PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

#176 19/01/2019 11h35

Membre (2016)
Réputation :   80  

Bonjour langoisse,

Altria n’est il pas un cigarettier ? Ou vous le considérez suffisamment diversifié ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #177 19/01/2019 12h30

Membre (2015)
Top 10 Dvpt perso.
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Finance/Économie
Top 10 Banque/Fiscalité
Réputation :   502  

Bonjour !

Juste pour participer, voici la répartition d’une partie de mon portif (la partie orientée dividendes ; et j’ai omis les petites lignes).
Le rendement indiqué est calculé avec les dividendes versés depuis un an par rapport au cours actuel)

Rallye            10,9 %   (contrôle Casino ; grande distribution)
TWO arbors        13,2 %  (mREIT)
Obligation Rallye     5,63 %  (rendement coupon ; YTMaturity bien plus élevé)
Actions Préférentielles diverses 7,9 % en moyenne (rdt sur nominal plutôt que sur cours ; US, BM, GR… ; équipements, énergie, transport maritime, …)
Société Générale     7,6 %  (Banque)
REM (ETF)             9,5 %  (par iShares ; ETF sur les mREIT ; n’est plus achetable, je conserve)
GSBD             8,9 %  (Banque de Développement)
Graines Voltz        11,0 %  (Produits de jardinage et d’agriculture)

Dernière modification par M07 (19/01/2019 14h08)


M07

Hors ligne Hors ligne

 

#178 19/01/2019 19h12

Membre (2012)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   283  

Danone a un yield trop faible pour moi, je ne l’ai pas regardé en détail.

J’aime beaucoup Vinci dont j’ai déjà été actionnaire par le passé.
Elle est à la limite des 3,5% de yield (3.4 la dernière fois que je l’ai regardé).

Si le marché devait baisser, c’est surement une société qui rejoindrait ma liste .


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": http://investisseur-individuel.com/

Hors ligne Hors ligne

 

#179 19/01/2019 19h52

Membre (2016)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   533  

En effet, au cours actuel, le rendement de Danone est d’environ 3%. Néanmoins le dividende n’a jamais baissé et augmente même très régulièrement (+11,8%) l’année dernière. Depuis 2007 il a même pris de 72%.


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#180 19/01/2019 20h08

Membre (2015)
Top 20 Portefeuille
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Crypto-actifs
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   599  

Quasiment toutes les valeurs de mon portefeuille ont été citées j’ajouterais juste Red Electrica, Inter Pipeline,General Mills, Deutsche Telekom et Swiss Re

Hors ligne Hors ligne

 

#181 19/01/2019 20h22

Membre (2014)
Top 20 Année 2023
Top 20 Portefeuille
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   724  

ENTJ

En terme de qualité / prix / rendement unibail est quand même excellent…

Hors ligne Hors ligne

 

#182 19/01/2019 21h25

Membre (2016)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   533  

Je vous rejoins Cricri. Il faut cependant veiller à ne pas tout miser sur le même cheval. Je parle là surtout pour de nouveaux investisseurs qui liraient cette file. La diversification demeure un élément de "sécurisation" non négligeable d’un portefeuille.

Pré cision : Unibail est ma plus grosse ligne (12% du portefeuille à la clôture d’hier).

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Neo45 (19/01/2019 21h27)


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#183 19/01/2019 21h35

Membre (2014)
Top 20 Année 2023
Top 20 Portefeuille
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   724  

ENTJ

Oui bien sûr, pour ma part 7.5% de PF mobilier et 3% du patrimoine.

Hors ligne Hors ligne

 

#184 20/01/2019 09h12

Membre (2013)
Réputation :   97  

Bonjour,

Attercap a écrit :

Bonjour langoisse,

Altria n’est il pas un cigarettier ? Ou vous le considérez suffisamment diversifié ?

