PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Flèche Prosper Conseil (partenariat) : une expertise patrimoniale vraiment indépendante en cliquant ici.

Favoris 1    #1 13/09/2011 22h02

Membre (2011)
Réputation :   6  

Comme je l’ai dit plusieurs fois je ne cherche pas à devenir rentier mais seulement trouver les bons investissements pour préparer au mieux ma retraite.
L’autre objectif et peut etre le plus important c’est de lancer au mieux mes enfants dans la vie active. Pour l’instant ils ont 5 et 8 ans. Ils viennent de recevoir un cheque de 5 000€ chacun de la part des grands parents. Ils disposent chacun d’un livret avec 5 000€ dessus et je leur verse 20€ chacun tous les mois.
Je cherche un autre type de placement avec pour objectif de placer une partie de leur argent sur du long terme (entre 10 et 15 ans selon leur futur besoin).
Je pense bien sur à une AV. Mais peut on en ouvrir une au nom de ces enfants.
Il y a peut etre l’investissement en SCPI (je vais moi meme réaliser une opération à crédit en SCPI).
Et peut etre d’autres solutions….
Merci de m’éclairer

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #2 13/09/2011 22h53

Membre (2011)
Réputation :   85  

fred a écrit :

Je pense bien sur à une AV. Mais peut on en ouvrir une au nom de ces enfants.

Merci de m’éclairer

Fred, il n’y a pas de soucis pour ouvrir une A Vie au nom de tes enfants .

je l’ai fait de mon côté il y a qques années (sur un A-Vie par internet) .

Renseigne toi auprès de l’intermédiaire auprés duquel tu souhaiterais souscrire.

En ligne En ligne

 

#3 13/09/2011 23h04

Modérateur (2010)
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2796  

Il y a quelques années, j’ai "offert" 50 actions Air Liquide à chacun de mes enfants (alors plus agés d’une douzaine d’année que les vôtres) , au nominatif pur.

L’objectif était multiple : faire un bon placement, les sensibiliser un peu au rôle d’actionnaire, leur faire comprendre un minimum les investissements (autres que les "livrets").

Seul le premier objectif a été vraiment atteint. Mais les autres ne sont quand même pas complètement loupés (il ont compris ce qu’est un "dividende smile, ont vu le nombre de leurs actions augmenter avec les actions gratuites, et reconnaissent le signe de cette société quand ils le croisent même à des milliers de km de la France, mais les courriers et lettres d’information de la société augmentent juste l’épaisseur du dossier et ne sont guère lus..)

Souscrire une AV est aussi une bonne idée (et bien sur c’est possible), ne serait-ce que pour prendre date, avec le minimum (et une AV sans frais sur versement, bien sur)… Je l’avais aussi fait qqs années plus tôt.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#4 14/09/2011 09h25

Membre (2010)
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   190  

Fred, le meilleur placement c’est l’amour que vous leur porterez…

Sinon, les banques ne manquent pas d’imagination pour draguer les enfants de leurs clients avec panoplie habituelle des Livrets, PEL, CEL et tutti quanti !


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne Hors ligne

 

#5 14/09/2011 16h41

Membre (2010)
Top 10 Dvpt perso.
Top 20 Monétaire
Réputation :   275  

ISTJ

Job a écrit :

Fred, le meilleur placement c’est l’amour que vous leur porterez…

Tout à fait et si en plus vous leur donnez le gout du travail, et pouvez leur financer des études donnant accès à des métiers à valeur ajoutée, vous serez le plus heureux des papas.

A+
Zeb


Tout ce qui peut merder, va inévitablement merder.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 14/09/2011 18h28

Membre (2011)
Réputation :   105  

Pour ma part, j’ai opté à la fois pour des SCPI, en fin d’année dernière, avec des liquidités données par leur grand-mère. J’ai porté mon choix sur Atlantique Pierre 1. Je me suis dit que la part devrait se valoriser avec le temps (ils ont 2 et 4 ans) et le dividende sera replacé sur des livrets.

