PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Flèche Découvrez le rapport boursier IH Score en cliquant ici.

#326 01/10/2018 21h32

Membre (2014)
Top 20 Année 2023
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   558  

ENTP

Investir75 a écrit :

Les investisseurs semblent s’être rendus compte qu’ils avaient trop pénalisé Akwel vendredi dernier, et reviennent à l’achat aujourd’hui.

Pour ma part, mon objectif de cours basé sur les résultats 2018 est de 26,5 euros, mais devra être retravaillé une fois le rapport financier semestriel sorti. Cet objectif devrait également remonter sur la base des estimations de résultats 2019, étant donné que la societe superforme son marché, qu’elle ne sera plus endettée et qu’elle devrait augmenter sensiblement son FCF.

Ou bien en 2019 l’entreprise aura des usines nouvelles flambant neuves qui ne tourneront pas à plein car les clients réduiront leurs commandes (notez tous les profit warning actuels).
Du coup, sous-absorption des charges fixes, profitabilité en chute et peurs d’un write-off.

Il faut avoir une vue mesurée de la situation, le marché semble dire que tout n’est pas rose.


Dirige un cabinet de CGP

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #327 01/10/2018 23h13

Membre (2014)
Réputation :   122  

INTP

Très bon rapport semestriel (mis à part l’augmentation des couts du personnel) et fort développement du CA en Amérique du Nord => avec la hausse du dollar et la baisse du taux d’IS, impact très positif à prévoir au S2 sur le Résultat Net.

A mon avis, valo actuelle complètement à coté de la plaque. Il faut dire que la direction ne se fatigue pas beaucoup à communiquer : présentation des résultats prévue le 9 Octobre, soit 10 jours après leur publication.

Dernière modification par etzanas (01/10/2018 23h14)

Hors ligne Hors ligne

 

#328 02/10/2018 17h15

Membre (2012)
Réputation :   47  

Isild a écrit :

Investir75 a écrit :

Les investisseurs semblent s’être rendus compte qu’ils avaient trop pénalisé Akwel vendredi dernier, et reviennent à l’achat aujourd’hui.

Je crois qu’ils ont fait pareil sur Trigano !

Je n’avais jamais vu Akwel aussi verte qu’aujourd’hui, j’ai des émeraudes plein les yeux.
Mais je ne me fais aucune illusion, cela ne va pas durer (voui, je ne suis pas super optimiste quand il s’agit de ce titre). On va retrouver le fond de la mine assez vite parce que le secteur auto, comme vient de l’écrire laconiquement William dans son dernier rapport d’Indépendance et expansion, est "sous pression" et pas qu’un peu.

Wou wou…Isild…où êtes-vous ? neutral (-7.59% à cette heure)

PS : je suis dans le même bateau que vous…et je possède en plus quelques actions Valéo et Plastivaloire… :-)

Dernière modification par titoux (02/10/2018 17h15)

Hors ligne Hors ligne

 

#329 02/10/2018 18h09

Membre (2015)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   369  

Hello Titoux,

Hélas, je suis là et bien là. Et bien lasse d’Akwel aussi d’ailleurs.
Ma prédiction d’hier soir a été prophétique mais je ne pensais pas qu’elle s’exercerait aussi rapidement…
Mais quelle volatilité sur ce titre !

Je suis aussi actionnaire de Plastivaloire, de Valéo mais je fais mieux que vous parce que j’ai aussi du Faurecia et du Renault. Et toc !

William est trop pudique avec son commentaire :"le secteur auto est sous pression". C’est la grosse cata, tu* veux dire ! Et encore, c’est pour parler poliment parce que nous sommes sur un forum classe, entre actionnaires civilisés et que nous retenons très fortement nos injures et autres mots fleuris pourtant plus adaptés pour qualifier ce Waterloo automobile. Parce que moi j’ai envie de dire en message codé : "NBJT QVUBJO EF NFSEF, ça va s’arrêter quand ce CPSEFM ?"

Déontologie : actionnaire de la chose et quand je ne le serai plus, ce sera le plus beau jour de ma vie boursière.

Dernière modification par Isild (02/10/2018 18h22)

Hors ligne Hors ligne

 

#330 02/10/2018 18h49

Membre (2015)
Réputation :   38  

etzanas a écrit :

Très bon rapport semestriel

C’est vrai qu’il est de bonne facture ce rapport. Dans les commentaires, ils rappellent que le 1er semestre 2017 a été un record historique et qu’il ne faut donc pas s’en servir pour faire des projections normalisées.   