Bien vu , mais il est difficile de tous les bannir .
Je considère MO solide pour au moins quelques années encore vu sa profitabilité :

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #185 20/01/2019 09h42

Membre (2019)
Réputation :   9  

ISTJ

Bonjour,
Les dernières réponses concernant les cigarétiers me font rebondir sur le sujet de l’ethique.

Personnellement je ne souhaite pas investir dans un secteur qui empoise les gens (tabac ou alcool), j’ai du total dans mon portefeuille, mais ca me titille un peu l’esprit.

Je ne sais pas si je suis le seul à avoir des problèmes éthiques avec certains secteurs, et si j’ai raison d’en tenir compte dans une logique d’investissement ?

C’est un peu hors sujet je m’en excuse, j’ai trouvé quelques posts qui traitent du sujet, mais ils commencent à être un peu anciens.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #186 20/01/2019 10h05

Membre (2016)
Réputation :   80  

Le problème c’est qu’avec une approche éthique, vous allez fermer les secteurs considérés comme les "méchants" : les tabacs, l’alcool, etc. Ce sont ceux que vous désignez ici.

Mais vous pouvez aussi éliminer :
1/ les industriels de l’armement (caca les armes ! Fabricants de missiles et d’armes de poing, même combat !) ;
2/ les industriels de l’agro-alimentaire qui nous nourrissent avec des produits de mauvaise qualité pour faire plus d’argent : toujours plus de sucre, toujours plus d’huile de palme ! Et que dire du bilan carbone et des nuisances de cette industrie (déforestation, perte de biodiversité…)… ;
3/ les industriels de la chimie (Bayer vous n’y pensez pas… surtout depuis le rachat de Monsanto ! On parle d’une boite qui a peut-être empoisonné des millions de gens tout en s’en lavant les mains !) ;
4/ les banques, qui part leur cupidité ont provoqué en 2008-2009 un désastre économique. Il doit bien y avoir quelques milliers de personnes qui se sont suicidées, dans le tas ;
5/ les grands distributeurs, ou leurs intermédiaires, qui par l’écrasement permanent des marges, provoquent de nombreux suicides chez les agriculteurs français, qui ne s’en "sortent plus" ;
6/ les compagnies d’aviation, qui sont quand même parmi les plus gros pollueurs de la planète. Il faut ajouter les croisiéristes et les groupes agence de voyage - en plus elles favorisent l’acculturation des pays visités, ce que je trouve sincèrement effroyable ;
7/ les industriels de l’automobile, qui en trompant sciemment, en trichant, empoisonnent les gens et provoquent des milliers de décès directs ou indirects pour faire plus d’argent ;
8/ les transporteurs routiers qui profitent des Européens de l’Est sous-payés pour leur faire faire  leur boulot dans des conditions effroyables. Parfait pour piquer du nez au volant et percuter frontalement un autocar rempli d’enfants revenant de classe de mer (ou y allant, c’est plus cynique) ;
9/ L’industrie textile de bas de gamme et moyenne gamme. Une des industries les plus polluantes de la planète ! Des conditions de travail effroyables ! Souvenez-vous du Rana Plaza !
10/ La plupart des grands groupes qui avec leurs plans d’économies et leurs techniques de management odieuses provoquent ou ont provoqué des suicides (coucou France Telecom).
11/ Voilà. On peut prolonger la liste à l’infini, je pense : les pétroliers, les lessiviers…

A vous de mettre la ligne là ou vous voulez entre éthique et non-éthique. C’est affaire de cas personnel, le plus important est que vous vous sentiez à l’aise avec votre éthique ! Vous n’avez besoin de la validation de personne, ici. smile Il y a certes des secteurs plus ou moins vertueux, mais dans chaque secteur, il y a des entreprises plus ou moins vertueuses. Il faut aussi faire le tri entre communication et actes.

A titre personnel, je n’ai aucun problème à investir chez un alcoolier comme Diageo - on connait la nocivité de leurs produits, je pense. Je n’ai aucun problème à investir chez General Mills également, mais leurs produits me semblent dans un sens plus dangereux car leur nocivité est moindre et moins connue, de fait plus sournoise, plus rampante.