En parallèle, j’ai investi en direct à crédit dans de l’immobilier commercial que je compte leur transmettre en nue propriété une fois le crédit payé (dans 14 ans).

Et bien sûr beaucoup d’amour ;-) Ce qui n’empêche pas d’essayer de leur garantir quelque chose, car les périodes d’incertitudes actuelles ne devraient pas s’améliorer avec le temps. Et puisqu’on a voulu avoir des enfants, il me parait normal de leur préparer l’avenir ou en tous cas, leur permettre de pouvoir choisir en ayant les moyens de le faire. Nous avons la chance de pouvoir économiser et investir, ce qui n’est malheureusement pas possible pour beaucoup de nos concitoyens.


Apprenez comme si vous deviez vivre toujours, vivez comme si vous deviez mourir demain.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 14/09/2011 20h03

Membre (2010)
Réputation :   159  

Cette discussion me fait m’interroger :

Qu’en est-il de la fiscalité si j’achète des titres à mes neveux et nièces (2 et 5 ans) à la place de cadeaux "éphémères" ?
A partir de quel age peut-on leur ouvrir un PEA ?
Les parents doivent-ils signer pour ouvrir un compte au nom de leurs enfants?
Les parents doivent-ils avoir une procuration ?
Si parmi vous quelqu’un à ces réponses, merci de vos éclaircissements.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #8 14/09/2011 20h16

Modérateur (2010)
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2796  

Le dividende des actions des enfants mineurs (et majeurs) rattachés au foyer fiscal de leurs parents rentre dans le périmètre à déclarer à l’IR par les parents.

Le PEA est réservé aux personnes déclarant leurs revenus (1/personne majeure, et 2/foyer fiscal au plus, pas de PEA pour les enfants rattachés).

Les parents (s’ils ont l’autorité parentale) doivent bien sur signer pour leurs enfants mineurs (mais tonton Sky peut éventuellement avoir une procuration, si les parents l’acceptent)….

(il vaut sans doute mieux éviter de multiples achats-ventes sur le compte d’un enfant mineurs).


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#9 14/09/2011 21h49

Membre (2010)
Réputation :   159  

Merci GoodbyLenine pour ces précisions.

J’espère que ça renseignera d’autres lecteurs car je n’avais rien trouvé d’aussi précis et concis avec google.

Les parents étant de vrais paniers percés, tonton Sky verra ce qu’il pourra faire pour les études de ses neveux dans une quinzaine d’années…

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #10 15/09/2011 00h27

Membre (2011)
Réputation :   18  

Et pourquoi pas un napoléon pour Noël ? Pour un gamin, une pièce d’or, c’est quelque chose de quasi-magique.

Hors ligne Hors ligne

 

#11 17/09/2011 22h59

Membre (2011)
Réputation :   6  

Un napoléon……
Pourquoi pas investir dans l’or pour ses enfants bien que son cours n’ait jamais été aussi haut.
des sites comme Achat Pièces d’or AuCOFFRE.com font merveille ces derniers temps.
Bien sur il ne faut pas tout mettre sur l’or pour ses enfants mais pourquoi pas quelque centaines d’euros….A voir

Hors ligne Hors ligne

 

#12 17/09/2011 23h14

Modérateur (2010)
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2796  

Pour du long terme, je suis un peu sceptique sur la pertinence d’un tel achat.

J’ai reçu de ma grand-mère pour noël, il y a pas mal d’années (env.35), 2 napoléons (retrouvés récemment en vidant un coffre). A l’époque, ça ne m’avait fait ni chaud ni froid (rien de "magique"). Aujourd’hui je préférerais avoir plus de photos d’elle. Je crois qu’en tenant compte de l’inflation, il n’ont que très récemment retrouvé leur valeur d’alors.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#13 05/09/2012 15h12

Membre (2012)
Réputation :   88  

Je rebondis sur ce sujet.

