ

emilienlar, le 07/06/2023 a écrit :

C’est ma meilleure ligne en PV de 1188 %, acquise il y a longtemps à 4,20€/action. J’ai malheureusement procédé depuis lors à de nombreux allègements.

C’était malin  d’alléger et à de "nombreuses reprises" !

Il ne me reste plus qu’à bazarder mon reliquat de 80 titres à 70€.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#49 12/12/2023 22h23

Membre (2021)
Réputation :   26  

ISFJ

Actionnaire des deux fonds ouverts d’Indépendance AM, c’est William HIGGONS qui va probablement être "affecté" par cette sortie annoncée de la côte, une plus value CT ne remplacera jamais le potentiel LT de cette belle entreprise : SII est (était) une des locomotives historiques du fonds France.

Cyril.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Cyril79 (12/12/2023 22h25)

Hors ligne Hors ligne

 

#50 12/12/2023 22h39

Membre (2014)
Réputation :   124  

INTP

Il n’est pas dit que les fonds actionnaires acceptent l’OPAs à 70€, bien au contraire.
70€ correspond à une valo raz des paquerettes au Q3 2024 avec un EV/EBIT de 10. Il ne faut pas exagérer !

SII est une des sociétés les plus performantes de la cote, croissance historique moyenne du CA +13%, ROE +24%.
Une pépite qui n’a jamais intéressé la plupart des fonds alors qu’elle va faire 1.3 Miad de capi. Le rapport de l’"expert indépendant" pourrait bien réveiller l’intérêt pour cette star…

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par etzanas (12/12/2023 22h41)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.


Discussions peut-être similaires à “sii : esn française en croissance”

Pied de page des forums