Ce qui me turlupine, c’est que le management est plutôt positif sur les perspectives de marché hormis la Chine. Mr Market est peut-être vraiment dépressif sur le secteur ou un creux sérieux est à venir et celui-ci n’est même pas relevé par les dirigeants?

Rapport semestriel - Perspectives a écrit :

Les perspectives d’activité demeurent positives sur l’ensemble des régions dans lesquelles nous sommes présents à l’exception probablement de la Chine où nos principaux clients sont confrontés à des baisses de volumes. Malgré ces incertitudes qui s’ajoutent aux variations de change et à des changements réglementaires, nous sommes particulièrement sereins par rapport à l’évolution du chiffre d’affaires sur l’exercice et à plus long terme.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#331 02/10/2018 20h54

Membre (2016)
Réputation :   115  

Avec les profit warning qui se profile sur Valéo (révision des EPS par les analystes), et la moins bonne performance des concessionnaires (baisse des ventes en septembre), ajouté à ça le WLTP, il est clair (pour moi) qui est encore tôt pour y entrer/renforcer.
PSA fait un peu mieux que les autres tout de même en septembre; et sur le premium ça ne va pas aussi : bmw et daimler.
Le salon auto est une occasion pour les analystes de réviser leurs chiffres et donner un sentiment de marché pas enthousiaste, en ce moment.

Hors ligne Hors ligne

 

#332 02/10/2018 21h09

Membre (2013)
Réputation :   148  

Mi345 a écrit :

Le rapport semestriel publié le 28 septembre 2018 est disponible ici.

Bonjour Mi345,
où voyez-vous le rapport financier du S1 2018 ? Je ne vois que celui de 2017!

kiwijuice a écrit :

Investir75 a écrit :

Les investisseurs semblent s’être rendus compte qu’ils avaient trop pénalisé Akwel vendredi dernier, et reviennent à l’achat aujourd’hui.

Pour ma part, mon objectif de cours basé sur les résultats 2018 est de 26,5 euros, mais devra être retravaillé une fois le rapport financier semestriel sorti. Cet objectif devrait également remonter sur la base des estimations de résultats 2019, étant donné que la societe superforme son marché, qu’elle ne sera plus endettée et qu’elle devrait augmenter sensiblement son FCF.

Ou bien en 2019 l’entreprise aura des usines nouvelles flambant neuves qui ne tourneront pas à plein car les clients réduiront leurs commandes (notez tous les profit warning actuels).
Du coup, sous-absorption des charges fixes, profitabilité en chute et peurs d’un write-off.

Il faut avoir une vue mesurée de la situation, le marché semble dire que tout n’est pas rose.

Je suis tout à fait d’accord avec vous sur la vision mesurée à adopter. Il est important de ne pas se laisser emporter dans un optimisme déconnecté des réalités. Cependant, vos remarques me semblent plus caricaturales qu’autres choses.

Effectivement, le changement de normes (passage du NEDC au WLTP) a été mal anticipé par certains constructeurs (mais cela ne concerne que les marges des constructeurs) et Trump va certainement continuer à souffler le chaud et le froid sur le secteur. Mais le secteur va t-il vraiment mal? Vous nous parlez de profit warning(PW)! A ma connaissances (mais je peux me tromper),parmi les constructeurs auto, seuls BMW et Daimler ont annoncé un PW. Ils ne représentent que 2 % du CA d’Akwel (PSA plus de 30 %)!

Quand je regarde les chiffres, je ne vois pas encore de pic ou d’inversion des volumes. Par ailleurs, Awkel superforme largement son marché et anticipe toujours une croissance soutenue du CA pour 2019. Combiné à une baisse des investissements et à une situation de trésorerie nette, les FCF vont fortement augmentés, ce qui révèlera encore davantage la sous-valorisation d’Akwel.

Mais je comprend que vous puissiez penser différemment et je suis preneur de vos arguments.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Investir75 (02/10/2018 21h20)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #333 02/10/2018 21h35

Membre (2018)
Top 20 Monétaire
Réputation :   281  

Investir75

Rapport financier semestriel 2018

En fait, j’ai suivi le lien donné par Mi345.

Voilà  smile


Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir.