Comme déjà dit, j’attends sous peu l’arrivée d’un enfant. Et les grands-parents ne manquent pas d’essayer de nous refiler le + de choses possibles… Entre les choses utiles, celles inutiles, celles qui ne correspondent pas à notre vision des choses….bah on se retrouve presque à devoir s’engueuler pour pas qu’on nous donne des trucs ! Bon, bien évidement, on se plaint pas et beaucoup de gens (pas forcément sur ce forum) aimeraient avoir les mêmes soucis.

Donc en gros, on essaie toujours de penser "utile". Et si ce n’est puor aujourd’hui ou demain, peu etre que l’on peut penser à après (après après) demain !
D’où l’idée de proposer aux grands parents que l’on ouvre des comptes au nom de bébé. Le grand classique.
En revanche, j’ai quand même envie de pousser plus loin que "j’ouvre un livret A".

J’ai parcouru le forum, et en fait, le sujet a pas vraiment été abordé. Y’a bien des comparatifs Livret A vs AV euros ou AV euros vs PEL etc etc…mais c’est souvent dans l’optique du court (2-3ans) ou moyen terme (5-6ans).

D’ou mon post : quels placements sont de bonnes idées pour du (très ?) long terme ? Dans mon cas précis (mais j’espère que c’est aussi le cas d’autres forumeurs, histoire que ce pavé soit utile) :
- horizon long terme (15ans mini, avant ça s’il veut de l’argent de poche, bah il devra etre sage et bien travailler à l’école..non mais..)
- placement sans risque ou mesuré
- gestion la + passive possible, sans frais (internet ?)
- pas d’impact négatif sur la fiscalité parentale (ou de risque de se prendre un coup de bâton rétro-actif pour donation déguisée)

Voilà pour la présentation du sujet. Maintenant, au boulot (bah oui, c’est la rentrée non ?)

Mes réflexions, à chaud :

Livret A / LDD :
Avantages : simple, compris par n’importe qui dans l’entourage, possibilité d’avoir un LDD pour un cté de la famille, un livret A pour l’autre
Inconvénients : a priori, qeule la rentabilité faible (mais assurée et protégée de l’inflation sauf quand nos amis politiciens de tous bords en décident autrement)

PEL/CEL :

Avantages : qui dit taux très bas dit prêt à taux tres bas dans 15 ans ou plus…. qui sait à combien ils seront à ce moment là ? En gros, on prends date pour un futur taux canon.
Inconvénients : qui dit taux très bas dit intérêts perçus faméliques. Prélèvements annuels qui rognent le rendement et soumis à variation de la fiscalité. Horizon de placement 10ans avant que la foudre fiscale ne s’abatte.

PEA
Avantages : je connais trop peu pour argumenter
Inconvénients : frais annuels, nécessite un minimum de suivi

AV en euros
Avantages : placement long terme mais là encore je connais peu
Inconvénients : frais annuels, rendements au plus bas

autres ?

Dernière modification par lemouz (05/09/2012 15h13)


"We judge a book by its cover ; And read what we want ; Between selected lines"

Hors ligne Hors ligne

 

#14 05/09/2012 15h47

Membre (2011)
Top 20 Expatriation
Top 20 Entreprendre
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   162  

Très intéressant cette discussion !
Pour le moment, nous n’avons que des livrets A pour nos 2 puces.

Mais je me pose une question. Ceux qui m’ont déjà lu connaissent mon penchant pour l’immobilier physique…

Techniquement, mes filles (1 an 1/2 et 3 ans) pourraient-elles contracter un crédit afin d’acheter un bien à leur nom ?
Evidemment, nous, parents, serions caution auprès des banques pour que le financement soit accepté.

Hors ligne Hors ligne

 

#15 05/09/2012 15h55

Membre (2011)
Réputation :   18  

"Offrir" une dette à ses enfants dès leur naissance ? Je ne pense pas qu’il soit possible d’endetter quelqu’un contre son gré. Et encore heureux ! Ce que vous pouvez faire, par contre, c’est de vous endetter vous-même et de faire don à vos enfants de l’immeuble acheté, tout de suite ou dans quelques années.