Il y a des fonds étatiques qui essaient de devenir éthiques - le fonds norvégien il me semble. Bâti grâce au pétrole il avait peut-être quelque chose à se faire pardonner ( smile ) mais cela peut fournir une piste intéressante si vous souhaitez être droit dans vos bottes !

EDIT : je m’excuse pour le hors-sujet ponctuel ! Je n’ai pas de listes de valeurs à ajouter pour 2019.
A titre personnel je suis LyondellBasell, très cyclique, plutôt en bas de cycle actuellement, sans doute intéressante dans une stratégie dividendes croissants.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Attercap (20/01/2019 10h15)

Hors ligne Hors ligne

 

#187 20/01/2019 10h18

Membre (2015)
Top 20 Portefeuille
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Crypto-actifs
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   599  

Zigoto54 a écrit :

Je ne sais pas si je suis le seul à avoir des problèmes éthiques avec certains secteurs, et si j’ai raison d’en tenir compte dans une logique d’investissement ?

Vous n’êtes pas le seul il y a eu des discussions sur le sujet. Il n’est pas question ici d’avoir raison ou tort c’est un choix personnel. Difficile surtout d’évaluer le "manque à gagner" dû à l’exclusion de certains titres ou certains secteurs sur des critères éthiques.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #188 20/01/2019 10h44

Membre (2016)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   533  

Zigoto54 a écrit :

Personnellement je ne souhaite pas investir dans un secteur qui empoise les gens (tabac ou alcool), j’ai du total dans mon portefeuille, mais ca me titille un peu l’esprit.

Je ne sais pas si je suis le seul à avoir des problèmes éthiques avec certains secteurs, et si j’ai raison d’en tenir compte dans une logique d’investissement ?

Comme l’a dit Dangarcia, c’est un sujet qui a déjà été évoqué et qui dépends de la perception de chaque investisseur.

Si cela vous dérange d’investir dans certaines entreprise, faites suivant vos convictions. Il n’y a aucune "honte" à avoir.

Me concernant je pars du principe que tout ce qui est alcool ou tabac est consommé en toute connaissance de cause. Personne ne mets le couteau sous la gorge des fumeurs ou des "buveurs".
Il y a bien sûr le côté addictif de ces produits, mais je considère qu’avant de devenir "accroc" les gens ne l’étaient pas (quelle logique de ma part…).

Les gens font des choix, dont celui de pourrir leur santé. Le temps passant ils  augmentent leurs risques de maladies et donc celui d’avoir de lourds soins financés par la Sécu. Cotisant pour cet organisme, je ne suis pas super fan de devoir financer les besoins de soins de personnes ayant agit en toute connaissance de cause en consommant sans retenue des produits notablement nocifs pour leur santé et pourtant totalement inutiles à la vie. Les dangers de ces produits étant connus depuis des décennies, les gens n’ont selon moi, et j’assume cet avis très tranché, aucune excuse pour encore consommer ces produits.

Partant de là, tirer des dividendes / PV de ces entreprises ne me pose aucun problème.

Coluche à dit quelque chose comme ça a écrit :

Si les gens savaient que pour ne plus que ça se vende il suffirait de ne plus acheter ces produits

Je n’aurai donc aucun problème éthique à acheter un cigarettier ou un producteur d’alcool (je n’en ai pas pour le moment en portefeuille).

Édit : aurtograf

Dernière modification par Neo45 (20/01/2019 11h33)


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#189 20/01/2019 10h50

Membre (2019)
Réputation :   9  

ISTJ

Je n’élimine pas tous les secteurs que vous avez cités heureusement, je ne prétends pas être le Gandhi ni le chevalier blanc des investisseurs.