Hors ligne Hors ligne

 

[+9]    #334 02/10/2018 21h57

Membre (2012)
Réputation :   261  

Je suis d’accord avec vous, les nouvelles normes antipollution ne me semblent pas expliquer la chute du titre. D’ailleurs Akwel cherche à devenir un équipementier incontournable de Renault-Nissan (et Mitsubishi) et non des constructeurs allemands.

Egalement, se concentrer sur les guerres commerciales pour expliquer une probable baisse des marges semble une erreur car Akwel bénéficie d’un tissu local très étendu sur le globe, comme l’a rappelé Mr Coutier cet après-midi.
Le Brexit, en revanche, est une menace qu’il considère plus sérieuse.

Le marché semblait inquiet bien longtemps avant ces événements. Et je me trompe certainement, mais je pense que le marché s’interroge quant à la place du groupe dans dix ans, lorsque l’automobile sera électrique et autonome. C’est d’ailleurs le flou le plus total pour tout le monde.
Mais ce qu’il est intéressant de noter, c’est que Mr Coutier a la certitude que les hybrides (électrique/pétrole) vont se développer. Et si c’est le cas, alors c’est le jackpot pour Akwel, puisque c’est deux fois plus de tuyauterie (spécialité du groupe) : une pour l’électrique et une pour le thermique. Dans ce cas, le marché se trompe complètement et aux cours actuels, le titre est une aubaine.

Mais Mr Coutier peut se tromper dans sa vision de l’évolution du marché (ce ne serait d’ailleurs pas le premier smile). Dans ce cas, quel avenir pour le groupe ?
Un début de réponse est qu’il y aura malgré tout toujours besoin de fluides dans un véhicule, même dans un moteur électrique.
On peut également considérer les atouts dont dispose Akwel :
- Concentration sur une douzaine de clients dont ils sont très proches (ils refusent d’autres clients).
- Maîtrise de plusieurs matériaux et technologies, ce qui leur permet, en outre grâce à leur petite taille, de s’adapter très vite.
- Une R&D conséquente (5% du CA).
- Une capacité d’adaptation déjà prouvée (à l’origine le groupe fabriquait des lunettes de WC).

Ils ont bien évidemment conscience qu’une bonne partie de leurs produits va bientôt disparaître (environ 40%), comme les pédaliers, mais restent très confiants, en tablant sur une croissance du CA d’environ 5% par an pour les raisons sus-citées, mais surtout car ils ont observé que les constructeurs vont plus se concentrer sur l’autonomie du véhicule (plus précisément les services que vont offrir les véhicules connectés) et confier de plus en plus les autres tâches aux équipementiers à la pointe.

A chacun de se faire sa propre idée, mais les problèmes de cash-flows ou de rentabilité en 2019, restent pour moi un problème marginal, de court terme. Car même si en 2019 la société ne fait pas de bénéfice (cas très peu probable) mais que les marges se redressent en 2020 et que le groupe confirme sa capacité à innover, alors le cours actuel est ridicule en vertu des observations que je viens de rapporter.
Et même si la première année est déficitaire, payer 7 fois les bénéfices futurs ne me dérange pas vraiment.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#335 02/10/2018 23h15

Membre (2015)
Réputation :   238  

Ce genre de fournisseur à haute technicité en grande campagne a un avantage fondamental, il n’est pas remplaçable facilement. Akwel, comme Le Belier, est dans un marché de niche où il a un moat extravagant. Les fondeurs alu ou les forges qui font de la grande série ont chacun leur spécialités et points forts, et une fois qu’ils ont mis au point un produit pour un client, ils ont la quasi certitude de le garder jusqu’à la fin de vie du dit produit, car changer de fournisseur implique de repayer l’outillage ce qui peut être 20% du montant total sur la vie du produit.

C’est pas forcément rentable cependant car les constructeurs exercent toujours une forte pression sur les prix et si le fournisseur se plante sur le premium de fabrication, la marge peut être négative sur un contrat de longue durée.

Akwel, quasiment non endettée, et avec un FCF conséquent est plutôt en très bonne posture, de mon point de vue.

le PE de 5.74 que m’annonce Yahoo est tout simplement ridicule pour une boite comme ça.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#336 03/10/2018 09h13

Membre (2014)
Réputation :   122  

INTP

valeurbourse a écrit :

Akwel bénéficie d’un tissu local très étendu sur le globe, comme l’a rappelé Mr Coutier cet après-midi.