Hors ligne Hors ligne

 

#16 05/09/2012 16h05

Membre (2012)
Top 20 Crypto-actifs
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   176  

ENFP

par contre, une AV pour les enfants, c’est une gestion moins facile.
pour en avoir ouvert une en ligne afin d’y placer une partie l’argent de son livret A sur un fond euro, j’ai pu constater ensuite un inconvénient.

Pas possible de faire des prélèvements direct par l’interface en ligne (obligation de courrier avec signature des deux parents à chaque fois).
Il me semble que les arbitrages sont soumis aux mêmes difficultés. Il s’agit d’une AV en ligne choisie justement pour la facilité à gérer rapidement en quelques clics, mais s’agissant d’un mineur c’est impossible.

En tout cas cette discussion m’intéresse  car je pense depuis longtemps aussi à mettre un peu de côté pour les enfants.
Le livret A leur servira déjà si besoin pour le paiement des études.
l AV, je compte leur cacher (je voulais même la bloquer pour ne pas la toucher avant leur 25 ans)

Je me suis même déjà renseigner pour savoir s’il était possible d’ouvrir un perco ou epargne retraite à unmineur, visiblement ce n’est pas possible. :-)


Parrain IGRAAL -  livretP (code 02182A)- esketit traderepublic Crypto.com aswk9j6a22,  Ebuyclub, Vivid, AFER, Fortunéo, Bourso,  Linxea,……

Hors ligne Hors ligne

 

#17 05/09/2012 16h14

Membre (2012)
Réputation :   86  

Bien utile cette file. en ce moment nous avons ouvert Liv A, Cel et Pel pour nos 2 enfants (attention - à partir de l’âge de 16 ans et non 18 ans - vous, les parents, ne pouvez plus disposer librement des sommes versées - vos enfants doivent vous donner leur accord etc.. si vous voulez en "reprendre").

Pour le PEA malheursement ce n’est pas possible pour les personnes fiscalement à votre charge (enfants = personne fiscalement à charge : cf : http://vosdroits.service-public.fr/F2385.xhtml);

Edit : -1 pour moi : la réponse avait déjà était donné fort justement par GBL en début de file.

Dernière modification par BearBullCarpeDiem (05/09/2012 16h48)


Parrainage : Boursorama

Hors ligne Hors ligne

 

#18 05/09/2012 16h20

Membre (2011)
Top 20 Expatriation
Top 20 Entreprendre
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   162  

k9 a écrit :

"Offrir" une dette à ses enfants dès leur naissance ?

Bonjour k9,
Quand je pense à faire acheter un bien à mes enfants, il s’agit de leur faire acheter un bien qui rapporte immédiatement, à l’instar de ce que nous faisons pour nous-mêmes !

k9 a écrit :

Je ne pense pas qu’il soit possible d’endetter quelqu’un contre son gré. Et encore heureux !

Vous ne "pensez pas" ou vous êtes certain que ce n’est pas possible ?

k9 a écrit :

Ce que vous pouvez faire, par contre, c’est de vous endetter vous-même et de faire don à vos enfants de l’immeuble acheté, tout de suite ou dans quelques années.

Le problème des dons, c’est la fiscalité. L’abattement est limité à 100.000 € tous les 15 ans… De plus, il y a des frais dûs au passage chez le notaire.
Autre chose : vous dites qu’offrir une dette n’est pas une bonne idée, mais juste après vous proposez de nous endetter nous-même et de faire le don tout de suite. Donc on donne la dette avec… J’ai raté quelque chose ou bien ça n’est pas très cohérent ?