Mais dans ma réflexion, éliminer certains secteurs permet aussi d’eliminer certains risques liés éventuellement à un changement de réglementation, procès, opinion publique ( cf le cours de Bayer l’année dernière, glyphosate, procès contre monsanto en californie).

Pour en revenir au sujet,

Mes actions à dividende pour 2019 :
AXA
UNIBAIL RODAMCO WESTFIELD
BNP Paribas
TOTAL
ORANGE

Hors ligne Hors ligne

 

#190 20/01/2019 11h04

Membre (2018)
Top 20 Expatriation
Réputation :   34  

L’éthique doit passer en second plan du utile selon moi.

Il serait bien dur de se passer de pompe à essence.

De ne plus utiliser l’avion

De ne plus avoir de pc avec windows

Des médicaments et produits chimiques divers


Par contre, l’industrie de l’armement, les cigarettiers dont ont pourrait totalement se passer et certaines autres industries ou concrètement il est possible de faire autrement mieux et avec moins de dégâts (Amazon , FB etc). Là je pense que oui il est possible d’envisager un angle plus éthique.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#191 20/01/2019 12h05

Membre (2010)
Réputation :   10  

Cette file derive sur le sujet de l’éthique de nos investissements et ce message pourra être deplacé dans la file idoine.

Pour ma part, je suis non fumeur et suis très conscient des dommages sur la santé du tabac.
Pourtant les cigarettiers font partie de mes plus gros investissements après la chute des cours récentes.

Encore une fois, il faut aller plus loin que les idées simples et aller sur un jugement moral facile. et chacun place sa morale ou il le juge approprié.
(syndrome des personnes qui distribuent l’ostie á la messe mais ont des comportements peu chrétiens le reste de la semaine)

Question: lorsque l’on achète des actions sur le marché de PM ou BATS qui seront détenues sur le long terme, finançons-nous  vraiment ces cigarettiers? Si cela n’était pas nous, cela serait par definition quelqu’un d’autre.
Que cela soit moi un ou autre ne change rien si ce n’est que la performance ou non de l’investissement me revient.

Cet arguent s’ajoute á celui de la liberté de choix de chacun deja évoquée.
De surcroît, l’information des fumeurs ne peut être déniée aujourd’hui. Les campagnes anti tabac se succédants depuis 30 ans.
Il fut un temps ou mon arrière grand-père donnait en cachette des cigarettes á mon père comme on donne un bonbon. Cela choque aujourd’hui mais c’était assez répandu.

Enfin, si vous êtes un fervent croyant dans le libéralisme, vous ajoutez que les grands cigarettiers travaillent ardemment sur de nouveaux produits moins nocifs dans l’intérêt de la société, de ses clients qui leur demandent et de leurs actionnaires.

Voici ma contribution. Encore une fois il faut aller un peu plus loin que les arguments prêt á penser et teintés de socialisme benêt que l’on entend á longueur d’ondes ( Cf Elise Lucet et Cie..)

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par jean (20/01/2019 16h19)

Hors ligne Hors ligne

 

#192 20/01/2019 13h29

Membre (2014)
Top 20 Année 2023
Top 20 Portefeuille
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   724  

ENTJ

BAT = 7.8% actuellement.

Je n’arrive pas à retrouver depuis combien de temps elle est aristocrate.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #193 20/01/2019 13h32

Membre (2010)
Top 20 Année 2023
Top 5 Expatriation
Top 10 Vivre rentier
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Finance/Économie
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   789  

Bonjour Cricri

Ca fait plus de 18 ans que BATS est aristocrate
FTSE 100 Dividend History

En cliquant sur la flèche a droite vous trouverez les details:

British American Tobacco (BATS) Dividend History

Dernière modification par sissi (20/01/2019 13h35)

Hors ligne Hors ligne

 

#194 20/01/2019 13h42

Membre (2017)
Réputation :   1  

En réponse au message de Attercap, c’est là qu’on réalise que ceux qui vantent l’investissement ISR ont de sacrées compétences en matière de marketing…

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #195 20/01/2019 15h26

Membre (2015)
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   58  

@Jean

Pour ma part, je suis non fumeur et suis très conscient des dommages sur la santé du tabac.
Pourtant les cigarettiers font partie de mes plus gros investissements après la chute des cours récentes.