Il y a eu une interview ou une présentation hier après-midi?

Hors ligne Hors ligne

 

#337 03/10/2018 09h38

Membre (2012)
Réputation :   261  

Oui, il y avait une présentation du groupe à Lyon.
Il y en aura une prochainement à Paris, mais je ne connais pas la date.

Hors ligne Hors ligne

 

#338 03/10/2018 09h52

Membre (2013)
Réputation :   148  

Aigri a écrit :

Investir75

Rapport financier semestriel 2018

En fait, j’ai suivi le lien donné par Mi345.

Voilà  smile

Étrange!
Quand j’ai regardé hier, avant d’écrire mon message, le rapport n’était pas en ligne! Maintenant oui!

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#339 03/10/2018 09h54

Membre (2012)
Réputation :   261  

Gaspode a écrit :

C’est pas forcément rentable cependant car les constructeurs exercent toujours une forte pression sur les prix et si le fournisseur se plante sur le premium de fabrication, la marge peut être négative sur un contrat de longue durée.

La haute technicité est en effet à double tranchant et la recherche ne paie pas toujours. Dans le secteur de l’édition de logiciel, un composant est développé sur la demande du client, qui prend en charge une partie des coûts. Cette partie est variable d’une société à l’autre, et peut être assez marginale. Pour la société éditrice, le jeu est alors d’essayer de revendre ce composant à d’autres clients, avec éventuellement une fine couche de personnalisation. C’est comme ça que le business fonctionne. Le risque, c’est que le composant soit trop spécifique et ne puisse être vendu à d’autres clients : dans ce cas, les coûts de développement ne sont pas amortis et la société en est pour ses frais.

J’imagine très bien le secteur automobile fonctionner ainsi.
Voici d’ailleurs une petite anecdote : il y a quelques années, à la demande de Renault, Akwel a fabriqué des composants pour les moteurs au GPN (Gaz Naturel Comprimé) : il s’est vendu moins de 10.000 modèles…
La technologie a été arrêtée. Mr Coutier n’a communiqué aucun coût, mais je pense que cela a dû faire mal au groupe.

Hors ligne Hors ligne

 

#340 03/10/2018 11h10

Membre (2016)
Top 10 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 20 Monétaire
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1498  

ISTJ

Un petit bémol sur le semestre, c’est la variation de BFR qui démolit le cash-flow opérationnel.



L’augmentation du Besoin en Fonds de Roulement (32,5 millions d’euros) est sans commune mesure par rapport à la variation constatée au premier semestre 2017 (4,7 millions d’euros). Les deux périodes sont pénalisées par un effet saisonnalité (l’activité du mois de juin étant l’une des plus importantes de l’exercice alors que celle de décembre est traditionnellement l’une des plus faibles). Par contre, sur le semestre écoulé, sont venus se rajouter l’impact du versement du dividende pour 8,0 millions d’euros (le dividende était historiquement payé en juillet) et des stocks toujours en forte croissance.

L’explication précitée du rapport de gestion pointe la saisonnalité semestrielle, mais pourquoi l’impact est beaucoup plus fort en 2018 qu’en 2017 ?



Au RS 2017 on avait :
CA +7.8%
Créances +11%
Stocks +11%
Fournisseurs +18%

Ramenés en jours de CA tout se dégrade (surtout les créances), j’ai du mal à comprendre pourquoi, j’espère que c’est temporaire.

@Investir75 : vous avez dû regarder initialement dans la rubrique "investisseurs" dans laquelle le RS 2018 est effectivement absent, il est seulement mis à dispo dans la rubrique informations réglementées pour le moment.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Parrain InteractiveBrokers Saxo Boursorama ETPL4810 Assurancevie.com ETPL49769 Fortuneo 12470190 Degiro Linxea iGraal RedSFR Magnolia BSDirect

Hors ligne Hors ligne

 

#341 03/10/2018 11h22

Membre (2012)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   222  

Vu la qualité des clients d’Akwel, je ne suis pas sûr qu’il soit très pertinent de perdre son temps à étudier les créances, surtout quand la dette fournisseur augmente également. Ce n’est pas comme si Akwel était au million près ?
Pour une société de ce type, le CFO avant variation de BFR est à retenir à mon sens. Surtout en semestriel. Au pire abattez les créances d’un petit pourcentage smile