Dernière modification par Siocnarf (05/09/2012 16h21)

Hors ligne Hors ligne

 

#19 05/09/2012 16h23

Membre (2011)
Réputation :   18  

Parmi les placements financiers, le mieux à mon avis c’est l’AV sur fonds euro. On a la sécurité du livret A (ou quasiment) avec la liquidité en moins, mais ce n’est pas un problème vu que cet argent est prévu pour le long terme : 18 ans au moins ! Ça n’empêche pas d’ouvrir les 2, cela dit, car ça permet aux enfants d’aborder la vie active (ou la vie étudiante) avec déjà une épargne de précaution ET un capital qui a produit quelques intérêts et peut être utilisé pour payer des études coûteuses, pour un achat immobilier (résidence principale) ou pour un investissement plus risqué mais rentable (immo ou actions).

Hors ligne Hors ligne

 

#20 05/09/2012 16h32

Membre (2011)
Réputation :   18  

k9 a écrit :

Ce que vous pouvez faire, par contre, c’est de vous endetter vous-même et de faire don à vos enfants de l’immeuble acheté, tout de suite ou dans quelques années.

Le problème des dons, c’est la fiscalité. L’abattement est limité à 100.000 € tous les 15 ans… De plus, il y a des frais dûs au passage chez le notaire.
Autre chose : vous dites qu’offrir une dette n’est pas une bonne idée, mais juste après vous proposez de nous endetter nous-même et de faire le don tout de suite. Donc on donne la dette avec… J’ai raté quelque chose ou bien ça n’est pas très cohérent ?

Ce que je veux dire,  c’est que, si c’est vous qui vous endettez, c’est vous qui prenez tous les risques, même s’ils sont limités ; je suis endetté, pour ma résidence principale ET du locatif, mais je suis conscient de l’existence de quelques risques : baisse de mes revenus ne me permettant pas de faire face, risque locatif (absence de locataire, loyer impayé, dégradations : les assurances existent mais ne couvrent pas tout), baisse drastique de l’immobilier (il n’est pas impossible de se retrouver en negative equity, demandez aux américains, et ce n’est pas une situation confortable).

Ça ne m’empêche pas de dormir, mais j’ai pris des risques financiers, et en cas de problème ce sera à moi d’assumer. Prendre l’argent de ses enfants pour leur faire prendre des risques, même si c’est "pour leur bien" et même si tout se passera probablement très bien, ce n’est pas la même démarche et ça me met mal à l’aise. C’est purement subjectif, je le sais bien, je donne simplement mon ressenti personnel sur la question.

k9 a écrit :

Je ne pense pas qu’il soit possible d’endetter quelqu’un contre son gré. Et encore heureux !

Vous ne "pensez pas" ou vous êtes certain que ce n’est pas possible ?

Je ne pense pas.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #21 05/09/2012 16h41

Membre (2012)
Réputation :   86  

Quelques précisions pour l’ouverture d’AV au nom de vos enfants : attention bien lire les  paragraphes sur la clause bénéficiaire 16 ans et 18 ans  car il peut y avoir des pièges / difficultés en cas de divorce des parents / dispute parents enfants etc… De plus dès l’âge de 12 ans on lui demande de signer des papiers, bien sur cela responsabilise mais c’est tôt quand même !

"Ouvrir un contrat d’assurance vie pour son enfant

Contrairement à une idée reçue, il est tout à fait possible de souscrire un contrat d’assurance vie au nom d’un enfant mineur. En effet, l’interdiction de souscrire une assurance décès (cf Code des Assurances) sur la tête d’un enfant de moins de 12 ans ne concerne pas les assurances vie, dont la garantie décès n’est qu’accessoire.

En revanche, un certain formalisme est à respecter. En effet, si l’enfant a moins de 12 ans, la signature des deux parents est requise pour l’ouverture et l’administration du contrat. Si l’un des deux parents n’est pas en mesure d’exercer l’autorité parentale (parce qu’il en a été déchu ou qu’il est décédé), le juge des tutelles devra valider cette souscription.

Le contrat doit avoir une durée fixe, et non viagère. En pratique, on peut par exemple retenir une durée de 8 ou 10 ans. Le contrat sera de toute façon reconductible ensuite chaque année. Dès 12 ans, l’enfant devra donner son consentement en signant le contrat.