Encore une fois, il faut aller plus loin que les idées simples et aller sur un jugement moral facile. et chacun place sa morale ou il le juge approprié.
(syndrome des personnes qui distribuent l’ostie á la messe mais ont des comportements peu chrétiens le reste de la semaine)

Question: lorsque l’on achète des actions sur le marché de PM ou BATS qui seront détenues sur le long terme, finançons-nous  vraiment ces cigarettiers? Si cela n’était pas nous, cela serait par definition quelqu’un d’autre.
Que cela soit moi un ou autre ne change rien si ce n’est que la performance ou non de l’investissement me revient.

Cet arguent s’ajoute á celui de la liberté de choix de chacun deja évoquée.
De surcroît, l’information des fumeurs ne peut être déniée aujourd’hui. Les campagnes anti tabac se succédants depuis 30 ans.

Excusez moi Jean, mais j’ai beaucoup de mal avec ce genre de raisonnement relativiste concernant le tabac. La nicotine est une drogue, et le tabac tue : la "liberté de choix" s’applique difficilement. En tant qu’ancien fumeur je peux vous dire qu’il est extrêmement difficile de se sevrer, malgré les avertissements figurants sur les paquets. Vous allez me dire que  personne ne force les gens à fumer leur première cigarette. Cependant, vous avez certainement été jeune, et une grande proportion de jeunes a simplement voulu "essayé" comme ils essayent l’alcool, avant de devenir accroc.
Les dealers parait-il donnent fréquemment une première dose gratuite aux nouveaux clients…
Il ne me viendrait pas à l’idée de souhaiter la légalisation de l’héroïne sous le prétexte du libre choix.
Heureusement, depuis la loi Evin (et ce  n’est pas si vieux) les publicités et le racolage des cigarettiers est interdit.
Les cigarettiers ont ciblé pendant des décennies les jeunes pour les rendre accrocs, puis ils ont financé des  campagnes de fake news anti-scientifiques destinées à remettre en cause les études sur la mortalité liée au tabac.
Cette industrie empoisonne les gens, comme les dealers, elle a répandu des mensonges, elle est nuisible, tout simplement.
A partir de là, détenir une action BAT revient à en être  co-propriétaire (une action est un titre de propriété). Et là on peut effectivement appliquer le  principe de la liberté de choix.
Enfin votre argument : "Si cela n’était pas nous, cela serait par definition quelqu’un d’autre." n’en est pas un. Nous ne sommes, par définition, pas quelqu’un d’autre et c’est pour cela que nous pouvons refuser, pour des question d’éthique de devenir co-propriétaires d’une industrie nuisible. Il s’agit quand même d’un empoisonnement massif qui cause la mort de millions de  personnes tous les ans à travers le monde.
Ce message ne s’applique pas qu’au tabac, bien entendu. Je refuse également d’être actionnaire d’autres secteurs que je considère comme nocifs, comme l’industrie des pesticides…

Hors ligne Hors ligne

 

#196 20/01/2019 15h48

Membre (2016)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   533  

Juillet, on peut quand même supposer sans trop se tromper que depuis de nombreuses années deja, les méfaits de la cigarette sont connus de tous. Y compris des jeunes. Mettre "la première cigarette" sur le dos de "l’effet de groupe". Et quand même un peu facile. Lorsque j’étais au lycée, plusieurs camarades que je fréquentais régulièrement fumaient sans s’en cacher. J’étais plutôt suiveur à l’époque. Pourtant je n’ai jamais franchi le pas de la première cigarette. Je m’y suis toujours refusé.