Hors ligne Hors ligne

 

#342 03/10/2018 13h08

Membre (2014)
Réputation :   122  

INTP

En suivant l’actualité du mondial de l’automobile, je me suis fait la réflexion que le futures revenus d’Akwel dépendent en grande partie du succès de ses clients historiques : PSA 30% / Ford 16% / Groupe Renault 14% (soit au total 60% du CA d’Akwel). En 2008 Peugeot Citroen représentait déjà 39% et Renault 24% du CA d’Akwel. Depuis Ford est devenu un client primordial en Amérique du Nord avec l’acquisition d’Avon. Clairement il y a un co-développement des solutions entre ces constructeurs et Akwel. Leurs bureaux d’études doivent être très "fusionnels".

On peut sans doute compter qu’Awel participera à la nouvelle gamme de plateforme électrique de PSA qui s’annonce très large (système de refroidissement par air ou par liquide de batterie et peut-être aussi d’autres pièces plastiques autour de l’environnement batterie) et va fournir des composants pour Opel (hausse des volumes des futures plateformes communes du Groupe PSA).

Il ne manque plus qu’une bonne crise en Chine avec une chute drastique des volumes de véhicules pour 1-2 ans pour qu’Akwel puisse racheter un équipementier chinois et équilibrer ainsi son chiffre d’affaire sur les 3 zones mondiales!

Plus je lis les Rapports Annuels de cette société, plus je suis fan!

Dernière modification par etzanas (03/10/2018 13h14)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #343 03/10/2018 17h44

Membre (2011)
Top 20 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 5 Actions/Bourse
Réputation :   541  

Voici ma modeste contribution sur le sujet, plus en lien avec les véhicules de demain que sur l’analyse financière de Akwel.

Sur l’histoire :

Historiquement, l’électricité comme force motrice est apparue bien avant le moteur à explosion. La pile Volta en 1800 , suivie de diverses expériences dont celle des rails de Laplace qui met en évidence les forces des moteurs électriques. Ce sont toujours les mêmes principes physiques que l’on utilise actuellement sur les moteurs électriques, qu’ils fassent quelques watts ou des GW de puissance.

Et le premier véhicule à franchir les 100 Km/h était à force motrice électrique ("la jamais contente", que l’on peut voir à Compiègne au musée de l’auto), c’était au siècle d’avant, d’avant (sisi !)

D’où une bataille entre l’industrie du moteur électrique , celle du moteur à explosion , à eau, à air, à vapeur qui suivit le tout début de cette révolution électrique.

Mais, sieur Ford est passé par là et a réussi à imposer le moteur à explosion, en diminuant les coûts de fabrication.

C’est bien les coûts qui ont imposé le type de propulsion.

Sur la source d’énergie :

Actuellement, le mode de propulsion à combustible fossile ne peut pas être remplacé par un mode de stockage chimique. En clair, le combustible type pétrole ne peut pas être remplacé par des batteries, car

- la production mondiale d’électricité n’est pas encore assez grande pour remplacer le tout pétrole
- la technologie de stockage chimique de l’électricité n’est pas aussi avancée que celle du combustible fossile
- le réseau électrique mondial n’est pas aussi développé que celui de la distribution d’énergie fossile type pétrole

Et donc ?

A mon humble avis, on va encore avoir de l’hybride pendant pas mal de temps. Ceux qui pourront fabriquer ces composants à moindre coûts seront les gagnants.

Je pense aussi qu’il est fort probable que les constructeurs automobiles de demain se concentrent sur la mobilité autonome et pas sur les assemblages des composants des véhiculent.

C’est donc bien une vision du monde de la mobilité qui se dessine, avec des gagnants et des perdants.

Dans ce monde incertain, à mon humble avis, les projections financières sont à faire selon la capacité des hommes aux manettes à avoir une vision prospective de leur métier, plutôt qu’avec les bilans comptables passés.

Les hommes, toujours les hommes. Une valeur qui n’est pas dans les comptes, l’actif caché est parfois là.

Donc le fait d’avoir 40% des produits actuellement vendus mais qui n’existeront plus dans 5 ans est un sacré challenge de prospection. Le fait d’être sur du hybride me semble avoir du sens car les freins évoqués ci dessus sur le tout électrique, me semblent loin d’être retirés prochainement.