Qui est le bénéficiaire du contrat d’assurance vie ?

Jusqu’aux 16 ans de l’assuré mineur, la clause bénéficiaire peut uniquement être « mes héritiers légaux ». En revanche, à partir de 16 ans, le mineur peut rédiger la clause bénéficiaire de son choix, dans la limite de 50% de la valeur du contrat. Les assureurs suivent en cela les prescriptions du Code Civil.

L’assurance vie présente à cet égard un grand avantage. En effet, elle permet d’empêcher l’assuré de disposer de ses fonds dès 18 ans révolus, si ses parents l’estiment nécessaire ou souhaitable. Il suffit pour cela que les bénéficiaires du contrat (donc les parents de l’enfant) acceptent ce bénéfice. De la sorte, même devenu majeur, l’enfant ne pourra pas retirer de capitaux sans l’accord de ses parents."


Parrainage : Boursorama

Hors ligne Hors ligne

 

#22 05/09/2012 16h56

Membre (2012)
Réputation :   49  

Autre point concernant les livrets, il n’est malheureusement pas possible d’ouvrir un LEP (Livret d’Epargne Populaire) pour ses enfants, du moins tant qu’ils ne sont pas émancipés.
En gros, tant qu’ils ne font pas leur propre déclaration de revenus (sous réserves qu’ils payent moins de  769€ d’impôts).

Hors ligne Hors ligne

 

#23 05/09/2012 19h36

Membre (2011)
Réputation :   5  

Tikitoi :

"Pas possible de faire des prélèvements direct par l’interface en ligne (obligation de courrier avec signature des deux parents à chaque fois).

Il me semble que les arbitrages sont soumis aux mêmes difficultés. Il s’agit d’une AV en ligne choisie justement pour la facilité à gérer rapidement en quelques clics, mais s’agissant d’un mineur c’est impossible."


OK pour premier point

Pour le deuxième, avez-vous essayé ? Quelle AV ? Il y a des AV avec lesquelles ça fonctionne sans problème.

Hors ligne Hors ligne

 

#24 05/09/2012 19h41

Membre (2011)
Réputation :   5  

"Le contrat doit avoir une durée fixe, et non viagère."

Vous êtes sûr ?
Quel texte, quelle base légale ?
J’ai ouvert des durées viagères sans pb dans plusieurs compagnies.


"L’assurance vie présente à cet égard un grand avantage. En effet, elle permet d’empêcher l’assuré de disposer de ses fonds dès 18 ans révolus, si ses parents l’estiment nécessaire ou souhaitable. Il suffit pour cela que les bénéficiaires du contrat (donc les parents de l’enfant) acceptent ce bénéfice. De la sorte, même devenu majeur, l’enfant ne pourra pas retirer de capitaux sans l’accord de ses parents."

Fort bien vu. Cependant quelques modifications ces dernières années autour de "l’acceptation". Vérifier si cela est encore tout à fait à jour.

Hors ligne Hors ligne

 

#25 05/09/2012 21h06

Membre (2012)
Réputation :   86  

Desrives a écrit :

"Le contrat doit avoir une durée fixe, et non viagère."

Vous êtes sûr ?
Quel texte, quelle base légale ?
J’ai ouvert des durées viagères sans pb dans plusieurs compagnies

Vos enfants avez peut être 12 ans révolus à ma date de leur souscription?.

Ce que l’on voit sur les sites d’assurance c’est (ex e-cie vie / Generali) :
Assurance Vie mes-placements Vie : comment souscrire ?
"Enfant âgé de moins de 12 ans : contrat à durée déterminée obligatoirement.
Enfant âgé de plus de 12 ans : contrat à durée déterminée ou à durée viagère."


Parrainage : Boursorama

Hors ligne Hors ligne

 

Flèche Prosper Conseil (partenariat) : une expertise patrimoniale vraiment indépendante en cliquant ici.

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.


Pied de page des forums