Il y a aussi bien sur l’environnement familial. A réception d’une personne sera différente qu’elle soit issue d’une famille "fumeuse" ou "non fumeuse". Le choix d’allumer sa première cigarette et d’en tirer ses premières lattes par soi-même reste un choix personnel. Probablement est-il parfois influencé et donc encore plus difficile de s’y refuser. C’est vrai. Pourtant personne n’est obligé de commencer. Est c’est aussi valable pour l’alcool par exemple.

Après je comprends votre choix éthique, et ne le discute même pas. Qui serais-je pour faire une telle chose ?
Mais dans ce cas, comme l’a signalé Attercap, dans quel secteur non impactant (négativement) sur tout un chacun vous autorisez-vous à investir ?

. L’énergie : le pétrole pollue, le nucléaire créé des déchets que nous ne savons pas traiter, les renouvelables sont moins d’être aussi propres que vantées…
. La santé : les EHPAD sont souvent décriés, peut-on faire confiance aux majores pharmaceutiques (vaccins, edicaments, …) ?
. La construction : bétonner e audace est-il vraiment bon ? Les matériaux issus de complexes procédés chimiques sont-ils sans danger ?
. L’agroalimentaire : avec ses pesticides, ses additifs, ses "E***" parfois cancérigènes.

Notez bien, là encore, que je nécrotique pas votre position. J’essaye juste de comprendre les choses.

Dernière modification par Neo45 (20/01/2019 16h02)


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#197 20/01/2019 16h17

Membre (2015)
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   58  

@Neo45
Je pense tout d’abord que l’éthique n’est pas du tout incompatible avec le capitalisme, les deux, historiquement, vont de paire. Adam Smith était aussi philosophe et "moraliste". Sa "théorie des sentiments moraux" complète ainsi son essai sur la "richesse des nations".
Concernant l’application de l’éthique à l’investissement, je pense que tout dépend des connaissances de chacun des pratiques d’un secteur, de ses possibilités de juger du caractère "utile" ou "nuisible" d’un secteur économique ou d’une entreprise en particulier.
Vous citez l’énergie, je conçois tout à fait que l’on se refuse à être actionnaire d’EDF ou Engie par opposition à l’usage du nucléaire, par exemple. C’est à chacun de mener une réflexion sur ce sujet, pour peu que l’investisseur veuille effectivement prendre en considération cette dimension.
Le tabac est pour moi un cas à part, car la mortalité liée au tabac est massive (il s’agit d’une des principales causes de mortalité dans le monde) et n’est plus discutée aujourd’hui, le fait que la nicotine soit une drogue parmi les plus addictives est également établi. La comparaison avec des secteurs comme la construction ou l’énergie, ne me parait donc pas forcément pertinente.
D’un point de vue personnel je suis investi dans la distribution, les biotechs, les satellites ou encore les services informatiques. Je ne m’interdis  pas de devenir actionnaire d’autres secteurs dans un futur proche, comme les matériaux, la pharmacie, le recyclage ou l’assurance, dans tous les cas je serai moralement "à l’aise" avec mes investissements, dans la limite de mes connaissances…

Hors ligne Hors ligne

 

#198 20/01/2019 16h45

Membre (2010)
Réputation :   10  

@ Juillet.

J’entends vos arguments. et j"entends les miens.
Oui un actionnaire est "co propriétaire’ mais encore a contrario d’une IPO, sauf erreur, si cela n’est pas nous’’, c’est "quelqu’un" (une personne ou plus vraisemblablement un fonds) d’autre. Cela ne change rien au capital disponible pour l’entreprise.

Pour ma part, j’ai toujours entendu que le tabac était mauvais et n’ai jamais fumer.
Je ne peux pas me rendre compte, par experience, de la difficulté á arrêter le tabac; je n’aurais pas pu me sevrer puisque je n’arrive deja pas á resister á un bout de chocolat quand la tablette est devant mon nez.