PS : pas de titre Akwel, en ai pris deux fois le mois dernier, ai coupé deux fois .. le couteau qui tombe ….


Youtube Ici - Twitter Ici

Hors ligne Hors ligne

 

#344 03/10/2018 19h16

Membre (2014)
Réputation :   122  

INTP

Donc le fait d’avoir 40% des produits actuellement vendus mais qui n’existeront plus dans 5 ans

Juste une note : dans le cas d’Akwel c’est une idée complètement fausse et je ne sais même pas d’où elle vient. Evidemment les modèles vont évoluer mais en 2030, les études projettent une majorité de moteurs hybrides. Pour être clair, au niveau mondial, il y aura en quantité plus de moteurs thermiques produits (hybrides ou conventionnels) en 2030 qu’aujourd’hui. Donc beaucoup plus d’opportunités pour Akwel. D’autant plus qu’un moteur hybride génère apparemment 2 fois plus de pièces pour Akwel.

Evidemment le tout électrique n’est pas pour demain, ne serait-ce que parce que la technologie des batteries rendant cette option réaliste n’existe pas encore (en terme d’autonomie des véhicules et de sourcing des matériaux nécessaires). De plus l’infrastructure nécessaire pour produire l’électricité n’existe pas et une centrale nucléaire ne pousse pas comme un champignon… Il est bien plus probable que différentes formes de motorisation vont coexister : 100% électrique rechargeable / hybride / essence "propre" / diesel "propre" / 100% hydrogène / hydrogène-électrique rechargeable…

Le marché automobile est structurellement un marché de croissance sur le moyen-long terme car des petits pays comme la Chine ou l’Inde sont en plein développement et s’équipent. Evidemment une crise économique ou financière peut faire chuter les volumes ponctuellement sur 1-2 ans mais les besoins de renouvellement des véhicules se feront rapidement sentir comme suite à la crise de 2008-2009.

Factuellement le marché automobile au niveau mondial est en croissance structurelle depuis 20 ans. Les investisseurs ont tendance à ne percevoir que ce qu’ils voient dans les marchés nationaux des pays développés qui en effet se limitent simplement au renouvellement des flottes existantes. Le marché automobile est cyclique localement mais en croissance structurelle au niveau mondial.

Dernière modification par etzanas (03/10/2018 19h47)

Hors ligne Hors ligne

 

#345 03/10/2018 21h37

Membre (2011)
Top 20 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 5 Actions/Bourse
Réputation :   541  

etzanas a écrit a écrit :

Juste une note : dans le cas d’Akwel c’est une idée complètement fausse et je ne sais même pas d’où elle vient.

Cette info de la mort annoncée de 40% des produits actuellement vendus vient de la direction Akwel lors de la présentation à Lyon hier (cf le post de Valeurbourse)

etzanas a écrit a écrit :

et une centrale nucléaire ne pousse pas comme un champignon

Et pourtant d’ici 2030 c’est une mise en service d’une centrale nucléaire … tous les 15 jours  !

Source Latribune :

LA TRIBUNE - NUCLEAIRE EN CHIFFRES

Et une vision plus fine de la production d’électricité du secteur nucléaire, via l’AIEA (qui n’est pas neutre dans les opinions donnés puisque partie prenante)

AIEA

Mais on est bien d’accord, 1 milliards d’auto sont actuellement en service avec une rotation de 10% de véhicules neufs par an qui déboulent. Il reste des milliards de gens à équiper en automobiles, et en électricité aussi.

Tout le secret est de savoir quel type de motorisation sera dominant.


Youtube Ici - Twitter Ici

Hors ligne Hors ligne

 

#346 03/10/2018 21h55

Membre (2014)
Réputation :   122  

INTP

Et pourtant d’ici 2030 c’est une mise en service d’une centrale nucléaire … tous les 15 jours  !

D’après votre article de l’AIEA :

Dans l’hypothèse basse pour 2030, les projections indiquent une baisse de la capacité de production d’électricité d’origine nucléaire de plus de 10 % à partir d’une capacité installée nette de 392 gigawatts électriques (GWe) à la fin de 2017. Dans l’hypothèse haute, la capacité de production augmenterait de 30 % à 511 GWe, soit une baisse de 45 GWe par rapport à la projection de l’année dernière.

On parle donc pour l’instant simplement principalement de remplacer le parc existant de centrales nucléaires… Et quand les vrais coûts de démantèlement des centrales vont sortir, le prix de l’électricité d’origine nucléaire va certainement monter. A mon avis, ce sont les pays comme la Chine et l’Inde qui vont s’équiper à marche forcée mais pas les pays occidentaux. Nous sommes déjà en 2018, quand on voit le temps que l’on met pour construire une centrale en Occident…

Dernière modification par etzanas (03/10/2018 21h58)

Hors ligne Hors ligne

 

#347 03/10/2018 21h58

Membre (2015)
Réputation :   238  

Que 40% des produits soient remplacés par des nouveaux est fort possible parce que les motorisations changent très vite en ce moment (3 cylindres sur les sub-compactes, hybrides, disparition rapide des diesels …).

Le type de pièces et de mécanismes que fabrique Akwel a normalement une durée de vie très longue avec une évolution lente de petites modifications. Là on va voir un renouvellement important.

C’est plus un avantage qu’un inconvénient je pense, parce que ça veut dire qu’ils vont facturer de l’outillage.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#348 04/10/2018 00h17

Membre (2012)
Top 20 Expatriation
Top 5 Actions/Bourse
Réputation :   691  

etzanas a écrit :

On parle donc pour l’instant simplement principalement de remplacer le parc existant de centrales nucléaires… Et quand les vrais coûts de démantèlement des centrales vont sortir, le prix de l’électricité d’origine nucléaire va certainement monter.

Dans certains états où le carburant est fortement taxé, lorsque les véhicule électriques auront atteint un volume critique, il y a de fortes chances pour que les états créent de nouveaux impôts sur l’électrique pour compenser leur énorme manque à gagner sur les carburants. Ceci qui pourrait ralentir la "fin" des moteurs thermiques…
Personnellement, je ne crois pas au tout électrique. L’électrique pourrait avoir une très grande partie sur les citadines mais je reste sceptique pour les berlines où l’autonomie est plus importante…


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris" @StockPick_fr

Hors ligne Hors ligne

 

#349 04/10/2018 01h28

Membre (2015)
Top 10 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 SCPI/OPCI
Top 10 Immobilier locatif
Réputation :   1331  

C’est quoi concrètement la "disparition rapide des diesels" en chiffres ?
Non pas que je sois un fan de la motorisation mais j’ai de gros doutes sur ce que vous écrivez, je ne le constate pas dans les ventes.
Après reste à définir la notion de "rapide", si c’est plusieurs décennies ou non.


Parrainage TOTAL ENERGIE de retour : 111177632 - BOURSORAMA code : LIKA0507 - BforBank YYXC

Hors ligne Hors ligne

 

#350 04/10/2018 09h25

Membre (2014)
Réputation :   122  

INTP

C’est quoi concrètement la "disparition rapide des diesels" en chiffres ?
Non pas que je sois un fan de la motorisation mais j’ai de gros doutes sur ce que vous écrivez, je ne le constate pas dans les ventes.
Après reste à définir la notion de "rapide", si c’est plusieurs décennies ou non.

Plus de particules fines et moins de CO2 pour le diesel
Pourquoi ce revirement ? «La première explication est à trouver dans le bouleversement que le marché de l’automobile subit actuellement, analyse Guillaume Crunelle, expert automobile au sein du cabinet Deloitte. A commencer par la chute des ventes de véhicules diesels au profit de l’essence.» Une chute directement liée au scandale des moteurs diesels truqués du constructeur automobile allemand Volkswagen en 2015. Alors qu’en 2012 les ventes de diesels représentaient 72 % du marché, selon les chiffres du CCFA (Comité des constructeurs français d’automobiles), elles sont tombées sous la barre symbolique des 50 % (à 47,3 % exactement) en 2017. Or, si le diesel est intrinsèquement plus polluant, notamment en oxydes d’azote (NO), il émet aussi 20 % de CO2 en moins.

http://www.leparisien.fr/societe/enviro … 554405.php

Le match n’est pas fini entre essence et diesel et les technologies sont encore en train d’évoluer surtout avec les nouvelles normes Euro 7 plus strictes prévues pour 2020.

Dernière modification par etzanas (04/10/2018 09h35)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez les ratios boursiers et l’historique de dividendes d’Akwel sur nos screeners actions.

Discussions similaires à "akwel (ex mgi coutier) : équipementier automobile spécialiste des fluides"

Pied de page des forums