Mais il s’avère que les cigarettiers ont été de formidables investissements composants car cash flow mirobolants, peu de capex, oligopoles, et périodes de sous valorisation permettant un réinvestissement á cours déprimé.

En étant gamin j’ai aussi entendu deux rengaines "l’argent je ne le fabrique pas moi" et "je peux bien me faire ce petit plaisir, c’est le prix d’un paquet de clopes’>
Adulte j’ai tiré les leçons de tout cela: Aujourd’hui les dividendes de BAT me permettent de me faire des petits plaisirs car c’est une vrai machine a imprimer de l’argent.  (cf paragraphe ci-dessus)

Question morale, je n’ai aucune leçon á recevoir.
Je serais moins á l’aise á être propriétaire d’un marchand d’armes par exemple.

Si les gens arrêtent complètement de fumer, mon investissement sera perdant j’imagine (et encore, dans combien de temps si les dividendes continuent à grainer) mais je me dirai que la santé publique ne se portera que mieux.
Le plus probable aussi est que des nouveaux outils dispensateur de nicotine moins toxiques soient mis sur le marché>  Dans cette hypothèse, cela sera aussi un bien pour les fumeurs et peut être pour mon investissement. ( merci le progrès)
Si les gens continuent á fumer des cigarettes , malgré la baisse tendancielle dans nos pays, le nombre de fumeurs mondialement continuera de croitre et les profits des cigarettiers ne baisseront pas.
Je pourrai financer mes petits plaisirs et …. des campagnes de sensibilisation sur les dangers du tabac.

Au final, Dieu reconnaitra les siens.

Hors ligne Hors ligne

 

#199 20/01/2019 16h54

Membre (2015)
Réputation :   6  

jean a écrit :

Que cela soit moi un ou autre ne change rien si ce n’est que la performance ou non de l’investissement me revient.

Bonjour Jean,
J’ai particulièrement du mal avec ce genre d’arguments.
Les gens continuent à prendre leur voiture pour faire 1km et le justifient exactement de la même façon.
"Si c’est pas moi, c’est un autre, donc autant que je le fasse". C’est extrêmement court termiste car ce genre de comportements (et je ne parle d’acheter une action ici) conduit au statut quo.
Est-ce que de la même façon, vous promenez votre chien dans la rue et ne ramassez pas ses déjections, car si ce n’est pas votre chien qui souille la chaussée, ça sera celui de quelqu’un d’autre ?

Hors ligne Hors ligne

 

#200 20/01/2019 17h35

Membre (2014)
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Finance/Économie
Réputation :   647  

rlermi a écrit :

J’ai particulièrement du mal avec ce genre d’arguments.
Les gens continuent à prendre leur voiture pour faire 1km et le justifient exactement de la même façon.

Vous êtes passé à coté de l’argument (certes discutable) de Jean: votre exemple de la voiture ou de la crotte traite d’un stock auquel on ajoute ou retranche quelque chose.
Jean disait que le nombre d’actions d’une entreprise est fixe, donc en l’achetant, il n’augmente pas le nombre d’actions en circulation ni ne le réduit: l’entreprise fonctionne exactement de la même façon.

S’il y a à critique cette position, c’est plutôt en parlant du prix de l’action: en achetant on continue à la faire monter. Il faudrait un fil tout entier pour définir si c’est positif, négatif ou neutre sur la vente de cigarettes.
Personnellement, j’ai au moins un argument qui rentre dans chaque catégorie (+, -, smile, du coup difficile à dire…

En ce qui concerne mon avis sur le sujet de l’éthique, j’achète des entreprise que je suis content de posséder. Si j’étais opposé au pétrole, je n’achèterais pas de pétrolière (mais peut-être Total pour ses activités annexes ?), et comme je ne suis pas fan des cigarettes, je n’achète pas de cigaretier. Il est probable que j’achète bientôt Asahi Group (que je privilégie par rapport à Kirin Group, parce que je préfère la bière Asahi…)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.


Pied de page des forums